Changer d'édition

Le «Landesverband» monte à bord de l'OGBL
Luxembourg 01.07.2020

Le «Landesverband» monte à bord de l'OGBL

Le syndicat désormais dirigé par Nora Back avait accepté cette fusion à 99,6% lors de son congrès.

Le «Landesverband» monte à bord de l'OGBL

Le syndicat désormais dirigé par Nora Back avait accepté cette fusion à 99,6% lors de son congrès.
Lex Kleren
Luxembourg 01.07.2020

Le «Landesverband» monte à bord de l'OGBL

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le premier syndicat du pays intègre , à compter de ce 1er juillet, les membres de la Fédération des cheminots, travailleurs du transport, fonctionnaires et employés. Le "Landesverband" a opté pour une alliance "provisoire" dans un premier temps.

Le train de l'histoire fait rarement machine arrière. Aussi, difficile d'imaginer que d'ici 2024 la FNCTTFEL (plus connue sous l'appellation de Landesverband) se retire de l'OGBL. C'est pourtant une voie de sortie que s'est réservée la Fédération des cheminots, travailleurs du transport, fonctionnaires et employés alors qu'elle vient d'intégrer le syndicat ouvrier. A 111 ans, la fédération s'est pourtant résolue à ne plus faire cavalier seul.

Toujours bien établie dans le secteur du rail, l'influence du Landesverband avait tendance à s'amenuiser ces dernières années. Déjà, depuis 2011, les deux formations militantes avaient conclu un contrat de coopération. L'union se poursuit avec cette intégration provisoire qui donnera lieu à un premier bilan courant 2022.

Lors de son dernier congrès, le Landesverband s'était prononcé à 76% en faveur de ce rapprochement encouragé par son président Georges Merenz.
Lors de son dernier congrès, le Landesverband s'était prononcé à 76% en faveur de ce rapprochement encouragé par son président Georges Merenz.
Photo : Lex Kleren

Ce 16e syndicat intégré à l’OGBL entend défendre non seulement les salariés des Chemins de fer luxembourgeois (roulants ou non) mais au-delà les personnels de Luxtram ou de toute nouvelle structure ferroviaire qui viendrait à voir le jour sur le pays. Sachant que les chauffeurs de bus Ville de Luxembourg (AVL) et TICE garderont, eux, leur autonomie.

Cette intégration est assumée par les deux parties qui en avaient décidé, à une très large majorité, lors de leur congrès respectif en décembre 2019. Nico Wennmacher, ancien président historique du Landesverband, reconnaissait d'ailleurs à cette occasion : «Aujourd’hui, nos programmes se sont beaucoup rapprochés. Il n’existe plus de différences majeures». Georges Merenz, qui présidait le FNCTTFEL/Landesverband depuis octobre 2017, sera proposé comme troisième vice-président de l’OGBL. Cette nomination devrait intervenir  lors du comité national du syndicat, le 7 juillet prochain.

Pour l'OGBL, ce 1er juillet marque «un pas important dans la poursuite de l’un des objectifs initiaux de notre syndicat, à savoir la construction d’une confédération syndicale unitaire et puissante rassemblant tous les travailleurs au Luxembourg».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Luxtram en ligne de mire syndicale
Lors d'une réunion organisée mercredi, à l'occasion de la fête du travail, la fédération des cheminots FNCTTFEL-Landesverband en a profité pour revenir notamment sur les différends entre les représentants des salariés et l'exploitant de tramways.
Le Landesverband ne veut pas des transports gratuits
La FNCTTFEL réagit aux informations qui ont filtré des négociations de coalition en cours quant à l'éventuelle mise en place de la gratuité des transports publics. Pour l'association, c'est une mauvaise idée.
Piquet de protestation à l’occasion de l’inauguration de trois nouvelles stations de tramway