Changer d'édition

Le Luxembourg se bouge pour le climat ce samedi 13 octobre
Luxembourg 1 3 min. 09.10.2018

Le Luxembourg se bouge pour le climat ce samedi 13 octobre

Le 8 septembre dernier, des milliers de personnes avaient déjà défilé en France.

Le Luxembourg se bouge pour le climat ce samedi 13 octobre

Le 8 septembre dernier, des milliers de personnes avaient déjà défilé en France.
Photo: AFP
Luxembourg 1 3 min. 09.10.2018

Le Luxembourg se bouge pour le climat ce samedi 13 octobre

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Plusieurs manifestations sont prévues ce samedi 13 octobre un peu partout en Europe pour sensibiliser au réchauffement climatique, un sujet qui prend une ampleur considérable dans les sociétés ces derniers mois. L'une d'entre elles se déroulera au Luxembourg.

En septembre dernier déjà, plusieurs mobilisations de ce type avaient eu lieu à Paris, Bruxelles ou encore d'autres dizaines de villes; mais pas au Luxembourg. «C'est vraiment dommage parce que c'est un problème urgent et il faut agir maintenant, créer une mobilisation de masse pour le climat», souligne avec conviction Brice Montagne, l'un des organisateurs de cette manifestation.


Les élections législatives 2018
Le 14 octobre 2018, les électeurs du Grand-Duché sont appelés aux urnes pour élire leurs 60 députés. Les rapports de force entre les différents partis politiques qui découleront de ces résultats donneront le futur gouvernement.

Ce samedi, la manifestation aura donc lieu place Clairefontaine, en centre-ville, à partir de 14 heures. Une organisation "par le bas", menée par la population locale pour amener les décideurs, notamment politiques, à prendre l'ampleur du problème à bras-le-corps.

Le choix de la date n'est également pas anodin pour le Luxembourg: les élections législatives auront lieu le lendemain, le dimanche 14 octobre. «Cela donne tout son sens à cette marche: l'écologie n'a eu que très peu de place dans la campagne et il faut que ce weekend, l'agenda politique soit concentré sur ce sujet», explique Brice Montagne.

«Nous n'avons aucune raison de nous auto-congratuler»

Pour lui, malgré la présence des Verts au gouvernement, le pays n'a pas suffisamment investi pour préserver le climat. «Nous n'avons aucune raison de nous auto-congratuler; ce que nous faisons n'est pas suffisant. Nous ne tenons même pas nos engagements fixés à la COP21!», s'insurge-t-il.


Si les accords de la COP21 ne sont pas respectés, la température moyenne de la planète augmentera de 3°C. Une catastrophe irréversible pour les espèces.
Climat: le Giec appelle à des transformations «sans précédent»
Le monde devra engager des transformations «rapides» et «sans précédent», s'il veut limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, soulignent les experts climat de l'ONU (Giec), mettant en garde contre des risques accrus au-delà de ce seuil.

Il faut «prendre des décisions plus radicales», y compris du côté des activistes qui œuvrent à la sauvegarde du climat. «Avec nos mobilisations, on gagne des batailles mais là encore ce n'est pas suffisant: nous devons, nous aussi, être plus radicaux», martèle Brice Montagne.

Samedi, chacun pourra venir prendre la parole pour s'exprimer sur ce sujet. «Nous allons replacer la démocratie là où elle doit être, c'est-à-dire dans l'espace public».

En parallèle à cette manifestation, une action citoyenne a également été mise en place sur Internet: "il est encore temps" est un site qui permet à chacun et chacune de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique à son échelle.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

«Une autre manière de se faire entendre commence à voir le jour, notamment à travers ce site internet. Il est possible que des grèves pour le climat voient le jour très prochainement: c'est un concept qui pourra nous aider à faire bouger les choses», détaille Brice Montagne.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.