Changer d'édition

Le Luxembourg n'accordera pas de passe-droit aux vaccinés
Luxembourg 3 min. 06.05.2021 Cet article est archivé

Le Luxembourg n'accordera pas de passe-droit aux vaccinés

Malgré l'accélération de la campagne de vaccination, aucun droit supplémentaire ne sera accordé aux personnes ayant fait le choix de recevoir l'injection afin d'éviter un système à deux vitesses.

Le Luxembourg n'accordera pas de passe-droit aux vaccinés

Malgré l'accélération de la campagne de vaccination, aucun droit supplémentaire ne sera accordé aux personnes ayant fait le choix de recevoir l'injection afin d'éviter un système à deux vitesses.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 06.05.2021 Cet article est archivé

Le Luxembourg n'accordera pas de passe-droit aux vaccinés

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Alors que la campagne de vaccination s'accélère et que le dispositif sanitaire s'allège, le gouvernement se refuse à permettre aux personnes ayant reçu leur dose de bénéficier d'un quelconque avantage. Notamment dans l'accès aux bars et aux restaurants.

Si pour lutter contre la pandémie le gouvernement a modifié à plusieurs reprises sa stratégie et les mesures sanitaires en vigueur, il est un point où il est resté cohérent. Celui de son opposition ferme à la mise en place d'un système à deux vitesses autour de la vaccination. Défendue au niveau européen, l'idée sera appliquée au Luxembourg à compter du 16 mai prochain, date d'entrée en vigueur de la nouvelle loi covid et la réouverture de la totalité du secteur Horeca.


People have lunch at the restaurant La Coupole in Paris, on June 15, 2020, as cafes and restaurants are allowed to serve customers inside, as well as on terraces, as part of the easing of lockdown measures taken to curb the spread of the COVID-19 pandemic, caused by the novel coronavirus. (Photo by ALAIN JOCARD / AFP)
Les restaurants reprendront eux aussi du service
Face à une situation sanitaire jugée stable «depuis plusieurs semaines», le gouvernement annonce, mercredi, la mise en place de nouveaux allègements. Parmi eux, le plus spectaculaire tient dans la réouverture des tables en intérieur. A condition que les clients prouvent qu'ils sont négatifs.

Qu'ils soient vaccinés ou non, tous les clients désireux de déjeuner ou de dîner en salle devront donc présenter un test covid négatif récent. Que ce soit via un test PCR de moins de 72 heures, un test rapide effectué par du personnel qualifié de moins de 24 heures ou par un autotest effectué sur place. A ce jour, quelque 58.000 personnes ont reçu leurs deux doses au Luxembourg et 155.200 ont reçu au moins une injection, selon les dernières données du ministère de la Santé.

Interrogée mercredi sur cette question, Paulette Lenert (LSAP) avait indiqué vouloir «attendre sur ce sujet car nous observons que des personnes vaccinées se contaminent toujours». Et la ministre de la Santé de citer le chiffre de 217 cas recensés de personnes considérées comme entièrement vaccinées et qui ont tout de même contracté le virus, mais aussi de 139 cas d'«échecs vaccinaux». Autrement dit, de personnes dont le système immunitaire n'a pas réagi convenablement au vaccin injecté.


A medical worker administer the Jansen (Johnson and Johnson) Covid-19 vaccine to the public at a FEMA run mobile Covid-19 Vaccination clinic at Biddeford High School in Bidderford, Maine on April 26, 2021. - The clinic is jointly run by FEMA and the state of Maine with the help of other federal agencies and the Maine National Guard. The United States has resumed vaccinations with the Johnson & Johnson shot, the third authorised injection, after a brief pause over links to a rare form of clotting. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Quand vacciner ne suffit pas à protéger
La ministre de la Santé reconnaît que quelques centaines de personnes ont été infectées par le covid-19 après avoir reçu la première ou la seconde injection. Des cas étudiés mais pas si étonnants.

Rappelant que «le risque zéro n'existait pas dans cette pandémie», Paulette Lenert mise donc plutôt sur la mise en place effective d'un certificat vert, dispositif numérique individuel qui contient non seulement les informations sur une éventuelle vaccination, mais aussi les tests récents réalisés par les individus. Que ce soit un test PCR ou un autotest, ce dernier dispositif étant appelé à se multiplier dans les semaines à venir, le gouvernement souhaitant rapidement parvenir à un rythme de deux tests par semaine.

Prévu pour devenir réalité au courant du mois de juin au niveau européen, le dispositif se trouve pour l'heure en phase de test dans huit pays, dont le Luxembourg.  Objectif: garantir l'interopérabilité, puisque chaque Etat membre devra utiliser le même protocole et le même type d'application. En l'occurrence, le recours à un système de QR code qui devra pouvoir être lu par les différentes autorités nationales, quelle que soit la nationalité du titulaire de ce certificat vert. 


(de g. à dr.) Anne-Catherine Ries, directrice du Service des médias et des communications, ministère d'État ; Mike Hentges, conseiller diplomatique du Premier ministre ;Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur ; Dennis Wernerus, rapporteur politique à la Représentation de la Commission européenne au Luxembourg ; Fabrice Comptour, conseiller politique, membre du cabinet du commissaire Breton ; Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État
«Nous voulons atteindre l'immunité collective à l'été»
Présent lundi au Luxembourg, le commissaire européen en charge notamment de l'approvisionnement en vaccin des Etats membres rappelle l'ambition de vacciner 70% des adultes d'ici la mi-juillet et annonce que 410 millions de doses seront livrées au cours du second semestre.

Une approche plébiscitée par Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, qui avait défendu «une solution harmonisée» qui doit permettre la reprise des voyages «avec le moins de contraintes possible». Et ce, dès le début de l'été, date escomptée de «l'immunité collective». Pour mémoire, la vaccination reste un acte volontaire et adopté par la majorité de la population, le taux de réponse aux invitations envoyées étant de 76%, selon les chiffres avancés mercredi par Xavier Bettel. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face à la progression de la vaccination au Luxembourg, les experts de la direction de la Santé estiment qu'un changement de stratégie sanitaire est nécessaire face à la pandémie. Cette dernière pourrait perdre de sa superbe dans les prochains mois, en cas d'absence de nouveau(x) variant(s).
Face à une situation sanitaire jugée stable «depuis plusieurs semaines», le gouvernement annonce, mercredi, la mise en place de nouveaux allègements. Parmi eux, le plus spectaculaire tient dans la réouverture des tables en intérieur. A condition que les clients prouvent qu'ils sont négatifs.
People have lunch at the restaurant La Coupole in Paris, on June 15, 2020, as cafes and restaurants are allowed to serve customers inside, as well as on terraces, as part of the easing of lockdown measures taken to curb the spread of the COVID-19 pandemic, caused by the novel coronavirus. (Photo by ALAIN JOCARD / AFP)
Présent lundi au Luxembourg, le commissaire européen en charge notamment de l'approvisionnement en vaccin des Etats membres rappelle l'ambition de vacciner 70% des adultes d'ici la mi-juillet et annonce que 410 millions de doses seront livrées au cours du second semestre.
(de g. à dr.) Anne-Catherine Ries, directrice du Service des médias et des communications, ministère d'État ; Mike Hentges, conseiller diplomatique du Premier ministre ;Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur ; Dennis Wernerus, rapporteur politique à la Représentation de la Commission européenne au Luxembourg ; Fabrice Comptour, conseiller politique, membre du cabinet du commissaire Breton ; Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État
Le Parlement européen a validé, jeudi, la mise en place d'un «certificat européen covid-19» qui doit permettre de voyager au sein de l'UE, mais avec des amendements qui risquent de compliquer la mise en place que la Commission souhaite effective avant la fin juin.
WI,Flughafen Luxemburg,Findel.Luxairport, Urlaub, Reisende,Covid19,Corona,Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
En redéfinissant les critères en vigueur permettant la reprise de l'activité de l'Horeca, la douzième version de la loi covid cherche à mettre fin à toute ambiguïté. Et donc à mettre fin à certaines pratiques jugées douteuses sur le plan sanitaire.
Wirtschaft, Vorbereitungen zu Wiedereröffnung Terrassen und Resturants, Luxemburg, Covid-19, Corona, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Déjà annoncés pour être utilisés dans le milieu sportif, les maisons de soins ou les écoles, Paulette Lenert indique jeudi que ces dispositifs, qui pourront être utilisés sans formation spécifique, seront également disponibles dans le milieu professionnel et à domicile.