Changer d'édition

Le faux pas de Frank Engel sur l'impôt sur la fortune
Luxembourg 2 min. 24.08.2020 Cet article est archivé

Le faux pas de Frank Engel sur l'impôt sur la fortune

S'il souhaitait sortir le CSV de sa torpeur, Frank Engel a réussi son coup. Mais c'est un coup délicat qu'il vient de jouer en prenant de court les cadres du parti.

Le faux pas de Frank Engel sur l'impôt sur la fortune

S'il souhaitait sortir le CSV de sa torpeur, Frank Engel a réussi son coup. Mais c'est un coup délicat qu'il vient de jouer en prenant de court les cadres du parti.
Photo : Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 24.08.2020 Cet article est archivé

Le faux pas de Frank Engel sur l'impôt sur la fortune

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Quand le président du CSV fait une annonce contraire à la ligne de son parti, voilà qui trouble un peu plus la principale formation d'opposition. Qui croire? Qui dirige? Quelle est la ligne?

Dérapage volontaire ou sortie de route maladroite? Toujours est-il que la récente interview de Frank Engel au magazine en ligne Reporter a fait réagir. Et d'abord dans son propre camp, et pas pour couvrir de louanges les propos du président du CSV. Quelques heures après avoir vu son leader réclamer la réintroduction de l'impôt sur la fortune, le principal parti d'opposition s'est ainsi fendu d'un communiqué. Machine arrière toute : «Pour le CSV, le programme électoral de 2018 adopté par le Congrès national prend position sans équivoque sur les questions fiscales. Et il continue de s'appliquer. Nous disons non à l'introduction de l'impôt sur la fortune pour les particuliers. Par contre, un impôt sur les successions en ligne directe n'est pas un problème». 

Recadré Frank Engel, et sèchement. Visiblement, le président qui souhaite que le CSV renforce son profil social n'a pas été suivi. A ses yeux, le parti chrétien-social devait redevenir la voix des «petits et normaux», quitte à remettre en place  l'impôt sur la fortune ou sur les successions en ligne directe, voire même sur les transactions financières. Il faudra en recauser en interne...

«Nous avons besoin d'une politique en faveur des citoyens nécessitant le plus d'aide», déclarait Frank Engel dans l'entretien estival qui vient de déclencher la colère de ses collègues. Coup de sang notamment dû au fait que c'est le CSV lui-même qui, en 2005, a supprimé ce même impôt sur la fortune des particuliers... 

Et puis les cadres auraient bien aimé être informés de cette prise de position iconoclaste. Le boomerang n'a pas tardé à revenir au visage du président avec ce communiqué contredisant clairement le meneur du parti d'opposition. Une prise de position adoptée après une visioconférence organisée dans l'urgence de cette fin août.

Démission en vue?

Ce n'est pas la première fois que le président du CSV sort ainsi, brusquement, de la voie tracée par sa formation. Considéré comme rebelle dans sa propre famille politique, son caractère frondeur avait failli lui coûter la présidence du parti lors de l'élection de janvier 2019. Serge Wilmes, plus sage, ratant de peu de lui prendre le fauteuil. 


IPO,Interviewserie Unterwegs mit: Martine Hansen, Munshausen,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Si Martine Hansen prenait les rênes politiques
Dans l'opposition, ça tire à hue et à dia du côté du CSV. Le parti chrétien-social a plusieurs meneurs qui ne semblent pas toujours vouloir aller dans le même sens. A la tête de la fraction à la Chambre, Martine Hansen poursuit sa route au petit trot.

La question se pose maintenant de savoir combien de temps le CSV va continuer à devoir surveiller les agissements de son président. Alors que certains partisans se plaignent déjà d'une ligne peu claire, ce trouble supplémentaire n'arrange pas la crédibilité du parti qui rêve de reprendre les commandes gouvernementales. Et déjà certains conseillent à Frank Engel de démissionner de ses fonctions. Mais le parti retrouverait-il pour autant des positions claires, un état d'esprit uni et des députés assumant tous une même position? 

 A défaut d'avoir bataillé dur face à la majorité Bettel-Bausch-Kersch, voilà le CSV qui se trouve un ennemi en interne : la majorité peut donc avancer tranquillement ses réformes, sans crainte d'un CSV (avec 7 députés à la Chambre) suffisamment fort dans ses rangs pour contredire les mesures cosignées par DP, Dèi Grèng et LSAP.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Deux ans après son entrée en fonction, Frank Engel n'est pas parvenu à s'imposer comme le leader du principal parti d'opposition ou comme membre de l'équipe. Mais le fait que le parti vive dans une situation de désaccord permanent ne relève pas de sa seule responsabilité.
CSV National Kongress Mutfert / Photo: Blum Laurent
Les déclarations de son président au sujet de l'impôt sur la fortune et des droits de succession ont plongé le principal parti de l'opposition dans la tourmente. Mais suite à une longue réunion mardi, l'ex-eurodéputé ne demandera pas de vote de confiance lors du prochain congrès du parti.
Le parti chrétien-social vient de lancer une invitation pour un comité national express, mardi soir. Après la prise de parole de son président Frank Engel, favorable au retour de l'impôt sur la fortune, l'heure est aux explications de texte.
IPO , Niederanven , am Sand , Neujahrsempfang CSV , Pot Nouvel An , Ansprache Frank Engel Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
La loi sur le financement des partis doit être réformée pour la troisième fois. Mais le Conseil d'État porte un regard critique sur les propositions pourtant unanimement soutenues par les formations politiques du pays.
Ballot boxes are emptied as officials start counting the votes from the first round of French parliamentary election in Nice, France June 11, 2017. REUTERS/Eric Gaillard
Le principal parti de l'opposition regrette l'attitude du gouvernement mais surtout l'absence de dialogue durant la crise du covid-19. «Le travail constructif de l'opposition n'est pas souhaité par la majorité», déplore la cheffe de groupe Martine Hansen.
Politik, CSV Bilan parlementaire, Martine Hansen, Gilles Roth, Léon Gloden, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
A l'heure de présenter ses vœux, le parti d'opposition conduit par Frank Engel a affiché, jeudi, toute sa détermination à être une force de proposition constante. Objectif: s'affirmer d'ici 2023 et les prochaines élections.
IPO , Niederanven , am Sand , Neujahrsempfang CSV , Pot Nouvel An , Ansprache Frank Engel Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort