Changer d'édition

Le Parquet européen réduit déjà ses effectifs
Luxembourg 3 min. 11.09.2019

Le Parquet européen réduit déjà ses effectifs

Le Parquet européen s'installera au Kirchberg, dans une partie des locaux occupés par la Commission européenne.

Le Parquet européen réduit déjà ses effectifs

Le Parquet européen s'installera au Kirchberg, dans une partie des locaux occupés par la Commission européenne.
Photo: DR
Luxembourg 3 min. 11.09.2019

Le Parquet européen réduit déjà ses effectifs

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Plus de 200 postes devaient voir le jour au sein de cet organe judiciaire au Kirchberg en 2020. Des prévisions revues finalement à la baisse face au coût de la vie au Luxembourg.

Avec Heledd Pritchard - Le nouvel organe judiciaire, qui doit voir le jour au Kirchberg d'ici novembre 2020, a déjà fortement réduit son personnel, avant même son ouverture l'an prochain, selon des informations de nos confrères du Luxembourg Times.

Le Parquet européen devait initialement avoir 118 emplois à plein temps, sans compter les 90 postes transférés de l'Office européen antifraude (OLAF) à Bruxelles, selon un accord conclu en 2015. 208 postes au total qui, vraisemblablement, ne verront finalement pas tous le jour.

Selon un fonctionnaire du Parquet, souhaitant préserver son anonymat, la nouvelle institution recrute actuellement 117 personnes au total, et les 90 postes supplémentaires initialement prévus ne feraient plus partie du tableau.

Chevauchement des compétences

«Le Parlement européen a décidé de donner moins que prévu», a-t-il déclaré. «Dans l'accord final, seuls 117 postes ont été décidés. Et ce chiffre implique un transfert d'une partie de l'OLAF».


Lutte anti-fraude: Le Parquet européen aura son siège au Luxembourg
Un nouvel organe judiciaire européen verra le jour en octobre et s'installera au Luxembourg. Vingt Etats membres participeront à cette coopération renforcée contre la fraude.

Il faut dire que les missions de l'OLAF sont très similaires à celles données au Parquet européen. En effet, chacune de ces institutions enquête sur les fraudes portant atteinte aux intérêts financiers de l’Union européenne. Si les missions de l'OLAF sont limitées aux enquêtes administratives, le Parquet européen pourra lui, sévir au niveau national, en toute indépendance.

Est-ce la raison de cette réduction soudaine du personnel à venir? Une chose est sûre, le Parlement européen et le Conseil ont tendance à «peser les questions politiques et budgétaires» lors de l'approbation d'accord comme celui-ci.

Salaires égaux

Un autre point qui vient noircir le tableau. Miguel Vicente-Nunez, président de l'Union syndicale Luxembourg - un syndicat du personnel des institutions européennes au Luxembourg - a ainsi déclaré au Luxembourg Times qu'il serait difficile de convaincre le personnel de l'OLAF de passer de Bruxelles à Luxembourg.

Un problème qui, selon lui, découle d'une bataille en cours entre l'Union et les institutions de l'UE, au sujet des salaires pratiqués au Grand-Duché. Or, le personnel travaillant dans la plupart des institutions gagne le même montant, qu'il soit basé à Luxembourg ou à Bruxelles.

Luxembourg trop cher

«Mais le coût de la vie au Luxembourg est plus élevé, principalement en raison des prix exorbitants de l'immobilier, ce qui rend le Grand-Duché moins attractif que la capitale belge», a souligné Miguel Vicente-Nunez.

Le futur siège du Parquet européen, au Kirchberg.
Le futur siège du Parquet européen, au Kirchberg.
Photo: MAEE

«Le Parquet aura besoin de personnes ayant une expérience judiciaire et je ne pense pas que les gens voudront quitter Bruxelles pour s'installer à Luxembourg», a-t-il déclaré. «Il est difficile d'attirer des employés au Luxembourg et il est difficile de les retenir».

Hausse demandée

Une réalité confirmée par un fonctionnaire du Parquet, qui parle d'un «problème général pour de nombreuses personnes d'autres pays de l'UE et en particulier Bruxelles», lié aux salaires et au coût de la vie au Luxembourg.

Le Parquet européen doit recruter son personnel progressivement au cours des cinq prochaines années et doit embaucher une trentaine de personnes d'ici la fin de l'année 2019, pour des postes administratifs type RH, budget ou encore informatique.

En attendant, face aux difficultés, l'Union syndicale Luxembourg a demandé à rencontrer le Premier ministre, Xavier Bettel afin d'obtenir son soutien pour une hausse des salaires des fonctionnaires du futur Parquet européen.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le parquet européen prendra place dans la Tour B
Décidée en juin 2017, l'implantation de l'organisme en charge de la lutte contre les fraudes aux intérêts financiers de l'UE deviendra réalité «au plus tôt» en novembre 2020. Il s'installera dans une partie des locaux occupés par la Commission européenne, au Kirchberg, annonce le gouvernement.
Futur siège du Parquet européen