Changer d'édition

Le Luxembourg tolérera la culture du cannabis
Luxembourg 2 min. 22.10.2021
Stupéfiants

Le Luxembourg tolérera la culture du cannabis

La culture pourra se faire en intérieur, au lieu habituel de résidence, sur un balcon, une terrasse ou un jardin.
Stupéfiants

Le Luxembourg tolérera la culture du cannabis

La culture pourra se faire en intérieur, au lieu habituel de résidence, sur un balcon, une terrasse ou un jardin.
Luxembourg 2 min. 22.10.2021
Stupéfiants

Le Luxembourg tolérera la culture du cannabis

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Une première en Europe! Les ministres de la Justice et de la Sécurité intérieure ont annoncé, vendredi matin, que chaque ménage luxembourgeois pourra disposer de quatre plants de cannabis.

Voilà une annonce qui n'a pas fini de faire parler d'elle. Alors que le fameux projet de dépénalisation du cannabis promis par l'accord de coalition avait été déjà maintes fois repoussé, ce 22 octobre le gouvernement luxembourgeois a officialisé sa volonté d'autoriser la culture (et donc l'usage) du cannabis. Cela à raison de quatre pieds par ménage.

La décision du Grand-Duché fait date en Europe où aucun Etat n'avait osé s'engager dans cette voie. Et les autorités n'ont pas caché que leur annonce avait souvent été repoussée du fait de pressions internationales. On sait, notamment, que la France était formellement opposée à cette tolérance. Mais la mesure fera également bondir, au niveau national, certaines formations politiques ayant déjà fait part de leur opposition à pareil choix (à commencer par le CSV).


Joseph Oliver, CEO of British-based cannabidiol firm LDN CBD, poses  outside Chelsea Health store  in London on August 16, 2021. - Britain's legal cannabis market has boomed during the coronavirus pandemic to become the second biggest after the United States, as consumers rushed to alleviate Covid-linked symptoms, industry experts say. (Photo by ADRIAN DENNIS / AFP) / TO GO WITH AFP STORY JEAN-BAPTISTE OUBRIER
Au Royaume-Uni, le marché du cannabis légal pousse bien
Malgré de strictes contraintes encadrant la culture des plants, Angleterre, Ecosse, Pays de Galles et Irlande du Nord constituent désormais le deuxième marché au monde. La pandémie covid ayant influencé à la hausse la vente de produits CBD.

Désormais, tout Luxembourgeois majeur pourra donc faire pousser légalement ses pieds de cannabis, mais à son seul usage personnel, est-il bien précisé. Le commerce des graines, lui, sera autorisé sans aucune limite de quantité ou de niveau de tétrahydrocannabinol (THC), le constituant psychoactif.

Ce vendredi, les ministres de la Justice et de la Sécurité intérieure, ont aussi fait part de leur intention de faire voter à la Chambre un allègement des sanctions frappant tout quidam en possession de moins de trois grammes de cannabis sur lui. Une «procédure allégée» pourrait être mise en place avec saisie de la drogue, et une amende pouvant aller de 25 à 500 euros (contre 251 à 5.000 euros actuellement). Par contre, ce sera «tolérance zéro» pour les automobilistes qui ne pourront conduire sous influence cannabique.

Il a été aussi précisé que ce type de saisie (légère) n'entraînerait aucune inscription au casier judiciaire de la personne ainsi contrôlée. Elle ne serait d'ailleurs pas considérée comme une infraction pénale, mais classée tel un délit.

Aucune date n'a été avancée sur la mise en place de cette libéralisation de la culture et la «décorrectionnalisation» des sanctions. Si les mesures ont été adoptées en conseil gouvernemental la semaine dernière, la Chambre devra voter les ajustements nécessaires. Le projet de loi devant être déposé début 2022. 

Mais la ministre de la Justice a d'ores et déjà prévenu qu'il ne s'agissait là que d'«un premier pas dans notre projet de légalisation du cannabis récréatif».  Sam Tanson (Déi Gréng) s'engageant pour que d'autres mesures soient encore prises d'ici la fin de la mandature, en 2023.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A l'heure où le gouvernement parle d'autoriser la culture du cannabis, des statistiques viennent pointer l'implication des consommateurs de stupéfiants dans une partie des accidents de la circulation.
Pour le Dr. Alain Origer, coordinateur national drogues auprès du ministère de la Santé, l'autorisation de la culture du cannabis présentée vendredi dernier par le gouvernement ne va pas assez loin. Et ce dernier de plaider pour la légalisation du cannabis.
CBD-Hanf ist Cannabis ohne THC und kann seit 2016 in Luxemburg legal erworben werden, THC-freies Gras, CBD ist ein nicht psychoaktives Cannabinoid aus dem weiblichen Hanf (Cannabis). Seit Dezember 2019 wird CDB-Gras in Luxemburg als Tabakware besteuert.
Malin : si le gouvernement luxembourgeois a ouvert la porte au cannabis récréatif, il a aussitôt enveloppé le tout d'un nuage de mesures sur l'usage des stupéfiants. Un éventail de préventif et répressif lui permettant d'éviter bien des critiques.
Attendu depuis le début de la législature mais relégué au second plan en raison de la pandémie, le projet de loi permettant la consommation récréative de chanvre devrait être déposé «en octobre», assure vendredi la ministre de la Justice.
Illustration Cannabis, Legalisation, Hanf, THC, CBD, 420, Joint, Marihuana, Ganja, Weed, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort