Changer d'édition

Le loup à nouveau repéré au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 19.12.2018 Cet article est archivé

Le loup à nouveau repéré au Luxembourg

C'est la troisième fois en deux ans que des preuves d'existence du loup sur le sol luxembourgeois sont trouvées.

Le loup à nouveau repéré au Luxembourg

C'est la troisième fois en deux ans que des preuves d'existence du loup sur le sol luxembourgeois sont trouvées.
Photo: Getty Images
Luxembourg 2 min. 19.12.2018 Cet article est archivé

Le loup à nouveau repéré au Luxembourg

Après avoir laissé ses traces l'an passé au Luxembourg - pour la première fois depuis 124 ans - le loup serait de retour au Grand-Duché. De nouveaux indices viennent d'être trouvés dans le secteur de Koerich-Simmern, dans l'ouest du pays.

Dans le secteur de Koerich-Simmern, les employés de l'Administration de la nature et des forêts ont trouvé dimanche dernier de nouveaux indices de la présence du loup sur le sol luxembourgeois. Des empreintes rappelant celle d'un loup ont été repérées sur une distance de 400 mètres dans la forêt. Des échantillons d'urine ont été prélevés et des analyses d'ADN pourront confirmer s'il s'agit bien d'un loup ou non. Il faut compter quelques semaines avant d'obtenir les résultats.


Le retour du loup passionne les Luxembourgeois
Les preuves sont là. Le loup vient de passer deux fois au Luxembourg en sept mois. Au vu de son expansion géographique en Europe, qu'il suit de près, Laurent Schley, spécialiste des grands carnivores à l'Administration de la nature et des forêts, estime que le loup peut «à tout moment faire son retour au Luxembourg», les «deux tiers du pays» s'y prêtent. Ce retour potentiel du prédateur mal connu, suscite «un intérêt jamais vu au Luxembourg sur un sujet concernant la nature».

Fin février 2018, c'est bien un loup qui a dévoré un mouton dans le secteur de Fouhren, au Nord-Est du pays. Pas de doute sur l'origine des traces. «Selon la catégorisation des indices laissés par le loup, utilisée dans de nombreux pays, tout comme au Luxembourg, il s'agit d'un «indice confirmé» (C2).

C'est la deuxième preuve de la présence du loup au Luxembourg endéans peu de mois», avait fait savoir début avril le Département de l'Environnement via communiqué.

Sept mois auparavant, à la mi-juillet 2017, comme l'ont attesté les analyses scientifiques, le loup avait déjà bien refait surface au Luxembourg. Une première depuis sa disparition il y a 124 ans. Huit moutons avaient été victimes des crocs du loup entre Holzem et Garnich, à une quinzaine de kilomètres de Luxembourg-Ville.

A la mi-avril, Laurent Schley, spécialiste des grands carnivores à l'Administration de la nature et des forêts, estimait dans nos colonnes que le loup pouvait «à tout moment faire son retour au Luxembourg» car les «deux tiers du pays» s'y prêtent.

Alors que le loup est déjà régulièrement présent dans une zone entre Vosges et Meurthe-et-Moselle, le loup continue à étendre son territoire et devrait dépasser les 500 individus cet hiver en France.

Les loups évitent en général les contacts avec les hommes. Rencontrer un loup est plutôt exceptionnel, mais pas impossible. La plupart du temps, le loup va fuir en apercevant un homme. Mais ils peuvent aussi se montrer curieux et vouloir s'approcher avant de fuir. Dans la brochure "Wölfe in Luxemburg" se trouvent des informations sur le loup et des recommandations sur l'attitude à adopter (en allemand).

Pour signaler la possible présence du loup, vous pouvez contacter l'administration de la nature et des forêts: wolf@anf.etat.lu


Sur le même sujet

Le retour du loup passionne les Luxembourgeois
Les preuves sont là. Le loup vient de passer deux fois au Luxembourg en sept mois. Au vu de son expansion géographique en Europe, qu'il suit de près, Laurent Schley, spécialiste des grands carnivores à l'Administration de la nature et des forêts, estime que le loup peut «à tout moment faire son retour au Luxembourg», les «deux tiers du pays» s'y prêtent. Ce retour potentiel du prédateur mal connu, suscite «un intérêt jamais vu au Luxembourg sur un sujet concernant la nature».
Mouton dévoré à Fouhren: c'était bien un loup!
C'est effectivement un loup qui a dévoré un mouton à Fouhren, au Nord-Est du Luxembourg, à la fin février 2018. A l'échelle internationale, les experts sont unanimes sur la question. Du coup, c'est la deuxième preuve attestant le retour du loup en terre grand-ducale, endéans sept mois.