Changer d'édition

Le Large Scale Testing devant la Cour des comptes
Luxembourg 3 min. 22.06.2021
Polémique

Le Large Scale Testing devant la Cour des comptes

Les équipes du LST pratiquent aussi bien des tests PCR que des tests sérologiques d'anticorps DBS. Et bientôt des tests rapides?
Polémique

Le Large Scale Testing devant la Cour des comptes

Les équipes du LST pratiquent aussi bien des tests PCR que des tests sérologiques d'anticorps DBS. Et bientôt des tests rapides?
Photo : Christophe Olinger
Luxembourg 3 min. 22.06.2021
Polémique

Le Large Scale Testing devant la Cour des comptes

Alors que la troisième phase est en cours, la commission du contrôle budgétaire a appelé lundi l'organe de contrôle à enquêter sur le LST. L'institution devra notamment évaluer les dispositions de l'appel d'offres, pour vérifier s'il était ou non «arbitraire», comme le prétend Bionext Lab.

(m.d. avec Annette Welsch) Comme elle s'y était engagée fin mai, la commission du contrôle budgétaire a remis lundi une série de questions à la Cour des comptes concernant le Large Scale Testing (LST). Mais si l'institution devra vérifier le bon usage des 150 millions qui devraient être dépensés d'ici septembre pour le dispositif de dépistage, elle aura également à en étudier le cahier des charges.


Le nouveau Large Scale Testing ne fait pas l'unanimité
Pour faciliter la reprise de la circulation, le gouvernement a annoncé vendredi la réalisation de tests PCR gratuits pour les résidents qui n'auraient pas été vaccinés via le LST. Une mesure critiquée dans une lettre ouverte publiée ce lundi.

En effet, la lettre ouverte de Jean-Luc Dorson a soulevé de nouvelles interrogations concernant l'appel d'offres du ministère de la Santé. Dans ce document publié la semaine dernière, le directeur de Bionext Lab estime que l'appel d'offres était «arbitraire» et réalisé «sur des bases obscures et viciées dès le commencement du LST». Selon lui seuls les Laboratoires Réunis pouvaient remplir toutes les conditions du cahier des charges, ce qui aboutirait à la création d'«une concurrence déloyale aux autres laboratoires régulièrement établis». 

Il faut dire que la phase 3 du LST, qui doit permettre à tout un chacun de se faire tester quand il le souhaite et sans limite, représente pour Bionext Lab une perte du chiffre d'affaires risquant d'aboutir à un plan social. Les députés ont donc ajouté les critères de sélection des prestataires de service à leur liste de questions.

Le rôle d'Ecolog

Au-delà de ce récent litige, la commission a saisi la Cour des comptes sur d'autres points à éclaircir. Outre le transfert du projet LST du ministère de la Recherche à celui de la Santé, les députés questionnent également l'intervention du haut commissaire à la sécurité nationale. «A-t-il également acheté des tests, les a-t-il remis au Luxembourg Institute of health (LIH) et qu'en est-il advenu?», questionne Diane Adehm (CSV). 

La présidente de la commission s'interroge particulièrement sur le rôle d'Ecolog, un des partenaires privés du LST, à qui le LIH aurait offert les dispositifs de dépistage. «Nous sommes également intéressés par la base juridique du financement du LST, car il n'est pas prévu dans le budget de l'État», a souligné la députée CSV à nos confrères du Luxemburger Wort, se demandant également si le LST a bénéficié de subventions européennes. Quant au fonctionnement du LST lui-même, la Cour des comptes devra également se pencher sur une potentielle inclusion des tests rapides, de plus en plus utilisés. Pour rappel, les professionnels du LST pratiquent des tests PCR et des tests sérologiques d'anticorps DBS.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Depuis dimanche, le Large Scale Testing change de mission et s'adresse en premier lieu aux personnes n'ayant pas un schéma vaccinal complet afin de leur offrir des tests PCR. Une démarche loin d'être apprécié par tous les laboratoires d'analyse.
Lokales, Illustration, Parking Bouillon, Corona, Covid19, Test für Anwohner, Covid-Station  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Pour faciliter la reprise de la circulation, le gouvernement a annoncé vendredi la réalisation de tests PCR gratuits pour les résidents qui n'auraient pas été vaccinés via le LST. Une mesure critiquée dans une lettre ouverte publiée ce lundi.
L'attribution du dispositif de dépistage massif covid a-t-elle respecté les règles des marchés publics? Un rapport spécial devrait éclaircir les députés sur cette interrogation. Mais il n'y a pas urgence pour certains élus.
Lokales, Politik,  Corona Virus Covid-19, Large Scale  Testing, Corona Test, Teststation Hollerich, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort