Changer d'édition

Le parquet enquête sur Roberto Traversini
Luxembourg 20.09.2019 Cet article est archivé

Le parquet enquête sur Roberto Traversini

Sans même attendre l'annonce de la Justice, Roberto Traversini a démissionné ce matin.

Le parquet enquête sur Roberto Traversini

Sans même attendre l'annonce de la Justice, Roberto Traversini a démissionné ce matin.
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 20.09.2019 Cet article est archivé

Le parquet enquête sur Roberto Traversini

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
La Justice s'est officiellement saisie de l'«Affaire Traversini» ce vendredi. Des perquisitions ont déjà été menées à l’administration communale de Differdange ainsi que dans les bureaux du Centre d’initiative et de gestion locale que présidait le bourgmestre Déi Gréng.

Si l'annonce de la démission de son poste de bourgmestre de Differdange était inattendue, autant il était clair que le parquet de Luxembourg n'allait pas longtemps rester sourd aux faits reprochés à Roberto Traversini (Déi Gréng). Depuis ce vendredi, l'élu fait ainsi officiellement l'objet d’une instruction judiciaire. 


Roberto Traversini démissionne
Après avoir reconnu des «erreurs» sur des travaux entrepris sur une de ses habitations, le bourgmestre de Differdange a annoncé quitter ses fonctions de bourgmestre ce vendredi matin.

Dans un communiqué, le parquet de Luxembourg informe avoir pour l'heure libellé les infractions suivantes: 

  • détournement de deniers publics ou privés, des effets en tenant lieu, des pièces, titres, actes, effets mobiliers qui étaient entre ses mains, soit en vertu, soit à raison de sa charge
  • prise illégale d’intérêts
  • blanchiment
  • violation de l’article 107 de la loi modifiée du 19 juillet 2004 concernant l’aménagement communal et le développement urbain.

Dans le cadre de cette information judiciaire, le juge d’instruction de Luxembourg a fait procéder en date de ce 20 septembre à des perquisitions à Differdange. Ainsi, les locaux de l’administration communale de Differdange comme les bureaux du Centre d’initiative et de gestion locale (CIGL) ont reçu la visite d'enquêteurs.

 

 

Les travaux entrepris autour de sa maison et de son chalet de jardin ont déjà coûté son poste de bourgmestre à Roberto Traversini. La justice va maintenant voir si les faits reprochés méritent des sanctions pénales.
Les travaux entrepris autour de sa maison et de son chalet de jardin ont déjà coûté son poste de bourgmestre à Roberto Traversini. La justice va maintenant voir si les faits reprochés méritent des sanctions pénales.
Photo: Chris Karaba



Sur le même sujet