Changer d'édition

Le mercure va s'envoler fin de semaine prochaine
Luxembourg 2 min. 12.06.2022
Au Luxembourg

Le mercure va s'envoler fin de semaine prochaine

La sécheresse des sols fait craindre pour les récoltes cet été.
Au Luxembourg

Le mercure va s'envoler fin de semaine prochaine

La sécheresse des sols fait craindre pour les récoltes cet été.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 12.06.2022
Au Luxembourg

Le mercure va s'envoler fin de semaine prochaine

Une «vague de chaleur» particulièrement précoce est attendue sur la moitié sud de la France à partir du milieu de semaine. Les températures pourraient frôler les 40 degrés. Au Luxembourg, on devrait atteindre 30 degrés

(m. m. avec AFP) - Il va faire chaud, même très chaud, dans les prochains jours. Une «vague de chaleur» liée à une dépression localisée entre les Açores et Madère et qui favorise les remontées d'air chaud sur l'Europe occidentale, devrait arriver dès mardi soir sur l'extrême sud de la France, avant de s'étendre mercredi à toute la moitié sud, a précisé à l'AFP Frédéric Nathan, prévisionniste chez Météo-France.


Der Escher Galgenberg ermöglicht vor allem bei schönem Wetter einen idyllischen Aufenthalt im Grünen.
Le printemps 2022 a été particulièrement ensoleillé
Des températures douces, peu de pluie et beaucoup de soleil: Meteolux fait le point sur un printemps qui donne des envies d'été.

Cet épisode de fortes chaleurs sur plusieurs jours, dès la mi-juin, est «extrêmement précoce», a-t-il ajouté. Entre jeudi et samedi, des températures très élevées de 35°C à 38°C sont attendues sur la moitié sud, et le mercure pourrait même frôler les 40°C localement. Les températures minimales ne devraient pas descendre sous les 20°C la nuit.

Déjà une canicule ?

Au Luxembourg, les températures ne devraient pas être aussi extrêmes, selon les prévisions de MeteoLux. Ce lundi, le temps restera nuageux. La nébulosité diurne laissera ensuite la place à un ciel sans nuages pour la nuit. Le ciel s'annonce dégagé tout le reste de la semaine. Dès mardi, le mercure atteindra 24°C puis 29°C mercredi pour grimper jusqu'à 30 et 31°C jeudi et vendredi.

En France, certains évoquent déjà une canicule. Mais, selon Météo-France, «les prévisions ne permettent pas à l'heure actuelle de dire que cet épisode sera formellement une canicule, qui répond à des critères précis (période de chaleur intense et durable, de jour comme de nuit, sur une période prolongée supérieure à trois jours en général). Il est toutefois possible que le seuil de canicule soit atteint, voire dépassé sur certains départements».

L'extension de cette vague de chaleur vers la moitié nord du pays est encore incertaine, mais il devrait aussi y avoir une «bouffée de chaleur», selon Frédéric Nathan, évoquant notamment la possibilité que le mercure atteigne les 35°C à Paris par exemple vendredi ou samedi.

La vague de chaleur de cette semaine intervient après un printemps particulièrement chaud et sec qui a provoqué sur une grande partie de l'Hexagone une sécheresse des sols qui fait craindre pour les récoltes.


Sur le même sujet

Eté le plus chaud de l'histoire, thermomètre qui s'affole, incendies exceptionnels, inondations dévastatrices: l'Europe a vécu en 2021 une avalanche d'événements extrêmes qui soulignent la nécessité d'agir contre le réchauffement, souligne le rapport annuel sur le climat européen.
Ces dernières années, les arbres ont beaucoup souffert de la sécheresse et des parasites.