Changer d'édition

Le logement pèse sur le portefeuille des ménages
Luxembourg 28.11.2019

Le logement pèse sur le portefeuille des ménages

La part des dépenses accordées au logement progresse depuis 15 ans.

Le logement pèse sur le portefeuille des ménages

La part des dépenses accordées au logement progresse depuis 15 ans.
Photo: Anouk Anthony
Luxembourg 28.11.2019

Le logement pèse sur le portefeuille des ménages

Nadia DI PILLO
Nadia DI PILLO
Près d'un quart des dépenses des Luxembourgeois sont passées dans le logement et les factures de chauffage ou d'électricité l'année dernière, d'après les derniers chiffres d'Eurostat. La crise du logement ne devrait pas améliorer les choses.

Les prix de l'immobilier atteignent des sommets et les ménages passent à la caisse. C'est ce qui ressort de la dernière étude d'Eurostat, qui indique que les ménages du pays ont consacré en moyenne 24,2% de leur budget au logement en 2018. Depuis 2005, avec plus de deux points de progression, le poste de dépense «logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles» a fortement augmenté au Grand-Duché. Deux fois plus vite que dans la moyenne des pays de l'Union européenne (UE). 


Les chantiers se multiplient dans le pays, mais les prix à l'achat et à la location poursuivent leur envolée.
Les députés calent face à la crise de l'immobilier
Confrontés jeudi aux chiffres des chercheurs du LISER, les députés peinent à trouver des alternatives pour enrayer l'envolée des prix de l'immobilier.

A titre de comparaison, le Luxembourg se situe au milieu du tableau européen pour 2018. Les dépenses totales des pays de l'UE dans le domaine de l'immobilier correspondent à un volume total de près de 2.100 milliards d'euros. Soit, avec 13% du PIB du continent, la plus grande part des dépenses des ménages d'Europe.

Les ménages les plus plombés par les dépenses du logement sont en Finlande (28,5 %) et au Danemark (28,1 %), suivis de près par la Slovaquie (27,7 %) et la France (26,2%).   

Quelle: Eurostat

Au contraire, les familles qui consacrent la plus petite part de leur budget à la maison vivent en Lituanie (15 %) et à Malte (10,3 %). Soit moins de la moitié du taux de dépense luxembourgeois. 


Sur le même sujet

Plus de prudence dans l'octroi des prêts immobiliers
Des familles qui s'endettent de plus en plus, un marché du logement en tension: il est temps de veiller à ce que la «bulle immobilière» n'explose pas. Pour cela, le ministère des Finances veut instaurer de nouvelles règles pour les emprunts.
asdf
Le logement pèse toujours sur les foyers
En 2018, 26.3% des ménages luxembourgeois déclarent éprouver des difficultés à joindre les deux bouts, selon une étude du Statec, qui pointe notamment le problème du logement dans le pays.