Changer d'édition

Le Fonds du Logement croule sous les demandes
Luxembourg 16.01.2020

Le Fonds du Logement croule sous les demandes

Jacques Vandivinit espère franchir le cap des 600 logements construits d'ici dix ans.

Le Fonds du Logement croule sous les demandes

Jacques Vandivinit espère franchir le cap des 600 logements construits d'ici dix ans.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 16.01.2020

Le Fonds du Logement croule sous les demandes

L'institution publique est de plus en plus sollicitée par les ménages en quête d'une habitation à revenu modéré. Dans un contexte rendu difficile par la pression immobilière, son président Jacques Vandivinit veut mettre en avant le rôle social du promoteur public.

(ER) - «La liste d'attente ne cesse de s'allonger, elle compte actuellement 3.000 ménages», a déclaré ce jeudi Jacques Vandivinit. Invité chez nos confrères de RTL radio, le président du Fonds du Logement, qui a été nommé en juin 2019, a confirmé que de plus en plus de gens, même des classes moyennes, ne trouvaient pas à se loger au pays. 


Les appartements qui sortent de terre sont rarement accessibles aux ménages les plus modestes du pays, notamment à cause de la faible activités des acteurs sociaux du logement.
Le Fonds du Logement cible les familles nombreuses
Le principal établissement public dédié au logement social a mis en chantier plusieurs dizaines d'habitations à destination des ménages avec plus de deux enfants, annonce le ministre du Logement. Ce qui va tripler l'offre pour une catégorie particulièrement impactée par la crise du logement.

La flambée des prix de l'immobilier à l'achat et à la location est un frein pour de nombreuses familles. Jacques Vandivinit a également souligné le rôle social de l'établissement public. Pour lutter contre ce fléau, le «Fonds souhaite ainsi construire 600 logements» d'ici 2025. Soit une moyenne de 100 à 125 logements par an sans tenir compte des projets d'envergure prévus à Dudelange (Nei Schmelz) et Wiltz (Wunne mat der Wooltz).

Le responsable du Fonds va même plus loin et espère que d'ici une dizaine d'années, le promoteur public pourra prendra en charge plus de 4.000 logements. «La priorité reste la création de logements à prix abordables», dit-il. 

Victime d'un détournement d'argent début 2019, un versement de plus de 800.000 euros avait été effectué sur un compte en Pologne, l'institution a récupéré depuis une grande partie de cette somme même si 150.000 euros manquent encore à l'appel. L'instruction est toujours en cours. 


Sur le même sujet

Le Fonds du logement apporte sa pierre à l'immobilier
A la tête du promoteur public depuis septembre, Jacques Vandivinit souhaite en poursuivre la modernisation afin de le rendre encore plus efficace. D'ici 2024, près de 600 nouveaux appartements figurent déjà au planning de constructions.
POL, Interview Jacques Vandivinit, Directeur, Fonds du logement,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le Fonds du logement se dote d'un nouveau directeur
Cinq mois après la démission d'Eric Rosin, le conseil d'administration de l'établissement public a désigné «à l'unanimité», mardi, Jacques Vandivinit comme nouveau responsable opérationnel. Ce dernier entrera en fonction le 15 septembre prochain.