Changer d'édition

Le Parc Merveilleux sans restrictions
Luxembourg 10 6 min. 14.03.2022 Cet article est archivé
Saison 2022

Le Parc Merveilleux sans restrictions

Les pandas roux font partie des favoris du public dans le parc de contes de Bettembourg.
Saison 2022

Le Parc Merveilleux sans restrictions

Les pandas roux font partie des favoris du public dans le parc de contes de Bettembourg.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 10 6 min. 14.03.2022 Cet article est archivé
Saison 2022

Le Parc Merveilleux sans restrictions

La semaine prochaine, le parc d'attractions entamera sa nouvelle saison. Celle-ci devrait se dérouler dans des conditions normales après deux ans de pandémie.

(MKa avec Glenn SCHWALLER) - Les préparatifs battent leur plein, des mains bénévoles s'activent partout pour apporter les dernières touches. Au Parc Merveilleux de Bettembourg, on attend avec impatience le début de la saison. Après deux années marquées par des lockdowns et autres restrictions, le parc animalier et de loisirs attend enfin un été qui pourra se dérouler dans des conditions aussi normales que possible, sans obligation de porter un masque, sans règles de distanciations. 


Die Abbauwände sind am Giele Botter deutlich sichtbar. Heute sind sie Teil der prächtigen Naturkulisse des Gebietes.
Des bénévoles pour lutter contre le vandalisme
Suite à la multiplication des actes de vandalisme sur le Minett Trail, des bénévoles doivent aider à signaler les dégâts et les destructions.

«Une saison sans restrictions», se réjouit déjà Ruth Herber, directrice du parc, en attendant le coup d'envoi officiel le 26 mars. Si la suppression des règles de distanciations et de l'obligation de porter un masque rendra la visite nettement plus confortable pour les visiteurs, elle présente aussi plusieurs avantages pour les exploitants du Parc Merveilleux.

Retour à la normale

D'une part, la Maison de l'Amazone, qui abrite de nombreux animaux exotiques, peut enfin rouvrir ses portes cette année. Elle a en effet dû fermer ses portes ces deux dernières années en raison de la réglementation anti-covid.

D'autre part, le restaurant situé au cœur du parc pourra lui aussi fonctionner normalement, ce qui n'était pas possible en 2020 et 2021. Un coup dur pour le parc, car le restaurant est responsable d'une grande partie des recettes. «2020 se serait mieux déroulée s'il y avait eu le restaurant», explique Ruth Herber.

Un autre coup dur pour les exploitants: au cours des deux dernières années, le nombre de visiteurs quotidiens n'a jamais dépassé les 2.000 entrées, et ce bien que la demande ait été nettement plus élevée certains jours. «Nous devions alors parfois renvoyer les gens chez eux», se souvient-elle. Cette année, cela ne sera plus nécessaire.

Encore beaucoup de travail

Avant que la saison ne commence dans deux semaines à peine, il reste encore beaucoup de travail. Celui-ci commence déjà à l'entrée, comme l'explique Ruth Herber. Le portail d'accès du parc de loisirs, situé sur la route entre Bettembourg et Hellange, est actuellement en cours de transformation.


Lokales, Märchenpark, Reportage vor Wiedereröffnung am 1. Juli, foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le Parc de Bettembourg retrouve ses visiteurs
Le complexe animalier et de loisir a beau être «merveilleux» il n'a pas trouvé de remède au coronavirus et a dû respecter trois mois de sommeil forcé. Mais ce mercredi sonne le retour aux affaires avec des nouveautés, mais aussi des mesures sanitaires renforcées et déjà un sacré manque à gagner.

D'autre part, le bâtiment d'entrée abritera également l'une des onze possibilités d'hébergement le long du Minett Trail, un sentier de randonnée de 90 kilomètres qui traverse le sud du Luxembourg. Les deux projets ne sont pas encore terminés, mais d'ici le coup d'envoi fin mars, les travaux devraient être suffisamment avancés pour que les visiteurs ne s'en aperçoivent plus.

De nouvelles attractions cette année

Mais quelques nouveautés attendent également le parc lui-même. Ainsi, une nouvelle étable pour les coatis est actuellement en cours de construction. Une petite tour d'observation a également été construite pour permettre aux visiteurs d'avoir une vue optimale sur les animaux exotiques.

Autre nouveauté cette année: des ateliers permettant aux enfants de se glisser pendant trois heures dans le rôle d'un soigneur d'animaux et d'entrer ainsi en contact direct avec des animaux exotiques.

Des nouveautés pas si nouvelles que ça

D'autres nouveautés ne sont en revanche plus si nouvelles, mais n'ont pas encore pu être explorées par de nombreux visiteurs au cours des deux dernières années de pandémie. Ainsi, depuis 2020 déjà, des paresseux et un tatou habitent la Maison amazonienne. Mais puisque celle-ci n'a pas pu ouvrir ses portes, aucun visiteur n'a encore pu jeter un œil sur ces nouveaux venus.


La famille du Parc merveilleux s'est agrandie
Le secret a bien été gardé depuis un mois : deux bébés pandas roux ont vu le jour mi-juin au parc de loisirs de Bettembourg. Une première pour le site qui, en cet été 2021, compte d'autres nouveautés.

A partir de cette saison, le petit magasin situé à la sortie de la Maison de l'Amazone va également se parer de nouvelles couleurs. Mais les responsables sont encore en train de ranger les étagères de la boutique, et dans un peu moins de deux semaines, les visiteurs pourront y acheter toutes sortes de peluches et de jouets.

Le train traditionnel qui circule dans le parc a également été remplacé l'année dernière. L'ancien train avait fait son temps après 50 ans de service et a été remplacé par un modèle plus récent, sponsorisé par la société nationale des chemins de fer CFL et portant également ses couleurs.

Il en va de même pour l'aire de jeux pour avions à l'autre bout du Parc Merveilleux. Celle-ci a été considérablement agrandie l'année dernière et s'est depuis enrichie d'un autre avion, d'une petite tour de contrôle et d'une tyrolienne.

Cette année, les pandas roux, qui ont eu des petits l'été dernier, devraient également attirer les visiteurs.

200 espèces, plus de 3.600 animaux

Ceux-ci font donc partie des 3.600 animaux qui peuplent le parc de Bettembourg, ouvert aux visiteurs depuis 1956. Crocodiles, singes catta ou loups: plus de 200 espèces provenant des cinq continents peuvent être admirées ici.


Promenons-nous sur le Minett-Trail
Esch capitale européenne de la culture 2022 demeure certes une opportunité pour le secteur culturel, mais pas seulement. L'architecture sera aussi à l'honneur puisque onze gîtes à l'apparence insolite seront implantés sur le Minett-Trail, un sentier de randonnée de 70 kilomètres.

Mais tous les animaux ne sont pas encore présents dans l'enclos extérieur. Alors que certains animaux ont passé tout l'hiver dehors, d'autres ne seront libérés dans l'enclos extérieur que peu avant l'ouverture du parc. Les flamants roses, quant à eux, resteront à l'intérieur jusqu'au mois de mai, car il fait encore trop froid pour eux à l'extérieur.

Le parc est géré par Apemh

Pour garantir les soins de tous les animaux, le Parc Merveilleux emploie, outre de nombreux étudiants auxiliaires, plus de 100 collaborateurs. Une grande partie d'entre eux sont des personnes handicapées, puisque le parc est géré par l'Association des parents d'enfants mentalement handicapés (Apemh), qui soutient les personnes souffrant d'un handicap intellectuel ainsi que leurs familles. Celle-ci a repris le parc en 1997 et l'a ainsi sauvé de la ruine.

Entre-temps, le parc n'a cessé de s'agrandir. Chaque année, de nouvelles attractions viennent s'y ajouter. Pour les financer, le Parc Merveilleux dépend non seulement des recettes des droits d'entrée, mais aussi de subventions publiques et de sponsors privés.

Sponsors privés et parrainages d'animaux

Ces derniers participent surtout en faisant la promotion des différentes attractions, voire en les construisant eux-mêmes. Ce modèle fonctionne sur l'ensemble du site, comme le montre par exemple le train sponsorisé par les CFL ou l'aire de jeux pour avions financée par la compagnie aérienne Luxair.

Les parrainages d'animaux constituent une autre source de revenus pour le parc de loisirs. Ceux-ci permettent aux personnes de parrainer l'un des animaux vivant dans le parc pour une saison. Une option qui a été très appréciée par le passé.

Ouvert tous les jours

Mais cette année, les responsables espèrent surtout pouvoir accueillir à nouveau de nombreux visiteurs au Parc Merveilleux. Celui-ci sera ouvert tous les jours entre 9h30 et 19h entre le 26 mars et le 9 octobre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.