Changer d'édition

Le Luxembourg veut étendre le dépistage
Luxembourg 31.03.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg veut étendre le dépistage

Déjà très nombreux, les tests de dépistage du coronavirus vont encore être étendus au Luxembourg

Le Luxembourg veut étendre le dépistage

Déjà très nombreux, les tests de dépistage du coronavirus vont encore être étendus au Luxembourg
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 31.03.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg veut étendre le dépistage

Si à ce jour 16.000 examens ont déjà été réalisés, le ministère de la Santé souhaite organiser des tests à plus grande échelle encore. Dans une circulaire adressée aux médecins, le gouvernement vise notamment les personnes qui ne présentent que des symptômes légers de la maladie.

(JFC, avec Sophie Hermes) - Avec plus de 16.000 examens de dépistage du coronavirus déjà effectués depuis le début de la crise sanitaire, le Luxembourg se revendique comme le pays qui teste le plus au monde. Mais le ministère de la Santé souhaite dorénavant les élargir aux personnes qui ne présentent que des symptômes légers à la maladie, ainsi qu'au personnel soignant qui a eu des contacts non protégés avec des personnes infectées. C'est en tout cas le conseil délivré par le gouvernement dans une circulaire adressée aux médecins de tout le pays.


Faites-vous tester à Junglinster, Marnach et Bascharage
Trois «drive-in» sont entrés en service au Luxembourg mercredi. Les résidents en possession d'une prescription médicale peuvent y subir un test de dépistage au coronavirus. 800 personnes s'y sont soumises sur la seule journée de mercredi

Selon ce principe, les médecins doivent désormais prescrire un test aux patients qui présentent des symptômes dits «suggestifs», c'est-à-dire qui ne sont pas nécessairement graves mais qui pourraient indiquer la présence du covid-19. En outre, le personnel soignant qui a été en contact étroit - à moins de deux mètres de distance et ce, pendant plus de 15 minutes - sans matériel de protection adéquat avec une personne infectée devra être testé dans les quatre à cinq jours suivant ce contact.

Pour des raisons de sécurité, les soignants potentiellement infectés devront systématiquement porter des masques de protection après un contact non protégé. Si les infirmières présentent des symptômes, elles devront s'absenter du travail et se soumettre à des tests également. Enfin, les personnes qui sont décédées dans des hôpitaux ou des maisons de retraite, et dont le tableau clinique est compatible avec le covid-19, seront également soumises à des tests post mortem pour détecter une éventuelle infection.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que le Luxembourg enregistre chaque année une quarantaine de nouvelles infections, la Croix-Rouge met en place une campagne de dépistage HIV. L'objectif est de développer des produits qui ne sont pas encore familiers au grand public.
DIY Aids Test, HIV, VIH, Sida, Foto Lex Kleren
Le gouvernement a fait le point, ce vendredi, sur la situation liée à la crise sanitaire. Luxembourg compte désormais 1.605 infectés et 15 décès du covid-19. Avec 13.738 examens de dépistage, en proportion, le Grand-Duché apparaît comme le pays qui teste le plus au monde.
German doctor Michael Grosse takes a sample from a car driver through the window on March 27, 2020 at a drive through testing point for the novel coronavirus on a parking in Halle, eastern Germany. - German researchers plan to regularly test over 100,000 people to see if they have overcome infection with COVID-19 to track its spread, an institute behind the plan confirmed on March 27, 2020. (Photo by Ronny Hartmann / AFP)
Le dernier centre régional à grande capacité sera ouvert ce vendredi à Grevenmacher. Destinés aussi bien à accueillir des patients qui présentent des signes d'infection que d'autres, ces structures seront ouvertes douze heures par jour, weekend compris.
Lokales, Centre de soins avancés Rockhal, Belval, Esch Alzette. Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Trois «drive-in» sont entrés en service au Luxembourg mercredi. Les résidents en possession d'une prescription médicale peuvent y subir un test de dépistage au coronavirus. 800 personnes s'y sont soumises sur la seule journée de mercredi
Depuis dimanche soir, le Luxembourg figure officiellement sur la liste des pays ayant sur son sol une personne infectée par le coronavirus. Le patient, hospitalisé en isolement au CHL, «ne présente plus de symptômes et se porte bien». Une hotline sera activée ce lundi à 14 heures.
This photo taken on March 1, 2020 shows a medical staff member looking on through a gate after all patients were discharged at a makeshift hospital set up in a sports stadium in Wuhan in China's central Hubei province. - The number of deaths globally in the new coronavirus outbreak passed 3,000 on March 2, as China reported more 42 deaths. (Photo by STR / AFP) / China OUT
Après un premier cas au Luxembourg
L'été arrive, et avec lui, le virus Zika, notamment dans certaines régions du globe. Même si un premier cas a été recensé la semaine passée au Luxembourg, aucune épidémie n'est à craindre.