Changer d'édition

Le Landesverband ne veut pas des transports gratuits
Luxembourg 26.11.2018 Cet article est archivé

Le Landesverband ne veut pas des transports gratuits

Piquet de protestation à l’occasion de l’inauguration de trois nouvelles stations de tramway

Le Landesverband ne veut pas des transports gratuits

Piquet de protestation à l’occasion de l’inauguration de trois nouvelles stations de tramway
illustration / Pierre Matgé
Luxembourg 26.11.2018 Cet article est archivé

Le Landesverband ne veut pas des transports gratuits

La FNCTTFEL réagit aux informations qui ont filtré des négociations de coalition en cours quant à l'éventuelle mise en place de la gratuité des transports publics. Pour l'association, c'est une mauvaise idée.

Alors que le LSAP, le DP et déi Gréng négocient en ce moment même le futur programme gouvernemental, l'association nationale FNCTTFEL réclame l'abandon de cette idée.

"L'objectif doit être d'offrir à toutes les personnes vivant et travaillant dans notre pays la possibilité d'utiliser les transports en commun pour toutes leurs activités", précise le Landesverband dans un communiqué.

La gratuité ne peut pas tout compenser

"Les conditions pour l'introduction du transport public gratuit ne sont pas réunies actuellement. Les transports en commun doivent être développés et améliorés. La seule gratuité ne peut compenser le manque d’attractivité dû au peu de trains dans les zones rurales, aux retards ou encore aux rames surpeuplées."


Sicherheitsbeamte der CFL übernehmen derzeit einen Großteil der Wach- und Schutzaufgaben im Bahnverkehr. Bei Straftaten sind ihre Handlungsmöglichkeiten jedoch sehr begrenzt.
Syprolux dit non à la gratuité des transports publics
Avec 64 candidats, Syprolux se présente aux élections sociales avec le slogan "Un pas vers l'avenir". Lors de son congrès ce week-end, le syndicat des cheminots a présenté ses candidats et son programme.

"Afin d'améliorer l'offre, les projets d'infrastructure ferroviaire prévus et en construction doivent être mis en œuvre rapidement. Le chemin de fer doit être doté du personnel qualifié nécessaire. Outre l’extension actuellement prévue du réseau ferroviaire, une liaison ferroviaire traditionnelle directe entre la gare principale, l’aéroport et le Kirchberg ainsi qu’entre Luxembourg et Esch doit être réalisée."

Pour la FNCTTFEL, il est aussi nécessaire d'améliorer la présence du personnel dans les gares et dans les trains. "Nous souhaitons attirer votre attention sur le "contrat de service public" en vigueur entre l'État et les chemins de fer, selon lequel tous les trains de voyageurs que nous exploitons doivent être accompagnés par du personnel qualifié", lance l'association aux politiques.