Changer d'édition

Le Luxembourg accueille ses amis belges
Luxembourg 6 2 min. 14.10.2019

Le Luxembourg accueille ses amis belges

Le Roi Philippe sera au Luxembourg du 15 au 17 octobre.

Le Luxembourg accueille ses amis belges

Le Roi Philippe sera au Luxembourg du 15 au 17 octobre.
Photo: REUTERS
Luxembourg 6 2 min. 14.10.2019

Le Luxembourg accueille ses amis belges

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Le roi Philippe et la reine Mathilde seront de passage au Grand-Duché ces trois prochains jours. Une belle opportunité pour signer des accords commerciaux et académiques entre deux pays aux relations très étroites.

La dernière visite royale belge remonte à 1994. A l'époque, Albert II avait fait le déplacement au Luxembourg pour la première fois de son règne, accompagné de la reine Paola, comme le montrent les photos d'archives du Luxemburger Wort ci-dessous.

25 ans plus tard, c'est au tour du roi Philippe et la reine Mathilde, accompagnés d'une délégation officielle, d'effectuer une visite d'Etat au Grand-Duché. «Il n'y a qu'une visite d'Etat par règne», précise l'ambassadeur belge au Luxembourg, Jean-Louis Six. En effet, si les souverains belges ont déjà de nombreuses fois foulé le sol luxembourgeois, c'était avant tout des visites à titre privé, le roi Philippe étant un cousin du grand-duc Henri.

Cette visite d'Etat durera trois jours et débute ce mardi 15 octobre. Elle permet surtout aux deux pays d'«illustrer l'excellence de leur coopération et une bonne coopération», souligne l'ambassadeur belge. Une entente qui s'illustre surtout par la présence de 24.000 Belges résidant au Luxembourg et plus de 46.000 travailleurs frontaliers.

Premier pays exportateur vers le Luxembourg

Les deux pays coopèrent énormément et partagent bon nombre d'aspirations communes, que ce soit en matière de politique internationale, comme au sein même du Benelux.

Pour rappel, en 2018, la Belgique se classait premier pays européen exportateur de biens vers le Luxembourg. Ces exportations se sont chiffrées à plus de six millions d'euros et comprenaient surtout du matériel de transport et des produits minéraux - huiles moyennes et préparations, de pétrole ou de minéraux bitumineux -.

Une arrivée en train

Cette visite représente le niveau le plus élevé de la représentation diplomatique ; il aura fallu plus d'un an et demi pour la préparer. Si à l'époque, le roi Albert II et la reine Paola s'étaient déplacés en avion, le souverain actuel arrivera cette fois... en train. 

«Nous avons surpris le Luxembourg avec cette proposition. C'est un immense challenge pour le protocole», a souligné avec malice Jean-Louis Six. Le Grand-Duc accueillera donc ses cousins à la gare de Luxembourg, mardi matin. Si la gestion du trafic est optimale.

Recherche, enseignement, mobilité...

Le couple royal belge sera accompagné par le vice-Premier ministre Didier Reynders et les cinq ministres-présidents des régions et communautés de Belgique. S’y ajoutent également plus de 60 chefs d’entreprise et 19 hauts dirigeants universitaires. Au total, 200 personnes composent cette délégation.

L'accent a été mis sur la recherche médicale, l’enseignement, le secteur spatial, l’audiovisuel, l’économie circulaire, les fintech et la mobilité. Ce sera surtout une belle opportunité pour signer des accords commerciaux et académiques, avec des partenaires luxembourgeois, comme le groupe spatial SES ou encore l'Uni.

La visite d'Etat se clôturera jeudi, avec une cérémonie officielle avant un retour, toujours en train, vers Bruxelles.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«C'est un événement très important pour nous»
Ils étaient une petite vingtaine ce mardi matin devant les portes du palais grand-ducal, dans l'espoir d'apercevoir le couple royal belge, en visite pour trois jours au Grand-Duché. Ils ont fait part de leurs impressions.
Le Grand-Duc accueille le couple royal belge
Leurs Majestés le Roi et la Reine des Belges sont arrivés ce mardi matin au Luxembourg, pour une visite d'Etat de trois jours. Ils ont été accueillis par le grand-duc Henri à la gare.
Philippe de Belgique, le roi tenace
Depuis son accession au trône, le chef de l’État belge s’est approprié la fonction royale en réalisant un presque sans-faute. Le souverain est attendu cette semaine au Grand-Duché pour une visite d'État, du 15 au 17 octobre.
Gilles Roth: «La cohésion sociale n'est pas en danger au Luxembourg»
Bourgmestre de Mamer depuis dix-huit ans et vice-président de la fraction CSV au Parlement, Gilles Roth est davantage tourné vers la Belgique que la France. Le député «ne voit aucun inconvénient à ce que le gouvernement luxembourgeois participe à des investissements réalisés en vue d'acheminer plus facilement des travailleurs frontaliers vers le Luxembourg. Parce que la qualité du travail fourni serait meilleure».
Le couple grand-ducal à Paris: une première depuis 40 ans
Le couple grand-ducal, accompagné d'une délégation de ministres luxembourgeois, sera en visite officielle en France en ce début de semaine. Une première depuis 1978. Et pour l'occasion, le Grand-Duc et la Grande-Duchesse sont reçus avec les honneurs à Paris ce lundi.
Le Grand-Duc Henri et la Grande Duchesse Maria Teresa arrivent au Palais de l'Elysée avec le Président Francais Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron, à Paris, France, le 19 Mars 2018 . Photo: Chris Karaba