Changer d'édition

Le Luxembourg sur le podium des «champions de l'innovation» européens
Luxembourg 25.06.2018 Cet article est archivé

Le Luxembourg sur le podium des «champions de l'innovation» européens

La Commission européenne mentionne tout particulièrement l’attractivité du système de recherche du Grand-Duché, le qualifiant de leader européen.

Le Luxembourg sur le podium des «champions de l'innovation» européens

La Commission européenne mentionne tout particulièrement l’attractivité du système de recherche du Grand-Duché, le qualifiant de leader européen.
Photo: Claude Piscitelli
Luxembourg 25.06.2018 Cet article est archivé

Le Luxembourg sur le podium des «champions de l'innovation» européens

Le Luxembourg est récemment devenu un «champion de l'innovation», selon un classement publié par la Commission européenne: une conséquence de l'attractivité du système de recherche luxembourgeois.

Selon l'édition 2018 du «European Innovation Scoreboard», publié par la Commission européenne, la performance de l’Union européenne en matière d’innovation s’est améliorée pour rattraper en partie les États-Unis, le Japon et le Canada.

Cette année, le Luxembourg grimpe deux échelons dans le classement et atteint la 6ème position, bien au-dessus de la moyenne européenne. 

Il fait désormais partie, pour la première fois, des «champions de l’innovation»: sa performance en matière d’innovation s’est améliorée de 6,6% par rapport à 2010.

La Commission européenne mentionne tout particulièrement l’attractivité du système de recherche luxembourgeois, le qualifiant de leader européen selon les critères suivants: les co-publications scientifiques internationales, les citations des publications scientifiques et la part de doctorants étrangers.

«Construire un écosystème de recherche dynamique et durable»

  Le grand champion du «European Innovation Scoreboard» n'est autre que la Suède, talonnée par le Danemark, la Finlande, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.  

«C’est le fruit d’un travail de longue haleine», se réjouit Marc Hansen, ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche , «et le résultat d’une politique gouvernementale très engagée visant à construire un écosystème de recherche dynamique et durable, au service de la société et de l’économie». 

«Les réformes des dernières années, basées sur les recommandations de deux évaluations de l’OCDE, commencent à porter leurs fruits et je félicite l’Université du Luxembourg, les centres de recherche publics LIST, LIH et LISER ainsi que le FNR et Luxinnovation d’avoir contribué de façon cruciale aux bonnes performances». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.