Changer d'édition

Le parquet européen prendra place dans la Tour B
Luxembourg 10.05.2019 Cet article est archivé

Le parquet européen prendra place dans la Tour B

Le siège du parquet européen prendra place au sein de la Tour B, à l'entrée du Kirchberg.

Le parquet européen prendra place dans la Tour B

Le siège du parquet européen prendra place au sein de la Tour B, à l'entrée du Kirchberg.
Photo: MAEE
Luxembourg 10.05.2019 Cet article est archivé

Le parquet européen prendra place dans la Tour B

Décidée en juin 2017, l'implantation de l'organisme en charge de la lutte contre les fraudes aux intérêts financiers de l'UE deviendra réalité «au plus tôt» en novembre 2020. Il s'installera dans une partie des locaux occupés par la Commission européenne, au Kirchberg, annonce le gouvernement.

(Jmh) - Alors que les discussions entre les 22 pays impliqués dans le futur parquet européen se poursuivent autour du nom du futur procureur, les préparatifs techniques s'activent. Dans un communiqué publié jeudi, jour de la Fête de l'Europe, le gouvernement annonce que le futur organisme installera son siège «dans la Tour B», l'une des tours jumelles marquant l'entrée du Kirchberg et occupée par la Commission européenne.

Choisi «d'un commun accord» avec l'exécutif européen, le bâtiment «situé au coeur du pôle judiciaire européen (...) et à proximité immédiate de la Cour de justice de l'Union européenne», doit accueillir quelques dizaines de personnes investies de pouvoirs d’enquête et de poursuite en matière financière. Autrement dit, des magistrats dédiés à la lutte contre la fraude et la corruption.

Selon les prévisions avancées par Félix Braz (Déi Gréng), ministre de la Justice, ce nouvel organisme indépendant chargé de lutter contre les atteintes aux intérêts financiers de l'UE devait entrer en fonction au 1er novembre 2020. Un délai qui pourrait ne pas être respecté puisque le communiqué officiel indique désormais que «le parquet européen assumera ses tâches au plus tôt en novembre 2020».

Selon les estimations de la Commission européenne, la valeur totale des fraudes aux intérêts financiers de l'UE atteindrait un minimum de 500 millions d'euros. À noter enfin que le futur organisme  agira en parallèle du travail déjà mené par plusieurs agences européennes, comme Europol, Eurojust ou bien encore l’OLAF, l’office anticorruption de l’exécutif européen.


Sur le même sujet

«Sans moyen, le parquet européen ne pourra agir»
Nouvelle instance en charge de la lutte contre les fraudes au budget de l'EU, l'organisme qui réunit 22 États membres se met peu à peu en place. Explications des enjeux avec Gabriel Seixas, représentant luxembourgeois de l'institution basée au Kirchberg.
Interview avec Gabriel Seixas au Parquet Européen, Fotos: Julian Pierrot/ Luxemburger Wort / Foto: Julian PIERROT
22 procureurs européens pour lutter contre la criminalité
Nouvelle institution destinée à traquer la fraude et les détournements de fonds du budget européen, le futur parquet européen sera doté de magistrats spécialisés. Désignés lundi par le Conseil de l'UE, ils siégeront au Kirchberg. Parmi eux, le Luxembourgeois Gabriel Seixas.