Changer d'édition

Le nombre de contaminations a presque doublé en une semaine
Luxembourg 3 min. 06.10.2022
Pandémie de covid-19 au Luxembourg

Le nombre de contaminations a presque doublé en une semaine

Le taux de positivité des tests est en augmentation.
Pandémie de covid-19 au Luxembourg

Le nombre de contaminations a presque doublé en une semaine

Le taux de positivité des tests est en augmentation.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 06.10.2022
Pandémie de covid-19 au Luxembourg

Le nombre de contaminations a presque doublé en une semaine

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
La hausse des nouvelles infections au covid-19 se poursuit au Luxembourg, mais les répercussions restent mesurées au niveau des hospitalisations. On déplore par ailleurs trois décès en l'espace de sept jours.

L'automne s'est doucement installé au Luxembourg et avec lui, la vague automnale de covid redoutée et annoncée depuis plusieurs mois déjà par les experts... Même si ces derniers estiment qu'avec une population mieux immunisée contre le virus, elle devrait avoir moins de répercussions sur l'occupation des lits dans les hôpitaux. 


«Nous voulons apprendre de nos erreurs»
Un rapport de l'OCDE a analysé la manière dont le Luxembourg a géré la pandémie. Si le petit pays peut se targuer d'une maîtrise réussie sur plusieurs points, des axes d'amélioration sont toutefois nécessaires pour affronter les prochaines crises.

 Depuis trois semaines en tout cas, les chiffres viennent confirmer un rebond de la pandémie, en ce qui concerne les nouvelles contaminations.

En l'espace d'une semaine, celles-ci ont quasiment doublé. 2.324 personnes ont été testées positives au covid entre le 26 septembre et le 2 octobre, contre 1.300 la semaine précédente. Le nombre de tests PCR grimpe lui aussi, passant de 6.446 à 8.795. Le taux de positivité des tests est lui aussi en augmentation, passant de 20,17% à 26,42%.

Cette recrudescence de l'épidémie se constate aussi au niveau du taux de reproduction effectif du virus, qui est en augmentation depuis septembre. Au-delà de 1, il témoigne d'une circulation plus active du virus au sein de la population. La semaine dernière, il a atteint 1,31, contre 1,18 la semaine précédente.

Trois décès en sept jours

Le covid-19 a également fait trois victimes de plus, des personnes âgées, entre le 26 septembre et le 2 octobre. L'âge moyen des personnes décédées est de 91 ans.

Si la courbe des contaminations s'affole, les répercussions ne se marquent pas encore sur celle des hospitalisations. «14 nouvelles admissions de patients covid-19 positif confirmés ont eu lieu dans l'unité des soins normaux, contre 11 la semaine précédente», relève le rapport de la Santé. La situation dans les services de soins intensifs reste stable. Un lit est actuellement occupé. La moyenne d'âge des patients hospitalisés est de 53 ans.

Conséquences de ces indicateurs en hausse: le taux d'incidence est désormais passé à 360 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 201 cas pour 100.000 habitants pour la semaine précédente. La plus grande augmentation est enregistrée chez les 15-19 ans (+143%) et chez les 75 ans et plus (+132%).

1.737 doses administrées en une semaine

Le cercle familial est la source de contaminations la plus fréquente (22% des infections) suivi par l'éducation (16%) et le travail (10%). 664 cas ont été pris en compte pour déterminer ces sources d'infection.


«Elargir la protection contre les variants préoccupants»
Chef de division de la pharmacie et des médicaments, le Dr Anna Chioti revient sur les spécificités des nouveaux vaccins anti-covid et sur l’importance des campagnes de vaccination pour contrer le virus.

La campagne de vaccination se poursuit en parallèle, alors que le conseil de gouvernement a approuvé ce mercredi la recommandation du Conseil supérieur des maladies infectieuses concernant une deuxième dose de rappel de vaccin contre le covid élargie à toute la population.  1.737 doses ont été administrées entre le 26 septembre et le 2 octobre, dont 46 étaient une seconde dose de rappel. Le nombre total de vaccins administrés en date du 26 septembre atteint 1.290.786. Actuellement, 79% de la population en âge d'être vaccinée (les 5 ans et plus) dispose d'un schéma vaccinal complet.

Il est toujours possible de se faire vacciner dans le Impfbus. La vaccination se fait sans rendez-vous. Les passages du «Impfbus on tour» sont communiqués sur www.impfen.lu.

La période d'isolement réduite

Rappelons que le gouvernement a adopté ce mercredi le projet de loi portant modification de la loi modifiée du 17 juillet 2020 sur les mesures de lutte contre la pandémie COVID-19. Parmi les modifications, notons que la durée d'isolement est réduite de sept à quatre jours et une ordonnance d'isolement vaudra comme arrêt de travail pour ces 4 jours. Le projet de loi ne prévoit pas d'isolement forcé et met également fin au «contact tracing» systématique.

Le conseil a aussi approuvé la recommandation du Conseil supérieur des maladies infectieuses concernant une deuxième dose de rappel de vaccin contre le covid.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les contaminations sont toujours plus nombreuses de semaine en semaine. Et les nouvelles admissions dans les hôpitaux ont quasiment doublé par rapport au dernier bilan hebdomadaire de la Santé.
Well-protected medical staff performs swab test for Covid-19 to a young blonde female patient.
Tous les chiffres sont à la hausse, mais les autorités s’en remettent pour l’instant à la seule vaccination pour contenir l’épidémie.
Les indicateurs épidémiologiques ne sont pas bons et laissent entrevoir une nouvelle vague d'infections dans les prochains jours. Les hospitalisations ont presque doublé par rapport à la semaine précédente.
Covid-19 outbreak. Healthcare worker. Nurse working in intensive care unit. Mechanical ventilation system in the background.
Le dernier rapport hebdomadaire de la Santé fait état d'une légère augmentation des principaux indicateurs de l'épidémie, comme la semaine dernière. Deux décès supplémentaires sont à déplorer.