Changer d'édition

Le Luxembourg n°1 en Europe en matière de masques
Luxembourg 2 min. 06.10.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg n°1 en Europe en matière de masques

Le Luxembourg a importé pour 76 millions d'euros de protections faciales, hors Union européenne.

Le Luxembourg n°1 en Europe en matière de masques

Le Luxembourg a importé pour 76 millions d'euros de protections faciales, hors Union européenne.
Photo: Guy Wolff
Luxembourg 2 min. 06.10.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg n°1 en Europe en matière de masques

Alors que le Grand-Duché a fait de la distribution gratuite de protections buccales un de ses chevaux de bataille contre le covid-19, une étude d'Eurostat révèle que le pays a dépensé 121 euros par personne pour équiper résidents et frontaliers.

(DH) - Elément essentiel de la stratégie luxembourgeoise de lutte contre la pandémie, la distribution gratuite de masques aux résidents et aux frontaliers, dès la première phase de déconfinement, a fait l'objet de bien des louanges. Citées en exemple, les actions initiées par le gouvernement et relayées par les communes, l'armée et le monde professionnel, ont eu un coût: 121 euros par habitant selon une récente étude d'Eurostat. 

Cette dernière plaçait le Luxembourg loin devant la Belgique (53), l'Allemagne (53) et la France (51) alors que le pays a importé pour 76 millions d'euros de protections buccales, hors Union européenne lors du premier semestre.

Un tour de force réalisé alors que le pays avait pu se constituer des stocks importants grâce notamment aux ponts aériens des appareils de Cargolux quasi quotidiens avec la Chine. L'Empire du milieu étant, toujours selon Eurostat, le partenaire privilégié de l'UE avec plus de 92% des masques importés au premier semestre. Très loin devant le Vietnam et Hong Kong. Un pourcentage qui pourrait être amené à baisser quelque peu en raison des initiatives nées sur le territoire.


Lokales, Einweihung Santé Services, Schutzmaske Fabrik, covid-19, Coronavirus, Xavier Bettel und Lex Delles, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les masques chirurgicaux «made in Luxembourg» en vogue
Mise en place durant le printemps, la ligne de production de protections buccales de Santé Services tourne à plein régime. Les responsables de l'entreprise attendent à présent le feu vert pour la fabrication de protections FFP2.

En effet, pour ne plus compter seulement sur ses fournisseurs étrangers, l'Etat a décidé d'octroyer une prime aux entreprises qui orienteraient leur activité vers la production de masques. Au mois de septembre, une douzaine de sociétés luxembourgeoises avaient fait part de leur intérêt. Au final, seuls deux dossiers avaient été retenus avec, à la clé, une manne totale de 210.000 euros pour la Fondation des Hôpitaux Robert-Schuman (Santé Services SA) et Peters Sport. Le premier produit désormais 20.000 masques chaque jour, dans l'ancien atelier de reliures du groupe Saint-Paul.

Pour rappel, la valeur des importations de masques faciaux de l'UE est passée de 800 millions d'euros, au premier semestre 2019, à 14 milliards d'euros, soit une augmentation de 1800%.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pour ne plus compter seulement sur des fournisseurs étrangers, l'Etat a décidé d'octroyer une prime à ceux qui choisissaient d'orienter leur activité vers la production de masques. Seuls deux projets ont été soutenus.
Peters Sports, fabricant masque aidé par le minidtère de l'Economie/ Nico Peters/ Peters Sports Howald/ 09.09.2020/ Photo : Caroline Martin ©
Trop poreux pour retenir le virus ou au contraire susceptibles d'asphyxier son porteur... Ces théories servent souvent d'arguments dans les manifestations contre les mesures de lutte contre la pandémie qui se multiplient en Europe.
06.09.2020, Belgien, Brüssel: Demonstranten protestieren mit Plakaten gegen die Einschränkungen zur Bekämpfung der Corona-Pandemie. Foto: Nicolas Maeterlinck/BELGA/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les masques étant obligatoires en cours pour les jeunes en lycée, la région Grand Est a décidé de ne pas faire supporter cette dépense aux familles. Un geste qui bénéficiera à 300.000 élèves.
Réglementation plus stricte et prix en chute libre pénalisent de nombreuses usines du pays. Aussi, les fabricants chinois luttent-ils pour leur survie sur un marché devenu ultra concurrentiel et qui n'est plus synonyme de poule aux œufs d'or.
People wearing face masks wait in a cycle lane in Beijing on August 3, 2020. (Photo by GREG BAKER / AFP)
Le Luxembourg a constitué des réserves de protections buccales. Soit près de 30 millions de masques prêts à être redistribués aux soignants ou à la population si le besoin s'en faisait ressentir.
A warehouse worker wearing a protective mask and a hard hat pushes a hand truck and a stack of boxes in a warehouse stacked with inventory.
La répartition d'un nouveau lot de protections buccales pour les résidents âgés de plus de 16 ans débute ce lundi. Une opération qui s'étale sur plusieurs jours en fonction des possibilités des communes, responsables de cette tâche.
Lokales, Corona-Virus Covid19,  Maskenverteilung im grossen Sitzungssaal der Gemeinde Esch Alzette, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Avec la crise, de nombreux secteurs d’activité ont dû redoubler d'inventivité. C'est ainsi que dans le bassin de Longwy une usine de protections buccales verra le jour et que, de l'autre côté de la frontière, un menuisier belge réalise désormais des parois en plexiglas pour les commerces.
Lokales, Corona-Virus Covid19,  Maskenverteilung im grossen Sitzungssaal der Gemeinde Esch Alzette, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Depuis lundi, plus de 200 militaires et salariés de POST sont sur le qui-vive afin de distribuer 10 millions de masques aux travailleurs frontaliers. Tous devraient recevoir leur courrier avant la fin de cette semaine.
Lokales, Verteilen der Masken an Unternehmer Verteilung durch Armee und Chambre de Commerce, Findel, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
L'armée a reçu pour mission de distribuer les 50 protections offertes par l'Etat luxembourgeois à chaque travailleur frontalier. Lundi, les militaires ouvriront douze sites de ravitaillement, et ce jusqu'au 24 mai.
Suite aux annonces du Premier ministre Xavier Bettel, un nouveau lot de protections buccales sera attribué aux jeunes adultes et adultes du pays. C'est à nouveau le CGDIS qui sera chargé de la livraison à toutes les communes du pays.
L'une assure le pont aérien, l'autre sert la logistique nationale. Les sociétés Cargolux et CFL multimodal jouent un rôle primordial dans le transport, le stockage et la livraison de matériels sanitaires depuis le début de la crise du covid-19.
Cargolux en tant que pont aérien (26.04.2020)
D'ici lundi, les 102 communes débuteront la distribution des masques à l'ensemble des habitants du Luxembourg. Mais avant d'arriver, les personnels du CGDIS ont reçu pour mission d'assurer le dispatching de ces précieuses protections.