Changer d'édition

Le Luxembourg échappe encore à la pénurie d'amoxicilline
Luxembourg 5 min. 29.11.2022
Santé

Le Luxembourg échappe encore à la pénurie d'amoxicilline

Ces derniers jours, l'amoxicilline a été victime de véritables tensions d'approvisionnement sur le marché français.
Santé

Le Luxembourg échappe encore à la pénurie d'amoxicilline

Ces derniers jours, l'amoxicilline a été victime de véritables tensions d'approvisionnement sur le marché français.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 5 min. 29.11.2022
Santé

Le Luxembourg échappe encore à la pénurie d'amoxicilline

Laura BANNIER
Laura BANNIER
Alors que l'amoxicilline se fait rare sous certaines formes en France, le Grand-Duché reste épargné par cette rupture d'approvisionnement de l'un des antibiotiques à large spectre les plus utilisés du marché.

Depuis quelques jours, obtenir sa prescription d'amoxicilline à la pharmacie peut relever d'un réel parcours du combattant dans certaines officines françaises. Le démarrage précoce des épidémies hivernales, à l'image de la bronchiolite, a contribué à vider les stocks de cet antibiotique largement prescrit, en particulier dans sa forme pédiatrique.


«Il ne faut jamais s'automédicamenter»
Initiée par l’OMS, la campagne mondiale pour sensibiliser le grand public à la sécurité et au bon usage des médicaments se tient du 7 au 13 novembre au Luxembourg.

Doit-on s'inquiéter de voir ce médicament disparaître des rayons luxembourgeois? Pas selon la docteure Anna Chioti, cheffe de division de la pharmacie et des médicaments. «Pour le Luxembourg, on n'a pas encore eu de notification en provenance du terrain nous indiquant un manque en amoxicilline. Toutefois, au niveau européen, plusieurs pays sont touchés par cette problématique.» 

Cette vision continentale, la professionnelle de la direction de la Santé l'a toujours en tête, en tant que représentante du Luxembourg au sein du groupe de travail de l'Agence européenne des médicaments chargé de surveiller l'approvisionnement des produits. «Si la situation s'aggrave, il risque cependant d'y avoir une situation de vases communicants, et cela risque de causer une tension sur l'ensemble du marché», met en garde Anna Chioti.

Un problème ancien

L'approvisionnement en médicaments du Grand-Duché dépendant à plus de 90% de la Belgique, une pénurie touchant le plat pays aurait inévitablement des conséquences sur le Luxembourg. Mais si une référence vient à manquer dans une officine, le pharmacien concerné ne manque pas de ressources. «Imaginons qu'un produit à base d'amoxicilline ne soit plus disponible: le pharmacien a généralement plusieurs marques, donc il peut aisément choisir un autre médicament. Il peut aussi se tourner vers ses grossistes, afin de trouver une solution de remplacement chez d'autres fournisseurs, d'autres marques.» Le basculement vers un autre antibiotique, en revanche, nécessite une consultation du médecin ayant prescrit le médicament initial. 


Faux comprimés de type Viagra: un vrai danger pour la santé
Plus de la moitié des faux médicaments, souvent commandés sur le web, saisis par les douanes au Luxembourg sont des comprimés de type Viagra. Cela peut prêter à sourire de prime abord, mais le danger pour la santé est réel.

Si les tensions en matière d'approvisionnement de produits pharmaceutiques ne sont pas nouvelles, elles ont véritablement pris de l'ampleur avec la pandémie de covid-19. Le Grand-Duché connaît ainsi des pénuries plus ou moins régulières de certains traitements. «Au niveau européen, un plan au sujet des pénuries de médicaments avait déjà été réalisé en 2018/2019. Mais il faut souligner qu'un médicament, c'est d'abord des matières premières. Et ces matières premières, aujourd'hui, il faut aller les chercher en dehors de l'Europe.» 

Rajoutons à cela la difficulté des industriels à revenir à leur niveau de production pré-pandémie, en raison, notamment, de la crise de l'énergie, combinée avec une demande mondiale en pleine explosion. «Il y a certains sites de production qui n'ont pas pu refonctionner convenablement, certaines lignes étant allouées aux traitements contre le covid, et d'autres traitements n'ayant pas été priorisés», explique la Dr Anna Chioti.

L'Europe travaille notamment à la mise en place d'une base de données centralisée qui permettrait aux Etats en difficulté d'identifier facilement dans quels marchés se trouvent les médicaments pour pouvoir aller les chercher.

Anna Chioti, cheffe de division de la pharmacie et des médicaments

La délocalisation des usines de l'industrie pharmaceutique de France, et d'Europe, vers des pays tiers a également été pointée du doigt par certains professionnels de santé. Si des efforts sont en cours afin de relocaliser certaines de ces usines dans l'Hexagone, le développement d'une production d'amoxicilline ou de paracétamol au Grand-Duché afin de venir à bout de potentielles tensions reste, pour l'heure, difficile à imaginer. «En France, il y avait un terrain et un savoir-faire. Historiquement, le Luxembourg n’a pas eu de production chimique, et a toujours dépendu des marchés avoisinants», rappelle la professionnelle.

À l'échelle européenne, des solutions sont en cours de développement afin de mieux gérer ces pénuries grâce à la redistribution de médicaments et à la priorisation de certains marchés. «L'Europe travaille notamment à la mise en place d'une base de données centralisée qui permettrait aux Etats en difficulté d'identifier facilement dans quels marchés se trouvent les médicaments pour pouvoir aller les chercher.»

Des outils pour les prescripteurs

Le Grand-Duché, lui, planche aussi sur des mécanismes visant à contrer le problème au niveau national. Un groupe de travail réunissant pharmaciens d'officines, grossistes et médecins a été créé dans le but de mettre en place des solutions centralisées. Parmi elles, se trouve la création d'un arbre décisionnel permettant de proposer des alternatives aux produits en rupture.


Le Luxembourg a manqué de paracétamol
La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a reconnu qu'en juillet, les stocks de paracétamol au Grand-Duché étaient vides.

Se fondant sur un modèle développé en Belgique, cet outil permettra d'aider les prescripteurs dans leur prise de décision. «À noter qu'un arbre décisionnel général est évolutif, car il dépend du type de produits qui sont sur la liste des médicaments critiques. En fonction des situations de rupture d'approvisionnement, le groupe de travail pourra être rapidement réactivé.»

Le risque continuera à peser lourd pendant les semaines à venir. Selon le ministère français de la Santé, la pénurie d'amoxicilline pourrait durer jusqu'en mars 2023. De son côté, la docteure Anna Chioti insiste sur l'usage rationnel et raisonné des antibiotiques, même s'ils ne connaissent pas actuellement de rupture d'approvisionnement. «Il est très important de veiller au bon usage de ces produits, afin de combattre les résistances aux antibiotiques, d'une part, mais également, car ils deviennent plus rares en raison de l'impact des crises actuelles sur les circuits d'approvisionnement.» 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Initiée par l’OMS, la campagne mondiale pour sensibiliser le grand public à la sécurité et au bon usage des médicaments se tient du 7 au 13 novembre au Luxembourg.
Le ministère de la Santé a cru bon de rappeler par communiqué qu'aucun traitement ou vaccin anti-covid n'était disponible sur le marché. Certains patients ayant tendance à prendre par eux-mêmes certains traitements pas encore homologués.
A woman wearing a face mask or covering due to the COVID-19 pandemic, walks past a sign for a pharmacy in Liverpool, north west England on October 2, 2020, following the  announcement of new local restrictions for certain areas in the northwest of the country, due to a resurgence of novel coronavirus cases. - The British government on Thursday extended lockdowns to Liverpool and several other towns in northern England, effectively putting more than a quarter of the country under tighter coronavirus restrictions. Health Secretary Matt Hancock said limits on social gatherings would be extended to the Liverpool City region, which has a population of about 1.5 million. (Photo by Oli SCARFF / AFP)
Les manques recensés de près de 500 remèdes s'aggravent en Belgique, principal fournisseur du Luxembourg. Mais toutes ces indisponibilités «n'ont pas des conséquences importantes» sur le budget de l'État et ne constituent pas une menace, assure lundi le ministre de la Santé.
Les nouveaux enjeux du métier de pharmacien
La vente en ligne de médicaments reste fortement encadrée au Grand-Duché. Entretien avec Sylviane Haufroid, «cyber-pharmacienne» à Steinfort.
Sylviane Haufroid a été la première, au Grand-Duché, à s'être lancée dans la vente en ligne de médicaments.  (Photo: Guy Jallay)
L'introduction des médicaments génériques se formalise au Luxembourg. Dès octobre, deux catégories de médicaments (pour le cholestérol et l'ulcère gastrique) seront concernées. Les pharmaciens expliquent l'avantage du générique et ce qu'il va changer pour leurs clients.
Les pharmaciens doivent expliquer les génériques aux clients