Changer d'édition

Le Fonds du logement de nouveau en eaux troubles
Luxembourg 2 min. 07.02.2019

Le Fonds du logement de nouveau en eaux troubles

Le Fonds du logement de nouveau en eaux troubles

Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 07.02.2019

Le Fonds du logement de nouveau en eaux troubles

Suite au départ de son directeur, Eric Rosin, le Fonds du logement se trouve de nouveau dans l'incertitude. C'est Diane Dupont, la présidente du conseil d'administration, qui assure pour l'instant l'intérim.

(mig) - Ni la ministre du Logement, Sam Tanson, ni la présidente du conseil d'administration, Diane Dupont, n'ont donné d'explications sur les raisons de la démission de l'administrateur Eric Rosin qui s'est déroulée fin janvier, après seulement neuf mois à la tête du Fonds du logement. Officiellement, il a été dit que le conseil d'administration et le directeur sont parvenus à un accord, bien que des incohérences aient conduit au fait que "la coopération n'était plus possible".

Les deux femmes n'ont pas non plus souhaité commenter les possibles liens entre le départ de Rosin et les transferts frauduleux effectués sur un compte polonais. Sam Tanson s'est référée au droit du travail et a fait savoir qu'il s'agissait de questions personnelles qui n'ont pas à être traitées en public.

"Suite à ces transferts d'argent, des procédures de contrôles internes ont été mises en place", a déclaré la ministre. Le Fonds du logement a également fait une plainte contre X et une procédure est en cours.

Le conseil d'administration demandera conseil à un bureau externe " pour trouver la bonne personne ", a ajouté Sam Tanson.

Diane Dupont reprendra temporairement la direction du Fonds du logement jusqu'à ce qu'un nouveau directeur soit trouvé.

Un CSV conciliant

C'est le CSV qui était à l'origine de la réunion de ce jeudi. Le parti s'est montré étonnamment conciliant et espère "que l'on trouvera très bientôt la bonne personne pour gérer le Fonds du logement avec succès", a déclaré le député CSV, Felix Eischen. 

Il a comparé le poste de directeur du Fonds du logement à un siège éjectable et s'est demandé "s'il est possible de trouver quelqu'un... Quoi qu'il en soit, nous espérons trouver quelqu'un qui pourra tenir le coup pendant un certain temps".

De son côté, Sam Tanson a plutôt décrit la réunion comme une réunion d'information au cours de laquelle les parlementaires ont été informés des travaux du Fonds du logement. Celui-ci compte 4.400 appartements en phase de planification ou de réalisation, dont deux grands projets à Wiltz et Dudelange dont la réalisation prendra plusieurs années, et de 600 logements qui seront achevés à court terme.

La ministre Tanson a déclaré vouloir travailler étroitement avec les communes et, pour ce faire, elle va doter de personnel supplémentaire le bureau de conseil et d'assistance du Ministère. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet