Changer d'édition

«Le gouvernement prend les usagers en otage»
Luxembourg 2 min. 18.12.2019

«Le gouvernement prend les usagers en otage»

L'ACL s'interroge: «en quoi le fait que les usagers payent plus pour pouvoir rester mobiles aura-t-il une incidence positive sur l’environnement?»

«Le gouvernement prend les usagers en otage»

L'ACL s'interroge: «en quoi le fait que les usagers payent plus pour pouvoir rester mobiles aura-t-il une incidence positive sur l’environnement?»
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 18.12.2019

«Le gouvernement prend les usagers en otage»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Deux jours après l'annonce de la hausse des taxes sur les carburants, l'ACL monte au créneau pour stigmatiser le manque de clarté des mesures annoncées et souhaite obtenir des réponses à ses nombreuses questions.

Dans le sillage de l'OGBL mardi, l'ACL prend position ce mercredi face aux nouvelles taxes annoncées ces dernières semaines par le gouvernement à destination des automobilistes. S'il se déclare dans un communiqué «favorable à des actions en faveur d'une mobilité plus durable», l'association des automobilistes du pays affiche son «désaccord avec le timing» de ces annonces et engage le gouvernement à «réévaluer les dates de mise en application de ces différentes mesures.» Car l'Automobile Club regrette que «faute d'anticiper suffisamment tôt les actions qu’il souhaite mettre en œuvre, le gouvernement prend les usagers en otage.»

Dans le collimateur de l'association aux quelque 180.000 membres, figurent quatre mesures: la hausse des accises sur le carburant et le recours aux nouvelles normes pollution «WLTP» pour le calcul de la taxe sur les véhicules routiers prévue pour 2020, mais aussi la taxe CO2 et la réforme de la taxe sur les véhicules routiers, programmées elles pour 2021.


Le tourisme à la pompe pollue et doit être «combattu», pour le gouvernement.
Les prix à la pompe augmenteront début 2020
La hausse des taxes se situera entre un et cinq centimes le litre selon les carburants et prendra effet entre février et avril 2020, a confirmé Pierre Gramegna (DP), ministre des Finances, lundi.

L'ACL, qui pointe les «coûts supplémentaires» à venir, doute que «ces mesures permettront d’atteindre l'objectif poursuivi par le gouvernement.» Et en particulier le «MoDu 2.0» cher à François Bausch (Déi Gréng), ministre de la Mobilité, destiné à fluidifier le trafic au Luxembourg d'ici 2025. En effet, le lobby des automobilistes se demande «en quoi le fait que les usagers payent plus pour pouvoir rester mobiles aura-t-il une incidence positive sur l’environnement?»

Et l'ACL de soulever une salve de questions restées, selon lui ,sans réponse. Que ce soit sur «le montant exact de la hausse des accises», «l'utilisation par l'État des revenus supplémentaires», «le mode de financement de ces différentes mesures» ou encore «l'existence d'une éventuelle alternative pour les personnes dont l’activité ne permet pas de se passer de leur voiture».

Pour rappel, le gouvernement s'était engagé en octobre à «réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 50-55% d'ici à 2030.» Dans ce sens, il a décidé début décembre de prolonger en 2020 la subvention introduite en 2019 prévue pour les véhicules électriques et véhicules hybrides rechargeables.


Sur le même sujet

L'OGBL dénonce l'«impôt injuste» à venir
Réclamant des mesures de «compensation sociale» immédiates, le syndicat pointe le risque que feront peser les nouveaux tarifs des carburants sur les ménages les plus modestes. Une prise de position qui intervient au lendemain de l'annonce gouvernementale de nouvelles accises.
Les carburants continuent d'être plus attractifs au Grand-Duché que chez les voisins, malgré la nouvelle hausse des taxes.
Les prix à la pompe augmenteront début 2020
La hausse des taxes se situera entre un et cinq centimes le litre selon les carburants et prendra effet entre février et avril 2020, a confirmé Pierre Gramegna (DP), ministre des Finances, lundi.
Le tourisme à la pompe pollue et doit être «combattu», pour le gouvernement.
Réduire de «50-55%» les émissions polluantes d'ici 2030
Pour son sixième discours sur l'état de la Nation, ce mardi, Xavier Bettel a largement mis l'accent sur les conséquences du réchauffement climatique et la nécessité pour le pays de mettre en place des objectifs «ambitieux». Une politique que le Premier ministre juge «compatible» avec le développement économique.
IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Xavier Bettel,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'ACL se positionne autour de l’électromobilité
Electrique, hybride plug-in, hybride, essence ou diesel... Vous êtes perdu? L’Automobile Club du Luxembourg répond à toutes vos questions avec un tout nouveau service inauguré ce lundi: le «Mobility Loft».
L'État vous aide à passer à l'électromobilité
Chaque nouveau propriétaire d'une voiture, d'un vélo ou d'un deux-roues électrique ou hybride peut désormais prétendre à toucher la nouvelle prime d'incitation. Le fichier de demande vient d'être mis en ligne. Bonne nouvelle pour le porte-monnaie et l'environnement.