Changer d'édition

Le nouveau siège du LCGB pousse à Belval
Luxembourg 2 07.02.2020 Cet article est archivé

Le nouveau siège du LCGB pousse à Belval

L'immeuble «Twenty 8» mixte de 14.700 m2 renfermera des bureaux, des commerces et des logements. Le LCGB ne sera propriétaire que de la moitié du bâtiment.

Le nouveau siège du LCGB pousse à Belval

L'immeuble «Twenty 8» mixte de 14.700 m2 renfermera des bureaux, des commerces et des logements. Le LCGB ne sera propriétaire que de la moitié du bâtiment.
Image: Bureau d'architecte Beng
Luxembourg 2 07.02.2020 Cet article est archivé

Le nouveau siège du LCGB pousse à Belval

Maurice FICK
Maurice FICK
Le syndicat chrétien surfe sur une vague favorable et a attiré «entre 5.000 et 6.000 nouveaux membres en deux à trois ans», assure Patrick Dury. Le 14 mars prochain, le concept «Luxmill», nom du futur siège central opérationnel en 2021, sera dévoilé.

Les deux mastodontes du paysage syndical luxembourgeois seront bientôt voisins. A quelques encablures du fief de l'OGBL, son grand concurrent qui avait décroché trois sièges supplémentaires aux élections sociales en 2019 est en train de faire construire, à proximité immédiate du square Mile de Belval, son futur siège central. 

L'immeuble «Twenty 8», tel qu'il devrait apparaître à la mi-2021.
L'avancée de la construction au 6 février 2020 à Belval.
Photo: Guy Jallay

  Le bâtiment, en droite ligne de la Maison du savoir, doit être terminé à la mi-2021 selon les données fournies par Agora, la société qui revitalise l'ancien site industriel. Mais «c'est bien plus qu'un bâtiment. C'est un concept pensé pour les gens qui s'appelle Luxmill. Dans le bâtiment, il y aura une partie pour travailler, une partie pour habiter, c'est pensé pour le bien-être», résume Patrick Dury.   

Le président révèle qu'à l'intérieur du bâtiment de 7.000 m2, «il y aura le siège du LCGB, des logements pour étudiants, des bureaux, un espace de coworking mais aussi de quoi s'alimenter et évidemment des info-centers pour recevoir nos membres». 

Le siège actuel «sera loué»

Le syndicat chrétien conservera le bâtiment de son actuel siège central de la rue du Commerce dans le quartier de la gare à Luxembourg-Ville. Un info-center continuera d'y accueillir les membres et le reste «ne sera pas vendu mais loué», assure Patrick Dury. 

Photo: Guy Jallay


L'ambition du LCGB est d'être un syndicat qui sera davantage présent pour épauler les gens et pas seulement dans le travail. «Nous voulons devenir un syndicat basé sur les prestations de services. Par un encadrement au sein de l'entreprise, par nos secrétaires et délégués syndicaux mais aussi un encadrement hors de l'entreprise par des prestations de services», pose Patrick Dury. 

Pour y parvenir le LCGB vient d'ouvrir deux nouveaux bureaux dans les deux plus grandes villes du Sud: à Esch-sur-Alzette face à la Justice de paix et à Differdange, avenue Charlotte. Le 14 mars 2020, lors du congrès national du LCGB, Patrick Dury doit en révéler davantage sur le concept «Luxmill».  


Sur le même sujet