Changer d'édition

Le gouvernement prêt à durcir ses mesures sanitaires
Luxembourg 2 min. 26.11.2021
Pandémie au Luxembourg

Le gouvernement prêt à durcir ses mesures sanitaires

Les tests PCR ne seront plus valables que 48 heures au lieu de 72 heures.
Pandémie au Luxembourg

Le gouvernement prêt à durcir ses mesures sanitaires

Les tests PCR ne seront plus valables que 48 heures au lieu de 72 heures.
Photo : dpa
Luxembourg 2 min. 26.11.2021
Pandémie au Luxembourg

Le gouvernement prêt à durcir ses mesures sanitaires

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Face au rebond de l'épidémie, l'exécutif s'apprête à mettre en place de nouvelles restrictions. Ces dernières devraient notamment concerner les entreprises.

Après plusieurs pays, comme la Belgique ce vendredi, le Luxembourg compte à son tour serrer la vis. Lors de la dernière prise de parole de la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) et du Premier ministre Xavier Bettel (DP), le gouvernement se donnait encore trois semaines avant de renforcer ses mesures sanitaires. Mais l'épidémie n'a pas faibli au Luxembourg. 


26.11.2021, Bayern, Schweinfurt: Ein Mitarbeiter von SKF wird vor Arbeitsbeginn im firmeneigenen Corona-Test-Center auf das Coronavirus getestet. Seit dem 24.11. sind Arbeitgeber in Deutschland verpflichtet die 3G-Regelung am Arbeitsplatz durchzuführen und zu kontrollieren. Foto: Nicolas Armer/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La nouvelle vague s'invite dans tous les cantons
Après un été très calme sur le front de la lutte contre le virus, le nombre de nouvelles infections repart clairement à la hausse sur l'ensemble du territoire. Les derniers chiffres du ministère de la Santé en témoignent, avec quelques disparités toutefois.

Au contraire après une semaine marquée par 31% de cas positifs en plus, le pays est pris dans l'urgence. De nouvelles mesures doivent être annoncées ce lundi à 17 heures. Elles devraient concerner notamment les quelque 37.800 entreprises du pays. La rencontre prévue entre les partenaires sociaux et le gouvernement avant ces annonces ne laisse donc rien présager de bon. Pour le moment, les entreprises ont depuis début novembre la possibilité d'appliquer le régime CovidCheck à leurs salariés. Cette mesure avait suscité la colère des syndicats qui ont déclaré soutenir des actions en justice contre ce dispositif.


La minute de silence des blouses blanches - Hôpital Kirchberg
photo: Steve Eastwood
Les soignants n'ont plus les mots
Face au déni de certains sur la dangerosité du virus, face aux reproches des autres sur la vaccination, face à tous les "anti-" mais aussi face à leur fatigue après quatre vagues d'infections, les personnels de santé du pays ont marqué, ce jeudi, une minute de silence.

En attendant les annonces de lundi, le gouvernement a déjà égrené quelques mesures, dont le renforcement du dispositif des autotests à l'école. Comme en France, la validité des tests sera raccourcie. Ces modifications entreront en vigueur dès la promulgation du projet de loi au courant de la semaine prochaine. Les tests PCR ne seront plus valables que 48 heures au lieu de 72 heures. 

Les tests antigéniques certifiés, quant à eux, ne seront plus valables que 24 heures contre 48 heures auparavant. Pour protéger les personnes âgées, le gouvernement recommande aux visiteurs des maisons de retraite de porter un masque et de recourir à un test antigénique.

Depuis mi-novembre, la moyenne des nouveaux cas positifs enregistrés sur une semaine ne cesse de croître. En dix jours, ce taux a augmenté de 55%.  


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A peine 0,23% des vaccinations anti-covid ont fait jusqu'à présent l'objet d'un signalement d'effet indésirable. Mais le dernier rapport de pharmacovigilance ne cache rien sur les 430 situations "graves" relevées.
25.11.2021, Bayern, Rosenheim: Eine Frau lässt sich im Impfzentrum, das in einem Zelt auf dem Loretowiese untergebracht ist, impfen. Foto: Peter Kneffel/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le vaccin de Pfizer a été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen du médicament. Le Luxembourg serait prêt à passer à cette nouvelle étape, onze mois après le début de la campagne vaccinale.
An Israeli health worker administers a dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine to a six-year-old child at Clalit Health Services in Jerusalem on November 23, 2021, as Israel begins coronavirus vaccination campaign for children aged five to 11. - Israel on November 14 gave the green light to start vaccinating children aged between five and 11 against Covid-19 using Pfizer/BioNTech jabs, following the example of the United States. It was one of the first countries to launch a vaccination campaign last year using the jabs thanks to a deal with Pfizer that gave it access to millions of doses in exchange for data on the vaccine's efficacy. (Photo by MENAHEM KAHANA / AFP)
A compter de vendredi, les voyageurs arrivant au Luxembourg par avion devront être en possession d'un résultat négatif, sous peine de risquer d'être placés deux semaines en quarantaine. Une mesure valable jusqu'à fin février, indiquent lundi soir Xavier Bettel et Paulette Lenert.
online.fr,  Illustration, Flughafen, Covid 19, Test für die Reisende, Urlaub, Vakanz, Airport, Findel, Ankünfte können auf der Stelle getestet werden  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort