Changer d'édition

Le nouveau site de Landewyck tourne à plein régime
Luxembourg 3 min. 14.09.2020

Le nouveau site de Landewyck tourne à plein régime

200 personnes travaillent actuellement dans la nouvelle usine du groupe.

Le nouveau site de Landewyck tourne à plein régime

200 personnes travaillent actuellement dans la nouvelle usine du groupe.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 14.09.2020

Le nouveau site de Landewyck tourne à plein régime

Au lieu de délocaliser sa production vers l'Europe de l'Est, le fabricant luxembourgeois de cigarettes a misé sur un nouvel outil, un bâtiment de 32.000 mètres carrés.

(ER avec MeM) - Cela fait un an que le site du «Fridhaff» à proximité d'Erpeldange est opérationnel pour la société Landewyck. Un investissement qui a permis de rassembler en un même lieu la production des usines d'Ettelbruck et de Hollerich. Un transfert qui a permis de réduire de moitié les 7.000 trajets annuels des camions entre les différents sites de production. 

«A Hollerich, le tabac brut (primaire) est encore traité actuellement, tandis que les cigarettes finies (secondaires) sont produites à Erpedange. Actuellement 200 personnes travaillent dans ce nouveau bâtiment qui devrait accueillir 350 employés du groupe», précise le directeur général Jan Vandenneucker dans une interview accordée au Luxemburger Wort.

Jan Vandenneucker est à la tête d'une entreprise qui a été fondée 1847.
Jan Vandenneucker est à la tête d'une entreprise qui a été fondée 1847.
Photo: Anouk Antony

Alors que le site d'Ettelbruck est complètement fermé, et devrait être transformé en activités de bureau et commerciales, l'usine de Hollerich va devenir le siège central du groupe Landewyck. Au cours de l'année 2021, l'ensemble de la production sera déplacée du côté d'Erpeldange. «C'est une opération très complexe. La question des installations et des machines se pose régulièrement.» Pour Jan Vandenneucker, «déplacer sans perturber les opérations en cours est un grand défi qui a été relevé jusqu'à présent». 

Chaque année, l'entreprise investit environ 15 millions d'euros uniquement dans ses installations, ce qui explique que Landewyck soit toujours à la pointe de la technologie. Outre la production, l'entreprise dispose d'un laboratoire particulièrement bien équipé où les produits du tabac sont analysés dans les moindres détails à l'instar de ce qui se fait dans l'industrie alimentaire. 


Début 2013, le groupe Landewyck employait 844 salariés au Luxembourg, de source syndicale.
Unique fabricant luxembourgeois: Nouvelles mesures anti-tabac: Landewyck s'inquiète
L’unique fabricant de tabac du Grand-Duché, Landewyck, réagit aux nouvelles mesures qui s'appliqueront bientôt aux produits du tabac au Luxembourg.

La situation de la société est quelque peu paradoxale. Alors qu'elle a lourdement investi, le nombre de fumeurs est clairement à la baisse en Europe. «La nature du tabagisme est en train de changer. Par exemple, les statistiques démontrent qu'aujourd'hui, plus de femmes fument que par le passé, les gens ont aussi tendance à fumer moins de cigarettes qu'auparavant», souligne encore le directeur.  

Si le principal marché de Landewyck reste l'Europe - en plus de la Hongrie, l'entreprise est présente en Slovénie, en Slovaquie et en Roumanie en attendant la République tchèque - la société vend également ses produits en Asie et en Australie. «Si nous constatons des baisses sur certains marchés, nous sommes naturellement à la recherche de nouveaux marchés c'est ce qui s'est passé avec le Japon.»

Pas un deuxième Kodak

Les produits du groupe Heintz-van-Landewyck sont utilisés dans plus de 40 pays. Le fabricant de cigarettes emploie actuellement environ 1.850 employés et produit sept milliards de cigarettes par an, sept milliards de tubes et 4.000 tonnes de tabac roulé et bourré. Des chiffres impressionnants mais qui sont à la baisse selon le responsable. 

Mais Jan Vandenneucker reste optimiste. «Nos marques traditionnelles continueront d'exister à l'avenir mais nous analysons toujours le marché et le comportement des consommateurs sans oublier les nouvelles tendances. Je ne veux pas être à la tête d'un nouveau Kodak», conclut le chef d'entreprise en faisant référence au célèbre fabricant d'appareils photos qui a raté le virage du numérique. 

La nouvelle usine du groupe.
La nouvelle usine du groupe.
Graphique: HVL


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Heintz van Landewyck: Une nouvelle usine près de Diekirch
Le fabricant de tabac, Heintz van Landewyck, va investir «plus de 60 millions d'euros» dans une nouvelle usine de production au nord de Diekirch. Le site doit être opérationnel en 2020 et conduira à la fermeture des sites actuels de Hollerich et d'Ettelbruck.
Le site de production de Heintz van Landewyck à Luxembourg-Hollerich sera délocalisé à terme dans la zone industrielle «Zano» de la Norstad.