Changer d'édition

Le flou reste de mise autour du certificat covid
Luxembourg 2 min. 31.05.2021

Le flou reste de mise autour du certificat covid

A l'image de ce qui existe en Israël, le futur pass sanitaire européen contiendra notamment le schéma vaccinal des citoyens européens. Mais pas uniquement.

Le flou reste de mise autour du certificat covid

A l'image de ce qui existe en Israël, le futur pass sanitaire européen contiendra notamment le schéma vaccinal des citoyens européens. Mais pas uniquement.
Photo; dpa/picture alliance via Getty
Luxembourg 2 min. 31.05.2021

Le flou reste de mise autour du certificat covid

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Si Xavier Bettel a annoncé que le Luxembourg devrait être doté, d'ici à la mi-juin, d'une application spécifique permettant de connaître la situation de tout un chacun par rapport au virus, de nombreuses questions restent encore ouvertes. Elles devront être tranchées mercredi.

Évoqué depuis le début de l'année afin de «réorganiser la circulation entre Etats de manière plus fluide», le pass sanitaire - ou certificat vert - doit voir le jour «dès la mi-juin» a indiqué la semaine dernière Xavier Bettel (DP). Un timing qui doit faire du Luxembourg un pionnier en la matière mais qui n'est, pour l'heure, que théorique. Car, en cette fin mai, les questions ouvertes restent plus nombreuses que les réponses concrètes sur un dossier qui mêle à la fois coordination européenne et décision nationale.


IPO , PK Xavier Bettel et Romain Schneider , Coronagesetz , Covid-19 , Coronakrise , Sars-Cov-2 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Un pas vers une appli covid au Luxembourg
Le Premier ministre n'a pas exclu l'idée. Mais Xavier Bettel ne cache pas que les "avantages" liés aux détenteurs de ce pass électronique ne sauraient se limiter aux seuls vaccinés.

«A ce stade, les spécifications ne sont pas encore trop figées», indique lundi le Centre des technologies de l'information de l'Etat (CTIE) en charge de la mise en oeuvre de l'application chargée de lire les informations liées au covid-19. Une application qui ne sera d'ailleurs pas mise à disposition des citoyens mais «uniquement des personnes en charge des contrôles, comme les douaniers dans les aéroports par exemple», précise le ministère de la Santé qui indique que l'application déterminera les possibilités accordées à chacun «avec un code couleur qui variera entre vert, orange et rouge».

Le bât blesse sur la définition  des paramètres à utiliser pour déterminer le statut de chaque citoyen, notamment en raison de «l'absence de données sur différents points, mais principalement liées aux questions sanitaires», confirme lundi le ministère d'Etat. Autrement dit, sur l'absence de description précise des trois éléments qui figureront au sein du futur pass sanitaire, à savoir le statut vaccinal, la réalisation récente d'un test PCR ou antigénique rapide négatif ou un statut d'immunité après avoir été infecté par le Covid-19. 


Politik, Covid-Situation, Paulette Lenert und Dr. Jean-Claude Schmit Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
70% de vaccinés d'ici juillet
La ministre de la Santé s'est félicitée mercredi de l'amélioration de la situation sanitaire, due selon elle à la vaccination. Mais les retards de livraison d'AstraZeneca et Johnson & Johnson pourraient freiner ce progrès.

«Pour l'heure, ces informations ne sont pas harmonisées au niveau européen et pourront dépendre de chaque pays car chacun d'entre eux pourra adopter des paramètres différents», détaille une porte-parole du ministère de la Santé. En clair, une personne ayant un parcours vaccinal incomplet avec l'injection d'une seule des deux doses nécessaires pour certains vaccins pourrait apparaître comme avec un code orange dans un pays et vert dans un autre par exemple. 


19.01.2021, Hessen, Frankfurt/Main: Zeynep Kallmayer, Pflegegruppenleiterin der Covid-19-Intensivstation C1 am Uniklinikum Frankfurt, zeigt ihren Impfpass mit den beiden Eintragungen für die Corona-Impfung. Kallmayer hat ihre zweite Impfung gegen das Coronavirus erhalten. Für den vollen Impfschutz ist mit Abstand von mehreren Wochen eine zweite Impfung nötig. Foto: Andreas Arnold/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Luxembourg n'accordera pas de passe-droit aux vaccinés
Alors que la campagne de vaccination s'accélère et que le dispositif sanitaire s'allège, le gouvernement se refuse à permettre aux personnes ayant reçu leur dose de bénéficier d'un quelconque avantage. Notamment dans l'accès aux bars et aux restaurants.

Un cas de figure que le Luxembourg souhaite limiter au maximum avec ses pays voisins, raison pour laquelle Xavier Bettel se trouve jusqu'à mardi à Paris pour évoquer notamment la question des frontaliers et «éviter qu'ils ne doivent présenter ce pass sanitaire trop souvent, l'idée étant de faciliter la mobilité», rappelle une porte-parole du ministère d'Etat. Au vu du tempo annoncé par le Premier ministre, la définition des paramètres appliqués au Luxembourg sera adoptée mercredi lors du prochain Conseil de gouvernement. Ils seront alors présentés dans le courant de la journée au travers d'une conférence de presse. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.