Changer d'édition

Le lac de la Haute-Sûre attend son évacuateur de crue
Luxembourg 2 min. 17.08.2021
Lutte contre les inondations

Le lac de la Haute-Sûre attend son évacuateur de crue

L'installation d'un évacuateur de crue devrait engendrer deux ans de travaux sur et autour du barrage.
Lutte contre les inondations

Le lac de la Haute-Sûre attend son évacuateur de crue

L'installation d'un évacuateur de crue devrait engendrer deux ans de travaux sur et autour du barrage.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 17.08.2021
Lutte contre les inondations

Le lac de la Haute-Sûre attend son évacuateur de crue

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les travaux pour disposer de cet équipement sur le barrage de la Haute-Sûre ne devraient pas débuter avant 2024. Mais l'investissement permettant de retenir ou écrêter les crues est dans les tuyaux.

Des investissements, le barrage du lac de la Haute-Sûre va en connaître. Ainsi, communes et Etat s'apprêtent à injecter 207 millions d'euros dans une nouvelle station de traitement. Mais l'ouvrage n'a pas comme seule fonction d'assurer la production d'eau potable (et d'électricité) pour le pays. La construction a aussi comme rôle de réguler le débit de la Sûre, et donc d'en limiter les crues. Aussi, voilà plusieurs années qu'il est question d'y installer un nouveau système de régulation. Un projet qui devra encore attendre, tempère François Bausch (Déi Gréng).


Inondation Luxembourg  22 juillet 2021 nettoyage barrage de Vianden Photo SIBILA LIND
Le barrage de Vianden voit affluer les débris
En aval de l'Our, la retenue de la station hydroélectrique est envahie par des monceaux de déchets arrachés par le courant de la rivière. Des débris à retirer sous peine d'endommager l'installation.

Pour le ministre des Travaux publics, «les travaux ne commenceront vraisemblablement pas avant 2024». Il a indiqué ce calendrier dans une réponse parlementaire adressée à la députée Martine Hansen (CSV). En effet, après l'épisode de crues de la mi-juillet, la parlementaire s'inquiétait du devenir de ce chantier. 

Un investissement crucial pour limiter les dégâts, en aval et amont du barrage, en cas de nouvelles averses calamiteuses. Le lac artificiel, et sa retenue de 60 millions de m3 d'eau, pouvant alors servir de tampon à la montée des eaux.

Sur le papier, le projet a d'ores et déjà été séquencé. Il faudra bien deux ans de travaux pour assurer ce projet qui comprend non seulement l'installation de l'évacuateur de crues au droit du barrage principal mais d'autres opérations aussi. Et François Bausch d'indiquer par exemple qu'il sera nécessaire d'assurer une «galerie de déviation à l'entrée du village d'Esch-sur-Sûre, des mesures anti-crues dans la localité, un renforcement du barrage». L'investissement comprendra également des travaux aux abords du village de Bavigne. Avec digue et mesures anti-crues à conforter là aussi.

Si les marchés publics ne sont toujours pas lancés, le ministre des Travaux publics indique que le calendrier des charges imposera aux entreprises retenues de veiller à «réduire l'impact des travaux sur le réseau routier limitrophe». Pour l'heure, aucune estimation financière ne peut être avancée. Une loi sur le financement des études, des travaux, de la surveillance et du monitoring de ce chantier majeur sera nécessaire; le texte est «en cours d'élaboration».

Mais la ministre de l'Environnement a d'ores et déjà apporté deux précisions sur le dispositif mis en oeuvre. Selon Carole Dieschourg (Déi Gréng), les travaux devraient s'étendre sur deux ans mais ne nécessiteront pas de vidange du lac. Une opération qui avait déjà eu lieu, pour mémoire, en 1965 et 1991. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au sud d'Howald, l'ouvrage métallique qui passera au-dessus de l'autoroute A3 n'est qu'à la moitié de sa construction. Le pont, indispensable à la ligne Bettembourg-Luxembourg, va maintenant gagner en hauteur.
Wort.fr, Chantier pont CFL devant traverser l’autoroute A3, Croix Gasperich, CFL, Pont, Brücke, Arbeiter, Schweißen, Soudure, Ouvrier, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le Luxembourg compte faire du territoire de Diekirch son troisième pôle de développement d'ici 14 ans. Mais avant même d'y rassembler activités économiques, services et (plus de) population, il convient d'en prévoir les dessertes.
B7 Ausbau A7 bei Ettelbruck
Les détails du couloir multimodal qui reliera, à l'horizon 2030, les deux principales agglomérations du Luxembourg ont été dévoilés mercredi. Rejoindre l'Uni depuis la Cloche d'Or devrait alors prendre 26 minutes.