Changer d'édition

Le Luxembourg émet toujours plus de CO2
Luxembourg 2 min. 08.05.2019 Cet article est archivé

Le Luxembourg émet toujours plus de CO2

La mobilité et le transport figurent parmi les principales sources d'émissions de C02 au Luxembourg.

Le Luxembourg émet toujours plus de CO2

La mobilité et le transport figurent parmi les principales sources d'émissions de C02 au Luxembourg.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 08.05.2019 Cet article est archivé

Le Luxembourg émet toujours plus de CO2

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Le pays a produit 3,7% de dioxyde de carbone supplémentaires entre 2017 et 2018, selon les données d'Eurostat publiées mercredi. Il figure parmi les plus gros émetteurs dans ce domaine au niveau européen.

Selon Eurostat, «les émissions de CO2 représentent environ 80% de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre dans l’UE». Dans ce domaine, et contrairement à la majorité des 28, le Luxembourg  fait figure de mauvais élève. Selon  les dernières statistiques publiées ce mercredi par l'institut européen des statistiques, le pays a en effet augmenté ses émissions de dioxyde de carbone de 3,7% entre 2017 et 2018. Il figure ainsi en tête des plus gros émetteurs européens, avec la Lettonie (+8,5%), Malte (+6,7%), et l’Estonie (+4,5%). 

La baisse la plus significative a été relevée au Portugal (-9,0%), en Bulgarie (-8,1%) et en Irlande (-6,8%). «Les émissions de CO2 contribuent fortement au réchauffement de la planète et représentent environ 80% de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre dans l’UE,» estime Eurostat. 

En dépit de ces chiffres peu optimistes, le Luxembourg s’est engagé à mettre en place une stratégie pour une Europe «zéro émissions nettes» d’ici 2050, conformément à son programme gouvernemental.

Pas de mesures sur les 4x4

Côté Luxembourg, la renonciation à la promotion du nucléaire, du charbon, du forage, du captage et du stockage du carbone fait partie des dispositifs annoncés par le gouvernement dans son programme de coalition, aux côtés de dispositifs en faveur des réductions des émissions de CO2, dans l’industrie et au sein des entreprises. Pour ce qui est des transports et de la mobilité gros producteurs de  CO2, le Grand-Duché a augmenté ses accises sur les carburants le 1er mai dernier. 

En mars dernier, le gouvernement avait décidé de mettre en place des subventions pour l'achat de véhicules électriques, avec deux primes distinctes, afin de favoriser davantage l’électromobilité et de promouvoir la mobilité douce.

Interrogée sur la taxation des véhicules polluants, Carole Dieschbourg (Déi Gréng) la ministre de l'Environnement n’envisage pas actuellement l'introduction d'une mesure particulière sur les 4x4 urbains, ni d'introduire des taxes spécifiques pour les véhicules dits 'SUV', le gouvernement préférant favoriser les véhicules à zéro ou faibles émissions de CO2, au détriment de ces véhicules tout-terrain.

Autre projets récents, dans le photovoltaïque cette fois, le Luxembourg a en avril dernier renforcé ses aides et incitations en faveur du solaire. Avec un objectif national de 23 % à 25% d’énergies renouvelables à atteindre en 2030 et de 100 % à long terme.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les émissions de dioxyde de carbone d'origine fossile ne connaissent pas de répit, malgré la baisse de l'utilisation du charbon, compensée par le recours au pétrole et surtout au gaz naturel. Un nouvel avertissement est lancé en marge de la COP25 à Madrid.
TO GO WITH AFP STORY BY ANTHONY LUCAS
(FILES) -- A file picture taken on February 14, 2013 shows smokes rising from stacks of a thermal power station in Sofia. Starting on September 27, 2013, six years after their last diagnosis on global warming, climate experts of the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) will present their new state of affairs: an increasingly alarming wakeup call in preparation of the 2015 expected climate agreement.  AFP PHOTO / DIMITAR DILKOFF
Le Luxembourg renforce ses aides et incitations en faveur du solaire. Avec un objectif national de 23 % à 25% d’énergies renouvelables à atteindre en 2030 et de 100 % à long terme.
Création d'une tranche exonérée sur l'impôt foncier, valorisation de l'électromobilité et ajustement de l'accise des produits pétroliers figurent dans les priorités du gouvernement pour cette législature, indiquent lundi pas moins de six ministres dans une réponse parlementaire commune.
Le Marche Immobilier a Luxembourg
Afin de favoriser davantage l’électromobilité et de promouvoir la mobilité douce, le gouvernement a décidé de mettre en place des subventions pour l'achat de véhicules électriques. Deux primes distinctes sont donc désormais en vigueur.
L'Etat luxembourgeois face au scandale Volkswagen
Les propriétaires d'une Volkswagen immatriculée au Luxembourg peuvent rester sereins. «En aucun cas, le contribuable ne devra payer de taxe rétroactivement», assure la ministre de l'Environnement après le pavé dans la mare jeté par le ministre du Développement durable quant à une plainte possible de l'Etat contre VW.
Maintenant que le scandale de la tricherie sur les émissions polluantes de Volkswagen s'est étendu aux émissions de CO2 -supérieures à celles annoncées par le constructeur allemand- l'Etat luxembourgeois ne peut plus rester les bras croisés.
Francois Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures.