Changer d'édition

Le Luxembourg conserve son triple A
Luxembourg 07.09.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg conserve son triple A

Pierre Gramegna, ministre des Finances se «félicite» de cette notation «avec perspective stable pour le Grand-Duché».

Le Luxembourg conserve son triple A

Pierre Gramegna, ministre des Finances se «félicite» de cette notation «avec perspective stable pour le Grand-Duché».
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 07.09.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg conserve son triple A

Fitch et DBRS Morningstar ont annoncé vendredi le maintien de la notation «AAA» du Luxembourg, et ce avec perspective stable. Malgré le contexte de crise, les deux agences de notation considèrent ainsi que le pays dispose de la capacité nécessaire pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie du covid-19

(ASdN) - Après une bonne note de l'agence américaine Moody's en juin, voilà une double confirmation. Fitch et DBRS Morningstar maintiennent la notation «AAA» du Luxembourg. Les deux agences de notation mettent en exergue la situation de départ favorable du Luxembourg, qui se caractérise par une marge de manœuvre importante qui a pu être dégagée «grâce à la politique budgétaire prudente des dernières années», précise le gouvernement dans un communiqué publié samedi. 

Pour autant, DBRS Morningstar et Fitch estiment que la récession pourrait être importante, bien que «moins grave que celle de la moyenne de la zone euro». L'économie devrait ainsi se redresser en 2021 pour renouer «avec les niveaux d'avant-crise». Selon les deux agences de notation, les fondamentaux de l'économie luxembourgeoise restent donc solides, malgré le contexte économique difficile. 


(FILES) A closeup taken on December 23, 2011 in Paris, shows a media website with triple "A" letters ( AAA ). Moody's downgraded France sovereign debt from its triple A rating to 'Aa1' on November 19, 2012. AFP PHOTO / THOMAS COEX
Moody's réaffirme sa note de triple A au Luxembourg
Malgré la crise sanitaire, le Grand-Duché conserve la meilleure cotation en termes de solvabilité. L'agence de notation américaine considère en effet que l'augmentation de la dette due à la pandémie n'est que temporaire.

Ainsi, si l'environnement extérieur apparaît moins favorable et les incertitudes dominent, les agences considèrent que les risques pour le Luxembourg seraient «maîtrisables». Du moins, si le pays poursuit son «action politique prudente» en matière économique et financière, prévient le gouvernement. A noter, DBRS reconnaît également les efforts soutenus par le gouvernement dans le domaine de la transparence fiscale et estime que le Luxembourg devrait rester une destination attrayante pour les investissements.

De son côté, Pierre Gramegna, ministre des Finances se «félicite» de cette notation «avec perspective stable pour le Grand-Duché». Pour rappel, celle-ci vise à mesurer la solvabilité d'un État, d'une entreprise et leur permet de profiter d'un taux d'intérêt moins élevé lorsqu'ils vont se financer sur le marché qu'un acteur économique moins bien noté.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Malgré la crise sanitaire, le Grand-Duché conserve la meilleure cotation en termes de solvabilité. L'agence de notation américaine considère en effet que l'augmentation de la dette due à la pandémie n'est que temporaire.
(FILES) A closeup taken on December 23, 2011 in Paris, shows a media website with triple "A" letters ( AAA ). Moody's downgraded France sovereign debt from its triple A rating to 'Aa1' on November 19, 2012. AFP PHOTO / THOMAS COEX
L'agence de notation financière Fitch a réaffirmé ce samedi la note « AAA » du Grand-Duché du Luxembourg avec perspective « stable ».
En cet été 2015, le Luxembourg bénéficie toujours de la meilleure notation de crédit.
L'agence de notation financière Standard & Poor's a réaffirmé la note «AAA» du Luxembourg. S&P met toutefois le doigt sur le financement à long terme du système des retraites et le poids élevé que pèse le secteur financier dans l'économie.