Changer d'édition

Le gouvernement a-t-il péché par favoritisme?
Luxembourg 2 min. 20.08.2020 Cet article est archivé

Le gouvernement a-t-il péché par favoritisme?

Le contrat de la campagne «Net ouni meng Mask» est-il entaché de favoritisme?

Le gouvernement a-t-il péché par favoritisme?

Le contrat de la campagne «Net ouni meng Mask» est-il entaché de favoritisme?
Source: ministère de la Santé
Luxembourg 2 min. 20.08.2020 Cet article est archivé

Le gouvernement a-t-il péché par favoritisme?

Interrogé sur la société en charge de la campagne publicitaire «Pas sans mon masque», le Premier ministre fait profil bas. Xavier Bettel souligne qu'il n'est pas question de communiquer sur le choix des prestataires de services.

(JFC, avec Diana Hoffmann) - Le gouvernement a-t-il attribué le contrat de la campagne publicitaire «Net ouni meng Mask» («Pas sans mon masque») à la même société naguère en charge de la campagne électorale du LSAP en 2018? C'est ce qu'a voulu savoir le député des Piraten Marc Goergen dans une question parlementaire adressée à la mi-juillet au Premier ministre et à la ministre de la Santé. Plus d'un mois plus tard, Xavier Bettel (DP) répond ce jeudi qu'«en aucun cas, le gouvernement ne communiquera sur les prestataires de services».

Sans apporter davantage de précisions, le Premier ministre ajoute que «l'agence de publicité en question a décroché le contrat parce que son profil répondait aux exigences requises». Sur le point de savoir si le gouvernement peut exclure tout éventuel favoritisme dans l'attribution de ce contrat, Paulette Lenert (LSAP) et Xavier Bettel affirment que «pendant la crise sanitaire, il a fallu faire appel à de nombreux prestataires de services extérieurs», et ce «à la fois concernant l'approvisionnement en matériel et la logistique, mais aussi la communication


Poliotik, Conseil de gouvernement Briefing presse, Xavier Bettel une Paulette Lenert: Nouvelles mesures de déconfinement Briefing. Corona Virus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Ces trois mois qui auront changé la vie du Luxembourg
Depuis le 24 mars et jusqu'à ce mercredi, le Luxembourg se trouve dans une parenthèse autorisée par l'article 32.4 de la Constitution. Celle où le gouvernement possède les pleins pouvoirs pour affronter la pandémie de covid-19. Retour sur ces trois derniers mois, marqués par quelque 160 règlements grand-ducaux.

Le duo ministériel se contente de préciser que «des efforts accrus ont été faits pour privilégier les entreprises dont les activités se déroulent au Luxembourg». Vu que cette campagne a été lancée pendant l'état de crise (24 mars - 24 juin), il n'était alors «pas nécessaire de lancer un appel d'offres».

Concernant le coût de l'opération, Xavier Bettel précise que «le budget total alloué à la communication gouvernementale pendant la première phase de la lutte contre covid-19» s'élève à 1.132.263 euros. Soit un concept qui va bien au-delà de cette seule campagne de sensibilisation au port du masque. Il englobe en effet également la distribution de matériel d'information à travers tout le pays ainsi que des annonces dans les médias et la presse.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après s'être plainte que le gouvernement était sourd à ses propositions, voilà l'opposition (tous bords confondus) regrettant le mutisme des ministres sur l'étendue de la crise sanitaire. Des données capitales pourtant pour que les parlementaires CSV, ADR, Pirate ou Déi Lenk puissent agir.
IPO.Oppositionsbriefing.Cercle City. Martine Hansen,Sven Clement ,Marc Baum,Gast Gybérien. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les contrôles mis en place au Luxembourg ont permis d'identifier à ce jour deux types de protection bucco-nasale ne répondant pas aux normes. Retirés de la circulation, ces derniers n'auraient favorisé aucune contamination au covid-19, alors que le pays connaît un regain de nouvelles infections.
Principale force de la coalition gouvernementale, le parti libéral renforce encore sa position, selon les résultats du Sonndesfro, réalisé pour le Luxemburger Wort et RTL. Si les élections avaient lieu dimanche, il obtiendrait 20,6% des voix et trois sièges supplémentaires à la Chambre.
IPO , DP Europakongress , Europawahlen 2019 , Centre Culturel Walferdingen , Xavier Bettel Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Depuis le 24 mars et jusqu'à ce mercredi, le Luxembourg se trouve dans une parenthèse autorisée par l'article 32.4 de la Constitution. Celle où le gouvernement possède les pleins pouvoirs pour affronter la pandémie de covid-19. Retour sur ces trois derniers mois, marqués par quelque 160 règlements grand-ducaux.
Poliotik, Conseil de gouvernement Briefing presse, Xavier Bettel une Paulette Lenert: Nouvelles mesures de déconfinement Briefing. Corona Virus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Sujet de polémique en début de crise devenu outil indispensable du déconfinement, les protections buccales ne constituent plus une denrée rare, assure mercredi Paulette Lenert, ministre de la Santé. Qui précise que ces accessoires n'ont jamais été absents dans le secteur des soins.
Lokales, Politik, Illustration, Wirtschaft, Virus, Coronavirus, Maske gegen Ansteckung, Mundschutz,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort