Changer d'édition

Le gouvernement Bettel veut donner la parole aux citoyens
Luxembourg 10.12.2013 Cet article est archivé

Le gouvernement Bettel veut donner la parole aux citoyens

Le gouvernement Bettel veut donner la parole aux citoyens

Photo: Shutterstock
Luxembourg 10.12.2013 Cet article est archivé

Le gouvernement Bettel veut donner la parole aux citoyens

Le nouveau gouvernement luxembourgeois veut miser davantage sur la participation des citoyens. Cela passera par une série de référendums et un changement des conditions d'octroi de la nationalité luxembourgeoise.

(Ch.L) - Dans sa volonté d'élargir la participation citoyenne dans les affaires de l'Etat, le nouveau gouvernement prévoit d'alléger les conditions d'obtention de la nationalité luxembourgeoise notamment au niveau des connaissances linguistiques pour permettre à plus de citoyens de faire entendre leur voix.

Plusieurs référendums seront organisés en 2015 sur:

  • l'extension des droits politiques des non-Luxembourgeois
  • le droit de vote à 16 ans
  • la limitation de la durée des mandats ministériels
  • le financement des cultes

En ce qui concerne les trois premiers points, le nouveau gouvernement entend inclure les changements dans la révision de la Constitution après avoir mené un débat de fond.

Au niveau des Cultes, le gouvernement Bettel veut amener plus de transparence dans les relations entre l'Etat et l'Eglise.

"L'Eglise et les communautés religieuses pourront continuer à donner des cours de religion, mais à l'école il n'y aura qu'un seul cours de valeurs", a souligné Xavier Bettel, "nous voulons éviter que les élèves ne soient séparés en deux groupes alors que le rôle de l'école est d'unir".

La Fête nationale deviendra un acte civil, tout en laissant la possibilité à l'Eglise d'organiser un Te Deum. "Avec ces modifications, nous voulons que tout le monde puisse s'identifier à la Fête nationale, quelle que soit sa confession", précise le Premier ministre.

Ces changements seront discutés avec tous les partenaires ainsi que l'Eglise.

Le mariage et le divorce réformés

Le renouveau passera également par une réforme de la loi sur le mariage et sur le divorce. "Nous voulons élargir le mariage aux couples homosexuels et leur permettre d'adopter", explique Xavier Bettel.

Autres réformes en vue: l'accouchement anonyme et la loi sur l'avortement. La première renforcera les droits des enfants nés sous X et la deuxième retirera la loi sur l'avortement du code pénal et abolira la deuxième consultation facultative.