Changer d'édition

Le médecin "corona-sceptique" fait appel
Luxembourg 2 min. 20.08.2021
Justice

Le médecin "corona-sceptique" fait appel

Le Dr Ochs a souvent affirmé que la vaccination au-delà de 50 ans «ne sert à rien». Pas forcément du goût des autorités qui ont choisi de vacciner au Luxembourg toute la population dès 12 ans.
Justice

Le médecin "corona-sceptique" fait appel

Le Dr Ochs a souvent affirmé que la vaccination au-delà de 50 ans «ne sert à rien». Pas forcément du goût des autorités qui ont choisi de vacciner au Luxembourg toute la population dès 12 ans.
Photo : DPA
Luxembourg 2 min. 20.08.2021
Justice

Le médecin "corona-sceptique" fait appel

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Condamné mi-juillet à un an d'interdiction d'exercice de la médecine, le Dr Benoit Ochs retoque la décision. Avec son avocat, le généraliste de Gonderange a fait appel de la décision du conseil de discipline

Sitôt la sanction tombée, le 14 juillet dernier, l'avocat du Dr Benoit Ochs avait déjà fait part de son intention de faire appel. Depuis le 9 août, c'est chose faite par Me Christian Boch et son client. Pas question d'accepter la mesure prononcée après que le généraliste luxembourgeois a, à plusieurs reprises, critiqué la façon dont les autorités sanitaires luxembourgeoises gèrent la crise covid actuelle. L'appel a été confirmé à Radio 100,7.


Messages clairs pour ces contestataires venus s'exprimer une nouvelle fois au centre de la capitale.
Le covid, «terreau idéal» des théories du complot
Depuis mars 2020 et l'apparition du covid, une frange de la population réfute en bloc les effets de la pandémie. Un «mécanisme de protection» auquel n'échappe pas le Luxembourg, explique Claus Vögele, professeur en psychologie au sein de l'Uni.

A plusieurs reprises, et de façon publique, le Dr Ochs a notamment évoqué la toxicité des masques (lors d’un rassemblement sur les mesures de lutte contre la pandémie dans la capitale). Par ailleurs, ses pairs lui reprochent certains propos au sujet de la vaccination anti-covid.

En juin dernier, dans les colonnes du magazine français Marianne le médecin avait rappelé qu'il n'était «pas un anti-vax. Mais je suis au milieu, je suis un vaccino-prudent, comme Raoult». Clin d’œil au professeur marseillais qui, depuis le début de l'épidémie, fait polémique en prônant la  chloroquine dans le traitement de l'infection virale.

Une solution qui n'a pas fait ses preuves auprès de la communauté scientifique mondiale, mais dont le Dr Ochs se targue d'avoir fait usage auprès de certains malades de sa patientèle. «Que ce soit par chance ou par hasard, avec mes patients, ça a marché !», note le généraliste ayant aussi prescrit de l'azithromycine ou de l'ivermectine. Des molécules qui, là encore, sont loin d'avoir été approuvées par le corps médical.


FILE PHOTO: A man walks past anti-vaccine graffiti amid the outbreak of the coronavirus disease (COVID-19) in Belfast, Northern Ireland January 1, 2021. REUTERS/Phil Noble/File Photo
Qui se cache derrière les 13% opposés au vaccin?
Si huit résidents sur dix se sont déclarés favorables à l'injection du sérum anti-covid, selon une étude du Statec parue mardi, certains s'y opposent encore et toujours. Avec comme argument principal les incertitudes dans les effets à long terme. Explications.

Une patiente du Dr Ochs avait également porté plainte après que le généraliste, à l'occasion d'une consultation, lui eut proposé de retirer son masque.  Selon ses dires, il ne s'agissait que d'un acte fait pour mettre à l'aise cette jeune femme que le médecin juge comme « hypocondriaque, timide, renfermée». Mais une attitude en contradiction avec les gestes barrières préconisés dans le pays.  

Pour l'heure, le collège médical du Luxembourg n'a pas encore précisé la date de la future audience devant statuer sur le sort du Dr Ochs. 

Dans les faits, le ministère de la Santé affirme pour sa part dans son dernier rapport hebdomadaire, portant sur la semaine du 9 au 15 août que «parmi les 295 nouvelles infections, 224 personnes n'étaient pas vaccinées (75,9%) quand 71 personnes avaient un schéma vaccinal complet (24,1%). Parmi les hospitalisations, 66,7% des patients hospitalisés en soins normaux et 83,3% des patients en soins intensifs n'étaient pas vaccinés.»

Au 18 août 2021, 749.999 doses de vaccin anti-covid avaient été administrées; 383.096 personnes disposant d'un schéma vaccinal complet. L'épidémie de SARS-CoV2 serait en cause dans 830 décès au Grand-Duché.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un groupe de cinq experts mandaté par le gouvernement luxembourgeois a rendu ses conclusions sur l'obligation vaccinale. Les docteurs préconisent l'injection anti-covid obligatoire pour les plus de 50 ans et les soignants.
Eine Werksärztliche Assistentin zieht in einem betrieblichen Impfzentrum für Mitarbeiter der Robert Bosch GmbH eine Dosis des Impfstoffes von Biontech/Pfizer auf.
Les consignes de conservation changent pour le sérum anti-covid du laboratoire Moderna. Une évolution qui permet désormais aux cabinets médicaux luxembourgeois de commander le vaccin, et ce, sans restriction de quantité.
Pour le Dr Steichen, c'est le bon moment pour la campagne vaccinale luxembourgeoise de se tourner plus vers les cabinets médicaux. Le secrétaire général de l'AMMD (Association des médecins et dentistes) s'en explique.
Depuis mars 2020 et l'apparition du covid, une frange de la population réfute en bloc les effets de la pandémie. Un «mécanisme de protection» auquel n'échappe pas le Luxembourg, explique Claus Vögele, professeur en psychologie au sein de l'Uni.
Messages clairs pour ces contestataires venus s'exprimer une nouvelle fois au centre de la capitale.