Changer d'édition

Le LIH traque la pollution sur la tête des enfants
Luxembourg 2 min. 08.10.2020 Cet article est archivé

Le LIH traque la pollution sur la tête des enfants

Durant sa croissance, le cheveu va emmagasiner des éléments polluants et pas seulement ceux contenus dans l'air.

Le LIH traque la pollution sur la tête des enfants

Durant sa croissance, le cheveu va emmagasiner des éléments polluants et pas seulement ceux contenus dans l'air.
Photo : Getty Images
Luxembourg 2 min. 08.10.2020 Cet article est archivé

Le LIH traque la pollution sur la tête des enfants

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Recherche cheveux d'enfants. C'est le message lancé par le Luxembourg Institute of Health qui compte analyser 200 mèches pour avoir un aperçu des divers éléments qui nous polluent la vie.

C'est incroyable tout ce que nos cheveux captent. Exposés à l'air libre, ils deviennent comme des éponges. Un simple poil sur notre crâne devient ainsi, jour après jour, une sauvegarde des molécules avec lesquelles chacun est en contact. «Le plus souvent, les gens pensent que cela se limite aux particules contenues dans l'air, mais c'est bien plus que cela», commente le Dr Brice Appenzeller. Dans la structure même du cheveu, vont ainsi s'accumuler aussi bien des révélateurs de notre alimentation, notre cadre de vie, nos activités. «En étudiant un cheveu, l'on peut donc presque tout savoir d'une personne. A commencer par son degré d'exposition à la pollution».

Et c'est justement ce qui intéresse le scientifique du LIH et son équipe de  l’unité de recherche Human Biomonitoring. Ces chercheurs lancent donc une étude portant sur 200 chevelures. Mais rien que des mèches de jeunes Luxembourgeois âgés de un à douze ans. «Un centimètre de cheveux contient les informations sur tout un mois de vie. C'est bien plus qu'un dosage urinaire qui ne révèle une image que sur les quelques heures ayant précédé le prélèvement», résume le spécialiste en Biologie Santé Environnement.


Menace immédiate pour la santé de tous les enfants
Malbouffe, dérèglement climatique, marketing des fabricants de tabac... La santé des enfants est en danger et aucun pays dans le monde ne protège leur avenir de façon satisfaisante, alerte l'Organisation des Nations unies (ONU).

L'analyse d'un échantillon unique multiplié par un maximum d'enfants donnera ainsi un cliché sur le degré d'exposition de cette catégorie de la population à divers polluants. Aux éléments en lien avec les gaz d'échappement, l'industrie mais aussi les molécules malsaines invisibles dans notre alimentation (comme les pesticides ou les hydrocarbures aromatiques) mais aussi les perturbateurs endrocriniens issus aussi bien des produits d'entretien que de peintures, tissus ou cosmétiques.

Pour le Dr Appenzeller, il est d'ailleurs important de rappeler que plusieurs études récentes «suggèrent que l'enfance représenterait une période particulièrement vulnérable au cours de laquelle l'exposition à des toxiques pourrait conduire à des affections à court terme ainsi qu'à des maladies à l'âge adulte». Les travaux menés au LIH ou par d'autres analystes ont aussi mis en avant qu'un environnement pollué était bien entendu le terreau le plus fertile au développement de maladies chroniques telles que le cancer, les maladies métaboliques, l'infertilité ou des troubles neurologiques.


 datenverkehr, personenverkehr, straßenverkehr, verkehr, warenverkehr, auto, automobil, kabine, pkw, wagen, wagon, konfitüre, marmelade, stau, route, straße, straßen, gesteckt, stadt, städtisch, urban, anhalten, aufhoren, aufhören, busstopp, haltestelle, punkt, stehen bleiben, stopfen, stopp, stoppball, stoppen, stopper, bewegung, satz, bürzel, gesass, gesäß, hintern, hinterteil, rute, schwanz, schweif, stert, sterz, zagel, autobahn, beschaftigt, beschäftigt, besetzt, stunde, uhr, zeit, neulich, spät, verspätet, schwer, ausreisen, bereisen, fortpflanzen, reisen, aufruhr, auseinandersetzung, donnerwetter, klamauk, krach, krakeel, krawall, larm, lärm, prugelei, prügelei, rabatz, radau, reihe, rudern, schlägerei, spektakel, stunk, tumult, zeil, zeile, geschaefte, geschaeftlich, geschäft, geschäftlich, geschäfts, unternehmen, aufreihen, auslegen, eingliedern, gerade, gerade linie, kante, leine, leitung, linie, pfad, schlange, strecke, zeil, zeile, stoßstange, sacher, unfall, kommutativ, pendeln, vertauschbar, fahrzeug, gefährt, mittel, vehikel, automobil, befordern, beforderung, befördern, beförderung, transportieren, autobahn, warten, wartend, wartend, bewegung, beförderung, transport, transportwesen, gemein, gemeinsam, gemeinschaftlich, gewohnlich, gewöhnlich, haufig, häufig, unbestimmt, ungewohnlich, ungewöhnlich, bremse, bremsscheibe, absturz, abstürzen, anprallen, börsencrash, krachen, zusammenstoss, zusammenstoß, anheizen, betanken, brennstoff, kraftstoff, schüren, treibstoff, straße, pollution, umweltverschmutzung, verschmutzung, verunreinigung, frust, frustration, beanspruchen, betonen, betonung, spannung, stress, stressen, benzin, stadt, abschlag, antreiben, antrieb, auffahrt, drive, einfahrt, einschlagen, fahren, fahrt, laufwerk, schlagen, trieb, zufahrt, einfallen, einstürzen, kollabieren, kollaps, zusammenbrechen, stau, andrang, beeilen, binse, binsen, eilen, hetzen, rausch, rauschen, uberfallen, vorwärtsstürmen, übereilen,
La pollution tue une personne sur huit en Europe
L’Agence européenne de l’Environnement lance un signal d’alerte, dans un rapport publié ce mardi, sur la dégradation de l’environnement. Malgré une «excellente» qualité de l'eau, la pollution de l’air demeure le premier facteur de mortalité chez les Européens.

L'étude Siblings sera menée uniquement sur base du volontariat des mineurs (et donc leurs parents). Sachant que le procédé retenu est on ne peut plus simple :  signer un formulaire de consentement (après explications des chercheurs), donner quelques informations sur l'enfant (âge, régime alimentaire…) et, enfin, fournir une mèche aussi épaisse qu'un crayon. «Un prélèvement qui pourra se faire à notre laboratoire ou à domicile grâce à l'envoi d'un kit». Pas de quoi s'arracher les cheveux, rien de compliqué.

Par contre, aucune famille ne doit s'attendre à recevoir le compte rendu individualisé de l'analyse capillaire effectuée sur la «crinière» de son garçon ou sa fille. «Protection des données oblige, cela nous est impossible. Nous avons le devoir de rendre anonyme chaque échantillon», précise le scientifique.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les 1% les plus riches du monde émettent deux fois plus de gaz à effet de serre que la moitié la plus pauvre de la population, selon un rapport d'Oxfam. L'ONG réclame une «justice sociale et climatique» dans les plans de relance post-covid.
Ces cinq dernières années, l'Administration de la gestion de l'eau aura eu connaissance de 441 cas de pollution de cours d'eau. Et rien qu'en 2019, plus de la moitié des auteurs de ces dégradations auront pu être identifiés et donc payé pour la réparation des dégâts environnementaux.