Changer d'édition

Le Luxembourg a pris possession de son Airbus A400M
Luxembourg 4 13.08.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg a pris possession de son Airbus A400M

L'Airbus A400M luxembourgeois opérera aux côtés des sept avions belges du même type.

Le Luxembourg a pris possession de son Airbus A400M

L'Airbus A400M luxembourgeois opérera aux côtés des sept avions belges du même type.
Photo: AFP
Luxembourg 4 13.08.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg a pris possession de son Airbus A400M

Le Grand-Duché possède désormais, et officiellement, son premier avion de transport militaire. Livré à la mi-octobre pour être ensuite intégré au sein d'une unité belgo-luxembourgeoise à Melsbroek, l'Airbus A400M Atlas est estimé à plus de 197 millions d'euros.

(DH) -  Tout beau, tout neuf, et officiellement luxembourgeois depuis lundi. L’Airbus A400M Atlas, unique avion de transport de l'armée, porte fièrement ses couleurs. Des cocardes grand-ducales, un lion rouge sur des stries bleues et blanches, et la mention «Luxembourg Armed Forces». Il est aussi orné d'une tête de sioux, l'emblème du 15e wing de transport aérien de la composante air belge au sein de laquelle il opérera au sein de la 21e escadrille, aux côtés des sept avions belges du même type, selon l'agence Belga.

«Le transfert de titre de propriété de l'A400M luxembourgeois a été signé le lundi 10 août», a indiqué le ministère de la Défense.«L'avion reste, comme planifié, à Séville jusque mi-octobre pour l'installation d'équipements spécifiques commandés par la Belgique et le Luxembourg», a précisé une porte-parole du ministère.

Pour rappel, c'est la Belgique qui s'est chargée de la plupart des aspects de cet achat groupé de huit appareils commandés à l'avionneur européen. L'avion luxembourgeois porte le numéro de série MSN104 et l'immatriculation militaire CT-01. Il avait effectué son premier vol le 14 avril au départ de Séville où est basée l'usine d'assemblage de l'A400M.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le chef d'état-major s'apprête à quitter l'armée luxembourgeoise après lui avoir consacré 42 ans. L'officier laisse un millier d'hommes. Un effectif qui va être renforcé bien vite, autant que les capacités opérationnelles.
online.fr, Portrait Alain Duschene  Armee Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le gouvernement s'apprête à investir 598 millions d'euros au lieu des 172 millions initialement prévus pour l'achat de huit avions ravitailleurs et de transport polyvalents. Une hausse importante du budget qui s'explique par l'augmentation de la quote-part luxembourgeoise au bon fonctionnement de l'OTAN.
Le ravitailleur commandé par le Luxembourg pourrait alimenter l'A400 attendu en juin dans ses missions au long cours.
Le nouvel appareil commandé par l'armée luxembourgeoise a effectué son vol inaugural le lundi de Pâques. L'exemplaire MSN104, qui devrait être prêt à être livré dans le courant de l'année, a décollé à 16h08 de Séville, où se trouve la chaîne d'assemblage.
Futur fer de lance de la composante aérienne, le premier avion de transport militaire luxembourgeois pourrait bien être l'invité de marque de la prochaine fête nationale. Ses hélices tournent déjà bien et il devrait décoller «dans les prochaines semaines».
Le drapeau luxembourgeois figure déjà sur son empennage. Depuis ses hangars de Séville, Airbus fait savoir que le futur avion militaire de l'armée luxembourgeoise est en train d'être mis en peinture. Il sera livré dans six mois.
L'A400M coûte 168 millions d'euros
Dans quatre ans, l'A400M luxembourgeois devrait être livré. Dans le cas contraire, des pénalités de retard devraient être infligées à Airbus.
Sept pays européens ont acheté au total 174 exemplaires de l'A400M.