Changer d'édition

Le Lycée Vauban à deux doigts de la saturation
Luxembourg 3 min. 08.09.2014 Cet article est archivé
Record d'inscrits pour la rentrée scolaire

Le Lycée Vauban à deux doigts de la saturation

Michel Hiebel: "Chez nous, on est moins sélectif sur l'allemand. Mais d'un autre côté, nous imposons une bonne maîtrise du français, c'est la langue véhiculaire".
Record d'inscrits pour la rentrée scolaire

Le Lycée Vauban à deux doigts de la saturation

Michel Hiebel: "Chez nous, on est moins sélectif sur l'allemand. Mais d'un autre côté, nous imposons une bonne maîtrise du français, c'est la langue véhiculaire".
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 08.09.2014 Cet article est archivé
Record d'inscrits pour la rentrée scolaire

Le Lycée Vauban à deux doigts de la saturation

Les cours démarrent mardi au Lycée Vauban de Luxembourg. Lundi, la rentrée scolaire s'est faite en douceur pour les 1.150 élèves du Lycée Vauban. Son proviseur, Michel Hiebel sait que "la marge est faible jusqu'en 2016", date du déménagement toujours prévu vers le Ban de Gasperich.

Ils n'ont pas eu besoin d'emporter leurs manuels scolaires, juste une trousse, leur agenda et un cahier pour prendre quelques notes. La cantine est d'ailleurs restée fermée, lundi.

Le jour de la rentrée scolaire au Lycée Vauban à Luxembourg-Limpertsberg, était entièrement consacré à l'accueil des élèves par les professeurs principaux et la direction, pour les nouveaux venus. Trois heures d'acclimatation (après deux mois de vacances) pour les 6es et deux heures pour les "anciens", histoire de trouver ses nouvelles marques, de découvrir son emploi du temps et de "se rendre compte de la chance qu'ils ont".

C'était le message véhiculé lundi par le proviseur. Après une première année à la tête du bateau et de découverte du Grand-Duché, Michel Hiebel a dit aux collégiens et lycéens "la chance qu'ils ont d'être dans un environnement qui soit à la fois aussi valorisant et performant". Le proviseur a rappelé que les portes sont grandes ouvertes: "Tous les élèves sont les bienvenus, même ceux qui ont de grandes difficultés. La seule chose que nous demandons est d'être positif et de vouloir avancer".

Trois nouvelles classes créées

Alors qu'il avait dépassé pour la première fois le cap des 1.000 élèves l'an passé à la même époque, le collège-lycée Vauban comptabilise 1.150 élèves pour cette rentrée 2014-2015. Soit 75 élèves de plus en un an et un nouveau record de fréquentation pour l'établissement français.

Du coup, il a fallu ouvrir trois nouvelles classes de 6e, de 3e et de 1ère scientifique. L'ennui, c'est que le Lycée Vauban est à deux doigts de la saturation! "Maintenant ça devient effectivement un peu plus serré", reconnaît volontiers le proviseur.

La capacité théorique des bâtiments au Limpertsberg est de 1.300 élèves. Ce qui fait dire à Michel Hiebel que "la marge est faible jusqu'en 2016", sous-entendu jusqu'au déménagement de l'établissement vers le Ban de Gasperich à Luxembourg. 

Le projet de construction du "Campus francophone" sur le Ban de Gasperich, qui pourra accueillir 2.300 élèves de la maternelle au Bac dès septembre 2016, "est toujours sur la bonne voie", atteste le proviseur avant de rappeler que "la logique financière est lancée, le prêt est signé et les remboursements commencent. On est vraiment dans les startingblocks et il va falloir que les travaux commencent cet automne".

Des locaux provisoires "déjà envisagés"

En attendant un bâtiment plus spacieux, "il nous faudra sans doute des locaux provisoires" sous-entendu pour faire face aux nouvelles inscriptions. "On l'envisage déjà au cas où...On regarde déjà où on pourrait implanter ces locaux sur le site", concède le proviseur.

Mais pourquoi le Lycée Vauban attire-t-il toujours plus d'élèves chaque année? Réponse du proviseur: "Le Luxembourg, en général est très attractif. Et puis, les gens viennent souvent au Lycée Vauban à cause de la barrière de la langue, l'allemand, utilisée dans le système scolaire luxembourgeois. Chez nous, on est moins sélectif sur l'allemand. Mais d'un autre côté, nous imposons une bonne maîtrise du français, c'est la langue véhiculaire".

Avant chaque nouvelle rentrée, les élèves-candidats passent des tests d'entrée afin de déterminer leur niveau de langue en français ou en allemand.

Maurice Fick


Sur le même sujet

Première rentrée au Campus francophone
Rentrée en douceur ce lundi au Campus francophone Vauban sur le Ban de Gasperich où 276 élèves de maternelle ont inauguré la toute nouvelle école primaire. D'ici jeudi, elle accueillera près de 800 élèves. «On a ouvert cinq nouvelles classes», pose le directeur sans cacher que toutes les demandes d'inscription n'ont pu être satisfaites.
Dans la nouvelle école, une cour est réservée aux seuls élèves de la maternelle.
Evelyne Régniez, proviseur du Lycée Vauban
Tout nouveau proviseur du Collège et Lycée Vauban, Evelyne Régniez, arrive tout juste de Bruxelles pour diriger un «vaisseau» de 1.420 élèves. Les lycéens déménageront du quartier Limpertsberg vers le Campus francophone à Gasperich début 2018. En juin, au moment de postuler pour Luxembourg, elle a été séduite par les équipements du nouveau campus.
Evelyne Régniez, nouvelle proviseure du Lycee Vauban - Photo : Pierre Matgé
C'est l'heure des tout derniers travaux et les enseignants y prennent déjà leurs marques depuis lundi. L'école primaire du tout nouveau Campus francophone Vauban accueille ce lundi 11 septembre ses 800 premiers élèves. Les 1.420 lycéens et collégiens arriveront au Ban de Gasperich au cours du premier trimestre 2018 seulement. Découverte du site en avant-première!
28.8.2017 Luxembourg, Cloche d'Or, ban de Gasperich photo Anouk Antony
«Ecole et Lycée français du Luxembourg»
La première pierre du nouveau campus français du Luxembourg a été posée ce mardi matin. Un campus qui regroupera tous les niveaux: de la maternelle au lycée. Et certains ont déjà pu y faire un tour.
Unter den roten Stahlträgern wird sich später die Turnhalle befinden. Darüber der Pausenhof.
Réforme du collège, refonte des programmes, EMC
Michel Hiebel, proviseur du lycée Vauban, fait le point pour wort.lu/FR sur la rentrée 2015 ainsi que sur les sujets qui agitent le monde de l'éducation en France: la réforme du collège, la refonte des programmes et le nouvel «enseignement moral et civique».
9.09.2013 LIMPERTSBERG, LYCEE VAUBAN, DIRECTEUR HIEBEL  PHOTO ANOUK ANTONY
Le lycée français de Luxembourg a 30 ans
En septembre 1984, dans une salle du lycée technique du Centre, une petite classe de 6e accueillait une quinzaine d'élèves. 30 ans plus tard, c'est tout un campus couvrant la maternelle, le primaire, le collège et le lycée, qui s'apprête à ouvrir ses portes.
Des copines heureuses de se retrouver après les vacances d'été!