Changer d'édition

Le gouvernement joue la transparence sur la task force
Luxembourg 3 2 min. 29.04.2020

Le gouvernement joue la transparence sur la task force

Xavier Bettel a fini par livrer tous les détails de l'organigramme de la task force covid-19

Le gouvernement joue la transparence sur la task force

Xavier Bettel a fini par livrer tous les détails de l'organigramme de la task force covid-19
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 3 2 min. 29.04.2020

Le gouvernement joue la transparence sur la task force

L'opposition est sortie du bois. Souhaitant connaître la composition de la task force covid-19, le CSV, Déi Lénk et l'adr ont poussé le gouvernement à réagir. Xavier Bettel (DP), le Premier ministre en a finalement dévoilé l'organigramme mardi.

(JFC, avec Danielle Schumacher) - Tout est parti d'une rafale de questions parlementaires adressées au Premier ministre, Xavier Bettel. Émanant de plusieurs députés de l'opposition, elles avaient trait à la composition du groupe de travail chargé de plancher sur la stratégie de sortie de crise du coronavirus. Le gouvernement a aussitôt réagi via un communiqué publié dans l'après-midi, dressant la liste exhaustive des différents groupes de travail, affublés des noms des personnes les composant.

Une soudaine transparence qui a de quoi étonner, dans la mesure où Xavier Bettel avait invoqué des raisons de protection des données personnelles la semaine dernière dans une interview accordée au Luxemburger Wort afin justement de ne pas divulguer les noms des membres des différents groupes de travail. «Toute publication à caractère personnel doit être conforme aux règles de protection des données», avait-il ainsi affirmé, suscitant l'incompréhension générale dans les rangs de l'opposition.

Le député Déi Lénk Marc Baum a parlé d'une «entrave grave au droit constitutionnel de contrôle du pouvoir législatif envers le pouvoir exécutif»
Le député Déi Lénk Marc Baum a parlé d'une «entrave grave au droit constitutionnel de contrôle du pouvoir législatif envers le pouvoir exécutif»
Photo: Guy Jallay

Marc Baum, député Déi Lénk avait notamment évoqué une «entrave grave au droit constitutionnel de contrôle du pouvoir législatif envers le pouvoir exécutif». Rejoint par Laurent Mosar, Gilles Roth et Martine Hansen (CSV), ainsi que Fernand Kartheiser (adr), ils ont poussé le Premier ministre dans ses retranchements et fini par le faire fléchir. 

Concrètement, le groupe de travail interministériel en charge de la stratégie de déconfinement comprend six membres: Luc Feller, haut commissaire à la Sécurité nationale du ministère d'État; les docteurs Jean-Claude Schmit et Thomas Dentzer, de l'autorité sanitaire; Anne Calteux, du ministère de la Santé; Paul Konsbruck, du ministère d'État; et Romain Martin, du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

A côté de cela, il existe un «groupe ad hoc», dont le rôle est d'accompagner la mise en œuvre des différentes mesures. Ses huit membres sont Nora Back, présidente de la Chambre des salariés; Alexa Ballmann, présidente de Jonk Handwierk; Luc Frieden, président de la Chambre de commerce; Erny Gillen, expert en éthique; Claudia Monti, médiateur; Gilbert Pregno, président de la commission nationale des Droits de l'Homme; René Schlechter, président du Ombuds-Comité fir d'Rechter vum Kand; et Claus Vögele, professeur de psychologie de la santé à l'Université du Luxembourg.

Par ailleurs, d'autres groupes de travail plus spécifiques ont aussi été mis en place, tels que la task force «Recherche Luxembourg» dans le domaine de la recherche, la cellule de crise covid-19, la cellule logistique et la Monitoring task force. Quant au groupe de surveillance, il comprend les employés de deux grandes sociétés de conseil, qui ont été mis à disposition gratuitement par leur employeur.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Meisch invite élèves et enseignants au dépistage
Le ministre de l'Education et de la Recherche a annoncé que les élèves, qui s'apprêtent à retrouver le chemin des lycées dans quelques jours, peuvent être testés sur base volontaire depuis ce mardi. Une opération qui vise avant tout à rassurer mais aussi à collecter un maximum d'informations sur le mode de propagation du covid-19.
A teacher works in a classroom with a few pupils preparing for their Abitur exam at the the Phoenix Gymnasium secondary school in Dortmund, western Germany, on April 23, 2020, as social distancing is practiced amid the novel coronavirus COVID-19 pandemic. - Students preparing for the Abitur high school graduation with exams taking place in May are allowed to turn back to school in small groups with six students in a classroom. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
Un mois pour tester l'ensemble du Luxembourg
Paulette Lenert, la ministre de la Santé a dévoilé ce mardi un ambitieux projet de vaste détection du covid-19 au Luxembourg. Grâce à un partenariat étroit avec le monde de la recherche, la ministre LSAP vise la réalisation de «20.000 tests par jour» à partir du 19 mai.
A medical worker tests a key worker for the novel coronavirus COVID-19 at a drive-in testing facility at the Chessington World of Adventures Resort in Greater London on April 28, 2020. - Britain's health ministry on April 27 said the total toll of those having died after testing positive for COVID-19 in hospital had risen to 21,092. (Photo by Ben STANSALL / AFP)
L'étude CON-VINCE a débuté au Grand-Duché
Le pays va se lancer dans une série de tests pour mieux comprendre comment le covid-19 se propage. Le chef du projet, le Pr Krüger, explique en quoi consistera cette enquête menée d'abord sur 1.500 personnes.
Prof. Rejko Krüger - Parkinson-Erkrankung - Photo : Pierre Matgé
La propagation luxembourgeoise du covid-19 à la loupe
Les résidents qui n'ont aucun symptôme ou très peu seront au centre de la nouvelle étude lancée par Research Luxembourg. Ce suivi de 1.500 participants permettra d'évaluer les dynamiques de la propagation du COVID-19 dans la population.
Une task force «recherche» s'active dans la crise
Données statistiques, scénarios envisageables, études cliniques,... Une task force de l'Université du Luxembourg crée les liens entre chercheurs et a pour mission d'apporter aux décideurs les éléments de décisions sur la crise du coronavirus.
14.05.14 LCSB , Belval, forschung, Team um Paul Wilmes : Biodiesel Biosprit durch Abwasser, Foto: Marc Wilwert