Changer d'édition

Le futur quartier Convict devra «profiter à tous»
Luxembourg 6 2 min. 20.04.2021

Le futur quartier Convict devra «profiter à tous»

Le futur projet immobilier doit faire sortir de terre 60% de logement, mais aussi un hôtel quatre étoiles ou des bureaux sur près de deux hectares situés aux portes de la Ville Haute.

Le futur quartier Convict devra «profiter à tous»

Le futur projet immobilier doit faire sortir de terre 60% de logement, mais aussi un hôtel quatre étoiles ou des bureaux sur près de deux hectares situés aux portes de la Ville Haute.
Crédit: Christian Bauer & Associés Architectes - Areal Landscape Architecture - +Impakt
Luxembourg 6 2 min. 20.04.2021

Le futur quartier Convict devra «profiter à tous»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Destinés à accueillir quelque 200 logements ou des bureaux, les deux hectares situés entre l'avenue Marie-Thérèse et la vallée de la Pétrusse doivent être non seulement densifiés, mais aussi servir de «porte d'entrée» vers la Ville Haute. Explications.

Si l'avenue Marie-Thérèse a, jusqu'à présent, globalement échappé aux grands chantiers immobiliers, la donne va être amenée à changer. Et ce, en lien direct avec la désignation, mardi, du projet de réaménagement des 4,4 hectares actuellement occupés par le Centre Convict. Si le Konviktsgaart, le palais épiscopal et la villa Bauldauff ne sont pas concernés, le projet doit aboutir à une refonte totale du reste du site. Soit une densification du bâti à venir sur 1,9 hectare situé à deux pas de la Ville Haute et surplombant la vallée de la Pétrusse.

Crédit: WW+

«L'ensemble des constructions présentes [sur cet ensemble, ndlr] est à démolir», note la brochure de présentation dévoilée mardi, à l'occasion de la présentation du choix du projet retenu. Seules exceptions: la chapelle et son aile administrative qui doivent être «conservées et intégrées» dans les futures réalisations. Et ce, du fait de son classement prochain en tant que monument national par le ministère de la Culture. 

Propriété de Lafayette, société gestionnaire du patrimoine de l'archevêché, le site doit voir sortir de terre des bâtiments hébergeant quelque 200 logements, mais aussi «d'autres fonctions». Il sera ici question d'un hôtel quatre étoiles ou de bureaux. Confié au cabinet Christian Bauer & Associés Architectes, après une procédure de consultation rémunérée lancée en juillet 2020, l'aménagement imaginé se veut «à la fois conservateur et novateur», selon Christian Bauer, administrateur du cabinet éponyme. 

A savoir «participer à la densification de la capitale tout en profitant de la proximité avec la Ville Haute» et surtout «créer des espaces qui soient bénéfiques à tous». Comprenez la volonté des architectes de ne pas vouloir créer un ensemble «qui ne serait tourné que sur lui-même», mais plutôt voué à «créer du lien avec les différents quartiers et donc profiter à tous».

Pensé pour être réalisé en plusieurs phases, le projet ambitionne de créer «un site en cascade» via la réalisation de bâtiments de différentes hauteurs, mais aussi d'espaces verts communs et d'une promenade le long des anciens remparts. Pour faire du site «une porte d'entrée» vers le centre-ville de la capitale, les architectes prévoient également de créer des parkings souterrains et de favoriser la mobilité douce via la conception de logements sans voiture, à hauteur de la moitié du futur parc immobilier.


PK “Projet de rénovation de la Villa Baldauff“/ Projekt Renovation Villa Baldauff/ Villa Pétrusse/ 02.03.2020/ Luxemburg/ Foto : Caroline Martin
La Villa Baldauff s'offre un avenir 5 étoiles
Un investissement de 20 millions d'euros transformera la demeure classée de l'avenue Marie-Thérèse en hôtel de luxe. Ouverture des 21 chambres prévue pour 2022.

A noter qu'aucune date de réalisation de ce projet d'envergure n'a été avancée, Marc Wagener, administrateur délégué de Lafayette, précisant que «la procédure visant à mettre en place un PAP peut prendre beaucoup de temps». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.