Changer d'édition

Le gouvernement peaufine sa nouvelle ordonnance
Luxembourg 5 min. 01.09.2021
Covid-19 au Luxembourg

Le gouvernement peaufine sa nouvelle ordonnance

Le duo Lenert-Bettel va certainement plus annoncer des retouches que de grands bouleversements dans la gestion de la crise covid.
Covid-19 au Luxembourg

Le gouvernement peaufine sa nouvelle ordonnance

Le duo Lenert-Bettel va certainement plus annoncer des retouches que de grands bouleversements dans la gestion de la crise covid.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 5 min. 01.09.2021
Covid-19 au Luxembourg

Le gouvernement peaufine sa nouvelle ordonnance

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le conseil de gouvernement de ce mercredi matin portera essentiellement sur les nouvelles mesures sanitaires et sociales qui s'appliqueront au Luxembourg à compter du 15 septembre. Xavier Bettel et Paulette Lenert en expliqueront le détail à 14h.

Maudites courbes covid. Après avoir infléchi de début juillet à mi-août, les voilà qui remontent. Hausse des nouvelles contaminations relevées (de l'ordre de 80 par jour). Hausse des hospitalisations de malades frappés par l'infection pulmonaire (plus d'une vingtaine aujourd'hui quand elles se comptaient sur les doigts d'une seule main au début de l'été). Hausse des concentrations de SARS-CoV2 dans les relevés en stations d'épuration. Seule la mortalité en lien avec le virus semble être maîtrisée (830 décès à ce jour).


«La vaccination ne relève pas de la vie privée»
Pour le Dr Oliver Kohns, chercheur à l'Uni, le choix du vaccin va au-delà d'une protection personnelle contre le virus, ce qui explique les divergences. Pour autant, il estime que ces tensions ne s'apparentent pas non plus à des fractures.

Bref, comme l'a déjà signifié Xavier Bettel à l'issue du précédent conseil de gouvernement : «Ce n'est pas le moment de dire que tout va être plus libre». Un avant-goût certainement de ce que le Premier ministre et la ministre de la Santé vont annoncer cet après-midi. Après un tour de table avec l'ensemble des ministres, le duo présentera les lignes recommandées pour la prochaine loi Covid. La 22ème... 

Du changement, il y en aura dans la forme du Large scale testing. Après avoir misé sur le dépistage via tests PCR, il est sans doute temps d'accentuer les analyses via tests sanguins, histoire de noter le niveau de défense immunitaire acquis par une population qui a bien répondu à l'appel de la vaccination. Ainsi, en huit mois, pas moins de 761.000 doses de sérum anti-covid ont été administrées.

Une vaccination qui a réussi à couvrir largement la population adulte (390.000 personnes présentant un schéma vaccinal). Avec l'interrogation d'une troisième dose proposée pour les seniors dont les défenses immunitaires ont baissé, et qui restent des cibles vulnérables. Sans même parler de l'anticipation de la gestion d'une éventuelle ''quatrième vague'' pour les maisons de retraite. Plus question de revivre la multiplication des clusters dans ce type de structures. Le dossier avait failli coûter sa place à la ministre de la Famille, Corinne Cahen (DP), l'exécutif veut s'éviter ce genre d'écueil à mi-mandat. 


La vaccination comme devoir de rentrée
Xavier Bettel fait du vaccin la première arme de la lutte anti-covid. Un rappel utile alors que le pays s'apprête à voir certainement repartir les infections, avec le retour en classe, sur les chantiers, au bureau et à l'usine de nombreux vacanciers.

Le gouvernement doit aussi voir ce qu'il doit mettre en place pour convaincre plus d'adolescents d'accéder au vaccin. Selon le ministre Meisch (DP) seulement la moitié des 12-18 ans seraient ''protégés'' (contre a priori 87% des enseignants). Ce gap peut s'avérer préoccupant à l'heure de la rentrée en classe.

Mais de cela, le ministre de l'Education a prévu de parler, jeudi, là encore au cours d'un point presse entièrement dédié à cette nouvelle reprise des cours sous ère covid. Masques certainement abolis dans le fondamental, autotests maintenus, pas de contrôle CovidCheck en lycées : voilà quelques-unes des pistes possibles.

D'ailleurs, cet après-midi, Xavier Bettel et Paulette Lenert pourraient renforcer l'usage du CovidCheck. Certains employeurs sont demandeurs pour contrôler le statut «vacciné, testé négatif ou guéri» de ceux qui viennent travailler. Bien plus que la vaccination obligatoire de leurs salariés d'ailleurs, que ce soit en milieu hospitalier ou dans les autres domaines d'activité.


Paulette Lenert repousse la vaccination obligatoire
Persuader plutôt que forcer : voilà la ligne de conduite que la ministre de la Santé luxembourgeoise compte suivre pour faire progresser la vaccination auprès des salariés du domaine de la santé ou des professionnels en contact avec des personnels vulnérables.

Au terme d'un été maussade question météo, le soutien à la branche hôtellerie-restauration sera certainement aussi un des dossiers à rouvrir. Même chose pour la poursuite du dispositif de chômage partiel post-crise covid. 

Ce régime, comme les aides aux frais non couverts, a longtemps servi de parachute à certaines sociétés, l'heure de couper les liens du «coûte que coûte» approche sans doute. Les difficultés n'étant plus, à ce stade, d'ordre conjoncturel mais bien structurel pour les entreprises qui peineraient à garder la tête hors de l'eau. Même si les finances du pays inspirent toujours confiance, la générosité publique va sans doute adopter d'autres formes.

  • La retransmission en direct de la conférence de presse de Paulette Lenert et Xavier Bettel sera à suivre sur notre site, dès 14h.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le 15 octobre, il ne sera plus possible pour les Français de bénéficier de dépistages covid gratuits (hors rares exceptions). L'idée pour le gouvernement Macron étant d'en finir avec les «tests de confort» pour inciter à la vaccination.
Quitte à facturer maintenant le dépistage PCR payant, le gouvernement veut voir encore progresser le nombre de citoyens vaccinés contre le coronavirus. Histoire de gagner la course contre-la-montre face au virus.
Politik, briefing Lenert/Bettel, Xavier Bettel, Paulette Lenert Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Face à une situation sanitaire jugée stable «depuis plusieurs semaines», le gouvernement annonce, mercredi, la mise en place de nouveaux allègements. Parmi eux, le plus spectaculaire tient dans la réouverture des tables en intérieur. A condition que les clients prouvent qu'ils sont négatifs.
People have lunch at the restaurant La Coupole in Paris, on June 15, 2020, as cafes and restaurants are allowed to serve customers inside, as well as on terraces, as part of the easing of lockdown measures taken to curb the spread of the COVID-19 pandemic, caused by the novel coronavirus. (Photo by ALAIN JOCARD / AFP)
Si le rythme des infections n'a guère varié cette dernière quinzaine, le profil des personnes touchées par le virus et celles hospitalisées s'est rajeuni. Un effet positif de la vaccination des seniors, mais une source de préoccupation nouvelle pour les autorités.
20.04.2021, Niedersachsen, Braunschweig: Eine Intensivpflegerin versorgt auf der Intensivstation am Klinikum Braunschweig einen an Covid-19 erkrankten Patienten. Die Corona-Infektionszahlen steigen - und auch auf den Intensivstationen des Landes müssen wieder mehr Patienten behandelt werden. Die Verantwortlichen sehen eine ernste Lage, rechnen aktuell aber nicht mit einer Überlastung des Systems. (zu dpa "Ministerium: Lage auf Intensivstationen «ernst, aber beherrschbar») Foto: Ole Spata/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
14 mars, voilà la nouvelle date fixée pour une éventuelle levée des restrictions sanitaires. La campagne vaccinale devrait, quant à elle, connaître un nouvel élan dès la semaine prochaine. Quant aux bars et restaurants, des aides viennent les consoler.
Politik, Briefing Xavier Bettel und Paulette Lenert, Covid-19, Coronavirus, Chris Karaba/Luxemburger Wort
A 15h ce vendredi, le Premier ministre et la ministre de la Santé prendront la parole à l'issue du conseil de gouvernement. Une intervention qui portera certainement sur les choix du Luxembourg pour la campagne de vaccination anti-covid à venir.
Politik, Briefing Gouvernement, Xavier Bettel, Paulette Lenert, Coronavirus, Covid-19 foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort