Changer d'édition

Le Luxembourg prêt à accueillir des patients portugais
Luxembourg 19.01.2021 Cet article est archivé

Le Luxembourg prêt à accueillir des patients portugais

600 personnes infectées sont actuellement traitées pour infection covid en service de soins intensifs au Portugal.

Le Luxembourg prêt à accueillir des patients portugais

600 personnes infectées sont actuellement traitées pour infection covid en service de soins intensifs au Portugal.
Photo : AFP
Luxembourg 19.01.2021 Cet article est archivé

Le Luxembourg prêt à accueillir des patients portugais

Juliette MARIAGE
Juliette MARIAGE
Le ministre Jean Asselborn et la ministre de la Santé Paulette Lenert indiquent ce mardi que les hôpitaux luxembourgeois pourraient soulager le système de santé du Portugal, où près de 4.200 personnes atteintes du covid-19 sont hospitalisées.

Comme avec la France au printemps dernier, le Luxembourg se dit prêt à tendre la main au Portugal, en proie à un rebond de l'épidémie de covid. Dans une réponse parlementaire publiée mardi, Jean Asselborn (LSAP), ministre des Affaires étrangères, et Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé, indiquent que «les différentes possibilités quant à une prise en charge des patients pourraient être envisagées». 


A woman wearing a face mask waits for a bus at Comercio square in Lisbon on January 7, 2021. - Portugal reported a record 10,000 new coronavirus cases in 24 hours yesterday, and the government warned that its hospitals were under "enormous pressure" from the resurgence of the pandemic. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Les Portugais se reconfinent plus souplement
Face à la récente explosion de cas de covid-19, le Portugal a fait le choix de serrer encore un peu la vis afin de mieux lutter contre le virus.

Plus de 4.200 personnes sont en effet toujours hospitalisées au Portugal, dont 600 en soins intensifs. Interrogé par Sven Clement et Marc Goergen (Piraten), le chef de la diplomatie et la ministre de la Santé ont cependant précisé que le nombre de personnes à prendre en charge devrait être «défini en concertation avec les différents établissements hospitaliers et en fonction de leurs capacités».  

Une mesure qui reste, pour le moment, théorique puisque le gouvernement n'a «pas été approché par ses homologues portugais en vue d'une éventuelle prise en charge de patients portugais au Luxembourg», notent Paulette Lenert et Jean Asselborn dans leur réponse parlementaire. Mais les liens entre les deux pays restent forts. 95.100 résidents au Luxembourg possédaient par exemple la nationalité portugaise au 1er janvier 2020, selon les données du Statec.

L'hypothèse pourrait d'autant plus se concrétiser que la situation dans les hôpitaux est bien différente dans les deux pays. La pression se relâche en effet un peu dans les établissements de soin du Luxembourg grâce à la baisse des contaminations. A l'heure actuelle, 88 patients atteints du covid-19 étaient hospitalisés ces dernières 24 heures selon le ministère de la Santé, alors qu'ils étaient 251 au plus fort de la crise en décembre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que les restrictions de circulation ont été prolongées ce week-end et élargies à l'ensemble du pays, les autorités portugaises pourraient également adopter de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre la reprise de la pandémie.
People wearing face masks stand next to Bica funicular in Lisbon on January 7, 2021. - Portugal reported a record 10,000 new coronavirus cases in 24 hours yesterday, and the government warned that its hospitals were under "enormous pressure" from the resurgence of the pandemic. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Sur les onze patients du Grand Est atteints du coronavirus et héliportés dans un état critique vers les hôpitaux luxembourgeois au plus fort de la crise, seuls trois restent hospitalisés au CHEM. Dont deux en soins intensifs.
Lokales, Corona-Virus Covid19,  Air Rescue fliegt französischen Patienten zurück nach Colmar, CHDN Ettelbrück, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Le Luxembourg n'a pas compté de mort supplémentaire endéans 24 heures mais se prépare au pic de la pandémie d'ici deux semaines. Si les hôpitaux sont «loin d'être saturés» pour l'heure, la ministre de la Santé a annoncé l'ouverture de six nouvelles structures.
Pressekonferent Paulette Lenert, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort