Changer d'édition

Le «Luxemburger Wort» reste la principale marque média
Luxembourg 2 min. 13.05.2020 Cet article est archivé

Le «Luxemburger Wort» reste la principale marque média

Le «Luxemburger Wort» reste la principale marque média

Luxembourg 2 min. 13.05.2020 Cet article est archivé

Le «Luxemburger Wort» reste la principale marque média

Les instituts TNS Ilres et Kantar TNS ont révélé ce mardi les chiffres d'audience des médias. Le «Luxemburger Wort» confirme sa position de journal le plus lu du Grand-Duché.

(ASdN avec Roland Arens) - Près de 30% de la population du Luxembourg lisent chaque jour le Luxemburger Wort. Des chiffres qui font de ce titre le premier quotidien payant du pays, selon la dernière étude TNS Ilres Plurimedia, publiée mercredi et qui analyse deux fois par an l'audience des trois grands groupes de médias du pays, à savoir Editpress, IP Luxembourg/CLT-UFA et Saint-Paul. 

Et de septembre 2019 à février 2020, soit quelques semaines avant la crise sanitaire, le Luxemburger Wort se positionne donc à nouveau comme la première marque médiatique du Luxembourg avec un total de 356.100 lecteurs de journaux, d'offres e-paper et Internet. En considérant ses versions papier et en ligne, le Luxemburger Wort a une portée totale de près de 302.000 lecteurs, se plaçant devant RTL Radio. 

Recul de la radio et de la télévision

Du côté des magazines hebdomadaires, Télécran, également édité par le groupe Saint-Paul, reste le premier magazine hebdomadaire. Celui-ci a légèrement augmenté son lectorat, comme Revue. Enfin, le support publicitaire le plus lu sur le marché luxembourgeois des médias reste incontestablement Imail avec 198.200 lecteurs.  

Selon cette étude, le journal gratuit L'essentiel (+5.800) et le magazine économique Paperjam (+2.800) ont également augmenté leur portée, tandis que le Tageblatt (-3.500) et Le Quotidien (-4.000) perdent des lecteurs. Les chiffres publiés mercredi confirment par ailleurs l'une des tendances de ces dernières années : de moins en moins de résidents écoutent la radio et regardent la télévision. RTL Radio (-2,3%) et RTL Télé Lëtzebuerg (-1,8%) sont particulièrement touchées.    

Les résultats de l'année 2020 pourraient toutefois se voir bouleversés. Car la pandémie à laquelle le Luxembourg fait face depuis le mois de mars a eu un impact sur bien des secteurs, et les médias n'y font pas exception. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Selon les chiffres du printemps de l'étude TNS-Plurimedia, le «Luxemburger Wort» reste le quotidien papier le plus diffusé du pays. Mais côté média, tablettes, mobile, télé ne cessent d’accroître leur influence.
Druckerei,Colorman,Superjemp,Fake-Une.Foto:Gerry Huberty
Le nombre d'utilisateurs des médias traditionnels est en baisse ou stagne - avec des chiffres encore considérables, comme le montrent les derniers chiffres du sondage TNS Ilres. De plus en plus de personnes s'informent sur Internet.
Das "Luxemburger Wort" erreicht 258.500 Leser und damit über zwei Drittel aller Luxemburger und mehr als die Hälfte aller Einwohner des Landes.
Le Luxemburger Wort conserve sa première place au rang des ventes de quotidiens payants (papier) au Grand-Duché. En termes d'audience internet, wort.lu se place deuxième et le magazine Télécran occupe la première place parmi les hebdomadaires.
Le Luxemburger Wort reste le journal de référence au Luxembourg.
Le «Luxemburger Wort» reste -avec plus d'un tiers de la population- le quotidien national le plus lu au Luxembourg. Et «Télécran» est le magazine n°1. RTL reste la radio la plus populaire et a le site internet le plus visité, devant wort.lu