Changer d'édition

Le parquet européen valide les candidats luxembourgeois
Luxembourg 3 min. 19.05.2021

Le parquet européen valide les candidats luxembourgeois

Philipp Zangerlé et Claude Eischen débuteront leurs missions pour protéger les intérêts financiers de l'UE dans les prochaines semaines.

Le parquet européen valide les candidats luxembourgeois

Philipp Zangerlé et Claude Eischen débuteront leurs missions pour protéger les intérêts financiers de l'UE dans les prochaines semaines.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 19.05.2021

Le parquet européen valide les candidats luxembourgeois

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Deux jours après l'annonce de la présence de plusieurs postulants pour les deux postes de procureur délégué, la nouvelle institution européenne a entériné ce mercredi le choix de Philipp Zangerlé et Claude Eischen. Deux magistrats qui débuteront leurs nouvelles missions dans les semaines à venir.

La course contre la montre lancée depuis plusieurs mois au Luxembourg pour trouver deux procureurs délégués auprès du parquet européen vient de s'achever. Deux jours après avoir annoncé que trois magistrats s'étaient portés candidats, les deux personnes sélectionnées par le parquet général ont été «officiellement nommées ce mercredi après-midi par le collège», confirme Tine Hollevoet, porte-parole de la nouvelle institution européenne basée au Kirchberg.


Les candidats pour le parquet européen sortent du bois
Après plusieurs reports du délai pour nommer deux procureurs délégués auprès du parquet européen, les autorités judiciaires indiquent ce lundi que trois magistrats ont officiellement postulé. Charge désormais au parquet général de choisir les deux noms qui seront proposés.

Une validation express puisque les noms de Philipp Zangerlé et Claude Eischen sont parvenus «ce mercredi matin auprès de nos services», précise la porte-parole qui précise que le parquet européen possède désormais «88 procureurs délégués issus de 20 Etats membres». A ce jour, seules la Finlande et la Slovénie n'ont pas encore présenté de candidats.

Depuis le mois de septembre 2019, Philipp Zangerlé occupait le poste de premier juge auprès du tribunal d'arrondissement de Luxembourg, tandis que Claude Eischen était jusqu'à présent premier substitut auprès du parquet de Luxembourg. Tous deux travailleront, dans les prochaines semaines, en collaboration avec Gabriel Seixas, procureur européen représentant le Luxembourg au sein de la structure centrale et nommé en juillet 2020

Leurs missions consisteront, au niveau national, à rechercher, poursuivre et renvoyer en jugement les auteurs et complices des infractions pénales portant atteinte aux intérêts financiers de l'Union européenne. Ce qui devrait représenter une partie des 3.000 dossiers que sera amené à traiter le parquet européen au cours de sa première année de fonctionnement. A noter que pour permettre la nomination de ces deux magistrats au sein de la nouvelle institution européenne, le Luxembourg a dû changer sa législation pour accorder à cette nouvelle fonction indépendante des autorités nationales des pouvoirs jusqu'alors réservés aux juges d'instruction.

Un processus d'ailleurs pas entièrement achevé car le projet de loi n°7759 n'a pas été adopté. A en croire Stéphanie Empain (Déi Gréng), rapporteur du texte citée par nos confrères de Reporter, le retard législatif pris «ne devrait pas entraver le travail du parquet européen». Reste que si la nouvelle législation sera adoptée dans les prochaines semaines, les missions des deux procureurs délégués luxembourgeois s'annoncent ardues, car devant s'appuyer sur les mêmes ressources que celles à disposition des procureurs luxembourgeois. 

A savoir des policiers capables de traiter des affaires de criminalité financière transfrontalière, des magistrats instructeurs et des juges. Autant de personnels en nombre limité, raison pour laquelle les magistrats plaident pour le renforcement des effectifs destinés à lutter contre cette forme de criminalité qui représenterait, à l'échelle européenne, quelque 140 milliards d'euros.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après plusieurs reports du délai pour nommer deux procureurs délégués auprès du parquet européen, les autorités judiciaires indiquent ce lundi que trois magistrats ont officiellement postulé. Charge désormais au parquet général de choisir les deux noms qui seront proposés.
Les candidatures sont officiellement clôturées depuis jeudi soir mais les postes de procureur délégué pour le Luxembourg auprès de la nouvelle instance européenne n'ont pas tous trouvé preneur, indiquent vendredi les autorités judiciaires. Les candidats pour le second poste peuvent se manifester jusqu'au 14 mai.
online.fr, Illustration, europäische Staatsanwaltschaft, Tour B, neues Gebäude, Gebäude noch im Bau  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Bien que pays hôte du parquet européen, nouvelle institution européenne chargée de lutter contre la fraude au budget de l'UE, le Luxembourg ne parvient pas à trouver le personnel adapté. Une nouvelle prolongation pour le dépôt des candidatures vient d'être introduite.
online.fr, Illustration, europäische Staatsanwaltschaft, Jurist, Rechtsanwalt, Staatsanwalt, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Dans une lettre envoyée mercredi à la Commission, la procureure générale européenne a proposé que la nouvelle institution chargée de la lutte contre la criminalité économique et financière entame son action avant la nomination des 140 procureurs délégués. A ce jour, 40 ont été désignés.
online.fr, Illustration, europäische Staatsanwaltschaft, Tour B, neues Gebäude, Gebäude noch im Bau  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Installée depuis quelques jours dans ses nouveaux locaux de la tour B au Kirchberg, la nouvelle institution européenne ne connaît toujours pas la date à laquelle elle pourra réellement entrer en fonction. La faute à la désignation de seulement 32 des 140 procureurs délégués attendus.
online.fr, Illustration, europäische Staatsanwaltschaft, Tour B, neues Gebäude, Gebäude noch im Bau  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony