Changer d'édition

Le «grand jour» pour plus de 90.000 écoliers
Luxembourg 27 2 min. 15.09.2020

Le «grand jour» pour plus de 90.000 écoliers

En pleine crise sanitaire du covid-19, la rentrée scolaire 2020/2021 restera à coup sûr dans les annales

Le «grand jour» pour plus de 90.000 écoliers

En pleine crise sanitaire du covid-19, la rentrée scolaire 2020/2021 restera à coup sûr dans les annales
Photo: Guy Wolff
Luxembourg 27 2 min. 15.09.2020

Le «grand jour» pour plus de 90.000 écoliers

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Cette fois, les vacances sont bel et bien finies. Dans des conditions inédites imposées par la crise sanitaire, des dizaines de milliers d'élèves de l'enseignement public âgés de 4 à 18 ans ont retrouvé ce mardi matin le chemin de l'école.

Les abords des établissements scolaires, les classes et cours de récréation bruissent à nouveau des cris des écoliers. Après deux mois de vacances d'été et dans les conditions particulières édictées par Claude Meisch (DP), le ministre de l'Éducation nationale - crise du coronavirus oblige -, ce mardi 15 septembre marque la grande rentrée des classes dans le fondamental et le secondaire.

Ainsi, dans des conditions sanitaires inédites, 91.048 élèves de l'enseignement public âgés de 4 à 18 ans abordent cette année 2020/2021, encadrés par 10.891 enseignants. Ce chiffre correspond à 52.043 écoliers dans le fondamental et 39.005 lycéens. Des effectifs en hausse par rapport aux levées précédentes (+ 1.734 unités comparé à 2019/2020).

Avec 1.914 élèves, le Lycée technique Mathias Adam est le plus fréquenté du pays, juste devant le Lycée technique du Centre (1.882). Pour rappel, quelque 16.105 élèves de l'enseignement privé avaient quant à eux déjà repris les cours.

S'agissant des mesures anti-covid, la ligne de conduite est de tout mettre en oeuvre pour que l'enseignement en présentiel puisse perdurer, tandis que le ministre Claude Meisch souhaite apporter une attention toute particulière au moral des lycéens. Par ailleurs, chaque élève et chaque membre du personnel scolaire a reçu une invitation à subir un test.

Sur le plan pédagogique, cette nouvelle année scolaire marquera l'introduction du coding dans le fondamental. Et pour tenter de résorber au plus vite le retard scolaire engendré par la crise sanitaire au printemps dernier, l'Éducation nationale fera appel à des enseignants mais aussi à des étudiants en vue d'assurer le tutorat extrascolaire et les cours de soutien souhaités pour conforter certains acquis. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Seulement 0,04% d'élèves testés positifs
A la veille de la rentrée, la ministre de la Santé se dit confiante. Grâce à la stratégie de dépistage, dont la deuxième phase sera détaillée lundi après-midi, le gouvernement se trouve en effet en possession de données rassurantes.
ARCHIV - 03.08.2020, Sachsen, Dresden: Eine Ärztin der Kassenärztlichen Vereinigung Sachsen nimmt in der Corona-Teststation für Urlaubsrückkehrer am Flughafen Dresden International bei einer Frau einen Abstrich für eine Coronavirus-Test. (zu dpa: «Corona-Tests an Sachsens Flughäfen noch bis Ende September») Foto: Robert Michael/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Cinq détails sur la rentrée qui ont pu vous échapper
La reprise des cours, le 15 septembre, ne sera pas seulement exceptionnelle du fait des aménagements liés au covid, elle le sera aussi par le nombre record d'élèves accueillis: 91.048 jeunes attendus. Mais ce n'est pas tout...
(FILES) In this file photo taken on September 4, 2017 Pupils arrive at a primary school on the first day of the new school year, in La Rochelle, western France. - French President Emmanuel Macron said during a televised speech on June 14, 2020 that all French schools, except high schools, would fully reopen from June 22, a move that will allow more parents to return to work and give students at least a few days with their teachers before the summer break. (Photo by XAVIER LEOTY / AFP)
«Les mesures de Claude Meisch? Du tape-à-l'œil!»
Dans la foulée du ministre de l'Éducation, l'OGBL a commenté ce vendredi la rentrée scolaire. Dans la ligne de mire du syndicat : le retard scolaire, le manque de clarté des dispositions anti-covid et le coding cher au ministre DP.
Lokales, Rentrée in Bettemburg (Schoul am Duerf), Schule, Maske, Maskenpflicht, Corona, Covid-19, Schoulrentrée, Grundschule, Fondamental, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Surtout bien prendre soin des lycéens
Au-delà des questions scolaires, le ministère de l'Education estime qu'il va falloir porter une attention toute particulière au comportement des 42.700 jeunes qui s'apprêtent à faire leur rentrée en lycée public.
Lokales, Lycée Josy Barthel, Mamer Lycéee, Lizeum, Ferien, Sommerferien, Schulende  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
C'est parti pour le coding au fondamental
En présentant les nouveautés de la rentrée scolaire, le ministre de l'Education est notamment revenu sur l'initiation à la programmation qui fait ses débuts cette année au cycle 4.
Rentrée fondamentale -  Grundschule Schüttringen - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
L'école n'a pas à jouer au docteur
Il n'y aura pas de vérification de température des élèves entrant à l'école ou au lycée. Aux familles d'être vigilantes sur les éventuels symptômes pouvant laisser penser à une infection covid.
Les trois scénarios en cas de virus en classe
Le ministre de l'Education a présenté le dispositif appliqué si un ou plusieurs élèves sont dépistés positifs au covid-19. Une façon de répondre aux craintes des jeunes, des familles et des enseignants.
Lokales, Claude Miesch besucht Ribeschpont Schule in Dudelingen, Maske, Maskenpflicht, Schule, Covid-19, Corona, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
«Plus de chance à l'éducation, moins au virus»
A onze jours de la rentrée, Claude Meisch a expliqué sous quelles conditions sanitaires le retour en classes aurait lieu. Avec cette ligne de conduite : tout faire pour que l'enseignement en présentiel puisse perdurer.
Politik, Pressekonferenz Minister Meisch - Details Rentrée scolaire, des Schuljahres 2020, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le coronavirus à l'agenda de la rentrée
Quinze jours avant les écoles luxembourgeoises, les élèves des établissements privés du pays ont retrouvé leurs camarades de classe. Un redémarrage des cours atypique que les directions ont préparé avec l'espoir de limiter au maximum les risques d'infection au covid-19.