Changer d'édition

Le Mullerthal en fin de convalescence
Luxembourg 2 min. 12.06.2019

Le Mullerthal en fin de convalescence

Le Mullerthal en fin de convalescence

Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 12.06.2019

Le Mullerthal en fin de convalescence

Touchée par des pluies torrentielles le 1er juin 2018, la région de l'Est du Luxembourg retrouve enfin des couleurs, juste avant le démarrage de la saison touristique.

Par Volker Bingenheimer, traduction Sophie Wiessler

Un an après les inondations dévastatrices, les dégâts de la Petite Suisse luxembourgeoise ont presque disparu. A quelques exceptions près, les routes, cours d'eau, chemins forestiers et ponts ont été réparés et rénovés, selon le bilan du ministère de l'Environnement et de plusieurs administrations, publié mercredi.

L'importance a été mise durant ces travaux sur l'armement des nouvelles infrastructures face à une nouvelle crue, similaire à celles passées. Si de fortes pluies viennent à nouveau gonfler les cours d'eau au cours des prochaines années, les dégâts dans la région ne seront probablement pas aussi graves.

Photo: Gerry Huberty

Mais la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, se veut prudente: «Le changement climatique est là et il entraîne des phénomènes météorologiques extrêmes et imprévisibles. Nous devons en tirer des leçons». 

Au total, le réseau routier a été endommagé en 23 points, dont seulement trois sont encore en travaux, le reste étant terminé. Ces ouvrages ont coûté 11 millions d'euros, dont 2,7 millions investis dans des travaux forestiers.

5.000 kilos de plastique

Il faut dire que plus de 16 kilomètres de chemins forestiers ont dû être réparés à travers le Mullerthal. Afin d'éviter des dégâts à l'avenir, des gouttières transversales ont été posées pour les eaux de pluie et des ponts pour les randonneurs ont été remplacés autant que possible par des tremplins, explique Jean-Pierre Arend, de l'Administration de la nature. Environ 80 ponts en bois ont été brisés ou arrachés pendant la tempête.


Les dégâts sont énormes dans le Mullerthal
Un déluge ravage l'Est du pays
Le vendredi 1er juin 2018, à partir de 4 heures du matin, d'importantes pluie ont causé d'importants dégâts dans le Mullerthal notamment. Des milliers de personnes ont été impactées.

La boue, les rochers et le bois flotté ont également rendu les travaux de construction difficiles dans d'autres endroits, notamment dans les rivières et les ruisseaux. Le Bureau de gestion de l'eau a dû enlever des milliers de tonnes de boue et de pierres.

«Nous voulions recycler autant que possible», a déclaré Philippe Lutty, de l'Office des eaux. Les 5.000 kilos de plastique qui se trouvaient également dans les zones inondées - principalement du mobilier de camping et des accessoires - n'étaient plus utilisables.

Une carte collaborative

Afin de mieux évaluer le risque de pluies diluviennes, le bureau de gestion de l'eau travaille actuellement sur une carte, permettant de planifier ces intempéries et d'avertir les riverains à temps. Cette carte permettra également à chaque maison du Luxembourg d'identifier son risque d'inondation. 

Une première version sera prête avant l'été. Elle sera complétée par d'autres données et publiée l'année prochaine. Un appel est lancé à la population pour contribuer à l'élaboration de cette carte: plus d'informations sur ce site internet.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un déluge ravage l'Est du pays
Le vendredi 1er juin 2018, à partir de 4 heures du matin, d'importantes pluie ont causé d'importants dégâts dans le Mullerthal notamment. Des milliers de personnes ont été impactées.
Les dégâts sont énormes dans le Mullerthal