Changer d'édition

Le logement reste au cœur des inquiétudes des résidents
Luxembourg 2 min. 04.05.2021

Le logement reste au cœur des inquiétudes des résidents

Une particularité luxembourgeoise que la Commission explique, sans grande surprise, par la flambée de l'immobilier.

Le logement reste au cœur des inquiétudes des résidents

Une particularité luxembourgeoise que la Commission explique, sans grande surprise, par la flambée de l'immobilier.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 04.05.2021

Le logement reste au cœur des inquiétudes des résidents

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Selon une enquête menée par la Commission européenne, l'habitat est toujours considéré comme une des principales failles du Luxembourg en 2021. La santé n'arrive qu'en deuxième position, et ce malgré le covid.

Trouver un habitat décent, signer un bail, payer son loyer... A en croire la dernière étude de la Commission européenne, ces questions reviennent souvent dans la tête des résidents. Ainsi selon les résultats de son Eurobaromètre 2021 publiés ce mardi, le premier problème du Grand-Duché est le logement aux yeux de ses habitants.

Sur les 599 personnes interrogées entre le 18 février et le 7 mars 2021, un peu plus de la moitié l'ont désigné comme l'aspect de la vie quotidienne le plus inquiétant. Malgré la pandémie et les 800 décès liés au covid recensés au Luxembourg, la santé n'arrive qu'en deuxième place suivie par le coût de la vie. 

A titre comparatif, l'accès au logement se situe en onzième position sur l'ensemble des problèmes évoqués par les ressortissants des 27 pays de l'Union européenne, alors que la santé occupe la première place. Au sein des pays voisins du Grand-Duché, seuls 12% des Allemands, 5% des Belges et 4% des Français considèrent le logement comme une des failles principales de leur pays. 


L'insalubrité comme unique solution
Avec sa petite retraite d’ouvrier, Eduardo, 65 ans, n’a rien trouvé d’autre qu’un espace de 14 m2 insalubre pour se loger au Luxembourg. Un portrait qui illustre la crise du logement du pays.

En revanche, cette inquiétude est en léger recul par rapport à 2019. En effet avant la pandémie, 60% des personnes interrogées citaient l'immobilier comme un problème. La santé n'apparaissait d'ailleurs pas dans le haut du classement, le podium étant complété par le coût de la vie et l'environnement.


Une particularité luxembourgeoise que la Commission explique, sans grande surprise, par la flambée de l'immobilier: rien qu'au quatrième semestre 2020, «le Statec a enregistré une augmentation de 16,7% des prix au Grand-Duché», soulignent les experts. Dans la capitale, le seuil des 10.000 euros par m² a même été franchi. 


IPO,Wohnungsbau-Pacte Logement.SNHBM.Sozialer Wohnungsbau.hier:Kirchberg,Réimerwee.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le Pacte logement compliquerait la tâche des communes
Pour le président du Syvicol, la réforme proposée par l'Etat ajoute une charge de travail sur les épaules des communes, les forçant à «se réorganiser» tout en faisant preuve d'une certaine «ingérence».

Pour rappel, c'est justement pour endiguer cette croissance constante des prix que le gouvernement travaille à l'élaboration du Pacte logement 2.0. Ce partenariat entre l'Etat et les communes doit permettre de soutenir le développement de logements abordables et décents d'ici décembre 2032.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Instaurée en 2009, la gestion locative sociale est censée pallier le manque de locations abordables au Luxembourg. Mais selon les chiffres publiés ce mercredi, le parc immobilier social représente moins d'un pourcent des maisons et appartements du pays.
Sozialalmanach, Wohnungsbau, Wohnung, Gasperich, Wohnungsmarkt, Mieten, Residenz, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Avec sa petite retraite d’ouvrier, Eduardo, 65 ans, n’a rien trouvé d’autre qu’un espace de 14 m2 insalubre pour se loger au Luxembourg. Un portrait qui illustre la crise du logement du pays.
Si l'Etat entend reprendre la main en s'engageant dans la réalisation de grands ensembles locatifs abordables, il envisage également de revoir le mode de calcul des loyers au Fonds du logement. Avec comme ambition de toucher les classes moyennes exclues, pour l'heure, de ces programmes.
Mietpreise in Luxemburg, Immobilien, Bau, Logement, Ban de Gasperich, Foto: Guy Wolff/Luxemburger wort
Les inscriptions sont désormais closes pour la vente de 136 appartements à (très) bas coût proposés via le Fonds Kirchberg. Et pour la seconde fois, la liste d'attente des postulants relèvera d'un tirage au sort.
Illustration, Wohnungen, Wohnungssuche, Immo, Immobilien, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort