Changer d'édition

Le Luxembourg booste son engagement spatial
Luxembourg 2 min. 05.12.2019 Cet article est archivé

Le Luxembourg booste son engagement spatial

Les Européens se sont fait un nom dans le lancement de satellites, avec le soutien financier grandissant du Grand-Duché.

Le Luxembourg booste son engagement spatial

Les Européens se sont fait un nom dans le lancement de satellites, avec le soutien financier grandissant du Grand-Duché.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 05.12.2019 Cet article est archivé

Le Luxembourg booste son engagement spatial

129 millions d'euros d'argent public seront versés au nouveau budget record de l'Agence spatiale européenne ESA, a annoncé l'institution il y a tout juste une semaine. Le signe d'un activisme tous azimuts en la matière, qui pourrait bien faire avancer la protection du climat.

(AA avec PL) - Les ambitions spatiales du Grand-Duché sont grandes. Après le lancement d'un «Centre européen d'innovation pour les ressources spatiales»  en novembre, le pays a augmenté sa mise dans l'Agence spatiale européenne (ESA) de 20%. Une somme inédite annoncée fin novembre à Séville, dans le cadre du Conseil de l'ESA. La suite logique de l'offensive spatiale du pays. 


A Washington, l'Agence spatiale luxembourgeoise vient de signer deux accords de coopération majeurs.
La Nasa et l'Allemagne dans l'orbite du Grand-Duché
Les agences spatiales américaine et allemande viennent de signer un accord de coopération avec leur homologue luxembourgeois. L'échange d'informations entre les deux structures pourrait bénéficier au projet de retour de l'homme sur la lune.

L'apport luxembourgeois n'est pas le seul record battu par l'ESA lors du bouclage de son dernier budget. Signe de l'intérêt porté par les 22 pays membres à ces marchés du futur, 14,3 milliards d'euros sont prévus pour les trois à cinq années à venir. Une hausse de 40% par rapport au dernier budget, pour des objectifs aussi variés que la recherche scientifique ou les télécommunications. 

Dans le secteur du transport spatial, 2,2 milliards d'euros aideront par exemple la fusée Ariane 6 à décoller. Autre domaine clé pour l'institution européenne : la sécurité dans l'espace, qui passe par la gestion des déchets en orbite et la protection contre les astéroïdes qui menacent la planète.


PSLV C40 lanceur indien
Le «space mining» remis à plus tard
Investissements trop lourds, fonds chinois, bénéfices incertains: le choix du Luxembourg n'a pas porté ses fruits.

Bien qu'il reste loin derrière les plus grands contributeurs aux caisses de l'institution spatiale européenne que sont la France (2,6 milliards) et l'Allemagne (3,3 milliards), le Grand-Duché multiplie les initiatives. 

A l'image du lancement d'un master dans le domaine de l'espace à l'Université du Luxembourg. Ou du lancement de la Luxembourg Space Agency (LSA), qui fêtait récemment son premier anniversaire et doit assurer le volet industriel du business de l'espace.  Un secteur qui représente déjà 800 emplois, selon son directeur Marc Serres

En pleine COP25 et alors que le gouvernement a revu ses objectifs climatiques à la hausse, l'ESA pourrait devenir un allié inattendu dans ce combat. Le domaine de l'observation de la Terre recevra, avec 2,5 milliards d'euros, le plus gros morceau du nouveau budget. Un investissement qui devrait mener à une meilleure compréhension du changement climatique.  


Sur le même sujet

Un centre de recherches spatiales européen au Luxembourg
C'est un signe fort envoyé à l'industrie spatiale européenne. L'accord signé mercredi entre l'Agence spatiale européenne et le Grand-Duché donne naissance au «Centre européen d'innovation pour les ressources spatiales» qui s'implantera au Luxembourg.
La Nasa et l'Allemagne dans l'orbite du Grand-Duché
Les agences spatiales américaine et allemande viennent de signer un accord de coopération avec leur homologue luxembourgeois. L'échange d'informations entre les deux structures pourrait bénéficier au projet de retour de l'homme sur la lune.
A Washington, l'Agence spatiale luxembourgeoise vient de signer deux accords de coopération majeurs.
Top départ pour le centre de recherches spatiales
Le ministre de l'Économie veut voir la structure scientifique ouvrir avant la fin 2020. Avec un objectif clair: se pencher sur l'exploration et l'exploitation des ressources liquides ou minérales que l'homme pourra trouver dans l'espace.
Le second étage du Centre de recherches pourrait être boosté par des projets à l'échelle européenne.
La Space Agency définitivement sur orbite
L'éducation, la communication et l'assistance au secteur spatial restent au cœur de la mission de la Luxembourg Space Agency (LSA) qui fête ce jeudi sa première année d'existence.
This handout picture obtained from the European Space Agency (ESA) on August 7, 2018 shows a view taken by German astronaut and geophysicist Alexander Gerst, showing wildfires in the state of California as seen from the International Space Station on August 2, 2018.  / AFP PHOTO / EUROPEAN SPACE AGENCY / Alexander GERST / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / ESA / Alexander Gerst" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS