Changer d'édition

Le Luxembourg essouffle la planète
Luxembourg 16.02.2020

Le Luxembourg essouffle la planète

Le Global Footprint Network épingle le Luxembourg quant à l'utilisation de ses ressources.

Le Luxembourg essouffle la planète

Le Global Footprint Network épingle le Luxembourg quant à l'utilisation de ses ressources.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 16.02.2020

Le Luxembourg essouffle la planète

Olivier TASCH
Olivier TASCH
Si l'humanité vivait au même rythme que le Grand-Duché, ce 16 février, la Terre ne pourrait plus suivre le tempo en termes de ressources. C'est le fameux «jour du dépassement» que seul le Qatar à déjà connu ce 11 février.

Le Luxembourg n'apparaît pas comme un modèle de vertu écologique. D'après l'ONG américaine Global Footprint Network, ce dimanche 16 février marque le «jour du dépassement» pour le pays. Passé cette date, si le monde vivait à la luxembourgeoise, il devrait s'appuyer sur des ressources non renouvelables.  L'année dernière ce moment fatidique était également annoncé le 16 février, en 2018 il tombait trois jours plus tard.

Une statistique peu reluisante à l'heure où le pays mise tout sur une croissance qualitative. Maigre consolation, comme en 2019, il n'y a que le Qatar qui fait moins bien. En imaginant une consommation mondiale équivalente à celle de la monarchie pétrolière du golfe,  toutes les ressources de la planète auraient été épuisées le 11 février. 


TOPSHOTS
This picture taken on January 22, 2013 shows a thermal power plant discharging heavy smog into the air in Changchun, northeast China's Jilin province. China has cleaned up its air before but experts say that if it wants to avoid the kind of smog that choked the country this week, it must overhaul an economy fuelled by heavily polluting coal and car use.  CHINA OUT     AFP PHOTO
Vents contraires pour le Plan Energie-Climat
Les ministres de l'Energie et de l'Environnement viennent de présenter le dispositif retenu pour diminuer l'impact environnemental du pays. Certains parlementaires réclament des éclaircissements.

Le mode de vie des voisins du Grand-Duché semble quant à lui un peu moins gourmand, puisque cette date symbolique tombe le 5 avril en Belgique, le 3 mai en Allemagne et le 14 mai en France. Le jour du dépassement mondial tombe quant à lui au mois de juillet. Il y a vingt ans il fallait encore attendre septembre pour atteindre le couperet et même fin décembre en 1970.

La même ONG délivre également régulièrement les résultats d'un savant calcul qui aboutit au nombre de planètes nécessaires pour la consommation d'une population donnée. Ainsi, si l'humanité vivait comme le Luxembourg il faudrait, théoriquement, huit planètes.


Sur le même sujet

Vents contraires pour le Plan Energie-Climat
Les ministres de l'Energie et de l'Environnement viennent de présenter le dispositif retenu pour diminuer l'impact environnemental du pays. Certains parlementaires réclament des éclaircissements.
TOPSHOTS
This picture taken on January 22, 2013 shows a thermal power plant discharging heavy smog into the air in Changchun, northeast China's Jilin province. China has cleaned up its air before but experts say that if it wants to avoid the kind of smog that choked the country this week, it must overhaul an economy fuelled by heavily polluting coal and car use.  CHINA OUT     AFP PHOTO
La «croissance qualitative» frontalement remise en cause
Une semaine avant le discours très attendu sur l'état de la Nation, l'almanach social de Caritas dresse un état des lieux d'un Luxembourg ne semblant que jurer par la croissance économique. Des voix tirent la sonnette d'alarme et préconisent d'oser le changement.
Lokales- Kirchberg Place de l’Europe, Chantier, Baustelle, construction, cran, Arbeiter, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
En 42 ans: Plus de la moitié des vertébrés ont disparu
Les populations de mammifères, poissons, oiseaux, amphibiens et reptiles dans le monde se sont effondrées de 58% en quarante-deux ans (entre 1970 et 2012) et ce déclin va se poursuivre si nous ne faisons rien, alerte le WWF dans son rapport Planète vivante 2016.
Les populations des milieux marins ont chuté de 36%.