Changer d'édition

Le monde du travail reste dominé par le français
Luxembourg 2 min. 20.05.2019

Le monde du travail reste dominé par le français

Pays polyglotte dans le monde du travail, le Luxembourg se révèle être un pays dominé par une seule langue dans la sphère privée, selon le Statec.

Le monde du travail reste dominé par le français

Pays polyglotte dans le monde du travail, le Luxembourg se révèle être un pays dominé par une seule langue dans la sphère privée, selon le Statec.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 20.05.2019

Le monde du travail reste dominé par le français

Pour 78% des personnes actives au Grand-Duché, la maîtrise de la langue de Molière demeure nécessaire sur leur lieu de travail. Devant l'anglais et le luxembourgeois. En revanche, à la maison, les choses s'inversent, selon les données publiées lundi par le Statec.

(Jmh) - Figurant tout en haut des arguments en faveur du nation branding luxembourgeois, le multilinguisme reste une réalité. Une réalité tangible et quotidienne «pour trois résidents sur quatre», selon les données du Statec, publiées lundi. Si l'utilisation d'au moins deux langues apparaît comme une nécessité, le recours à un nombre plus important n'apparaît pas non plus comme une incongruité, puisque «25% des résidents doivent même savoir utiliser quatre langues ou plus», précise l'institut statistique.

Sans surprise, le français reste la principale langue véhiculaire du monde du travail, employée par quatre résidents sur cinq (78%). Et ce presque partout puisque la langue de Molière n'est devancée que dans l'administration publique et l'enseignement, secteurs où le luxembourgeois reste la langue usuelle. Les deux langues se côtoient d'ailleurs fréquemment dans la santé, l'industrie, le commerce et l'horesca, «secteurs dans lesquels la clientèle luxembourgeoise occupe une place importante», note le Statec. 

Dans le monde de l'entreprise, le luxembourgeois est utilisé par moins d'un résident sur deux (48%). La langue nationale se classe en troisième position, juste derrière l'anglais (51%), principalement utilisé dans le secteur financier et le secteur des assurances. Le portugais (14%), lui, se parle particulièrement dans la construction et les activités de nettoyage. 

Selon le Statec, le niveau d'éducation influe directement sur les langues utilisées au travail, le recours aux langues luxembourgeoise et allemande «est présent dans les occupations nécessitant un niveau d'éducation moyen». L'utilisation de l'anglais «se retrouve surtout dans des postes à niveau d'éducation tertiaire», tandis que le portugais est utilisé par «les travailleurs de niveau scolaire plus faible». Le français, pour sa part, se trouve être utilisé de manière «aussi fréquente à tous les niveaux».

Le multilinguisme réservé au monde du travail

Dans la sphère privée, la donne s'inverse. Langue la mieux maîtrisée par les résidents (42%), le luxembourgeois apparaît comme la langue la plus utilisée à domicile, devant le français et le portugais. Au sein des détenteurs de la nationalité luxembourgeoise, ils sont ainsi 88% à s'exprimer dans la langue de Michel Rodange. Parmi les Français, cette dernière est parlée à la maison par 23% d'entre eux, contre 11% par les Allemands et 8% par les Portugais.

À noter enfin que le multilinguisme ne figure pas comme un modèle transposé au domicile, puisque «sept résidents sur dix vivent dans un ménage qui ne parle qu'une seule langue», affirme le Statec. 



Sur le même sujet

Le défenseur de la langue luxembourgeoise
Depuis octobre 2018, Marc Barthelemy est le commissaire de la langue luxembourgeoise. Sa tâche principale est d'élaborer un plan sur vingt ans afin de développer le luxembourgeois.
Marc Barthelemy ist seit etwas mehr als fünf Monaten Kommissar für die luxemburgische Sprache.
Le luxembourgeois, langue nationale depuis 35 ans
La loi votée le 24 février 1984 a officiellement renforcé le multilinguisme du pays en ajoutant à l'allemand et au français une troisième langue de réponse pour les administrations. Trois décennies plus tard, la question linguistique reste d'actualité.
Une journée nationale de la langue et la culture luxembourgeoise sera instituée.