Changer d'édition

Le forcené de Cessange appartient à la police

Le forcené de Cessange appartient à la police

Photo: Guy Jallay
Luxembourg 13.03.2019

Le forcené de Cessange appartient à la police

Les précautions prises par les forces de l'ordre lors de l'opération d'envergure de mardi soir à Cessange n'étaient pas anodines: l'auteur des faits était en possession d'armes et est fonctionnaire de police.

(m.r./str) - L'homme qui s'était retranché dans son appartement à Cessange mardi soir et avait provoqué une opération de police de grande envergure, doit rester à l'hôpital pour le moment, selon nos informations.


Eine Person wird kurz nach 20 Uhr in einem Krankenwagen abtransportiert.
Forcené retranché à Cessange: fin de l'opération
Les hommes de l'unité spéciale de la police étaient mobilisés depuis 16h30 mardi dans un immeuble du chemin de Roedgen. Un homme menaçait de faire exploser son logement. Peu avant 20 heures et un bruit d'explosion étouffé, un homme a été extrait de l'immeuble sur une civière.

Lorsque les forces spéciales ont pris d'assaut l'appartement, aux alentours de 20 heures, il était déjà inconscient, selon la police. Il n'aurait pas été blessé par l'attaque.

En revanche, le parquet a confirmé mercredi en fin d'après-midi que le forcené était bien un policier, comme nous le rapportions plus tôt dans la journée. Des armes ont également été retrouvées à son domicile, mais la question des explosifs n'a pas été commentée.

Les problèmes de santé de l'homme auraient joué un rôle dans cet accès de colère qui a fait suite à une dispute amoureuse. Une enquête a été ouverte.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Forcené retranché à Cessange: fin de l'opération
Les hommes de l'unité spéciale de la police étaient mobilisés depuis 16h30 mardi dans un immeuble du chemin de Roedgen. Un homme menaçait de faire exploser son logement. Peu avant 20 heures et un bruit d'explosion étouffé, un homme a été extrait de l'immeuble sur une civière.
Eine Person wird kurz nach 20 Uhr in einem Krankenwagen abtransportiert.