Changer d'édition

Le face-à-face protestataires/police se tend
Luxembourg 5 1 16.01.2022
Manifestation anti-covid

Le face-à-face protestataires/police se tend

Au terme de la manifestation de samedi dernier, 31 interpellations étaient signalées.
Manifestation anti-covid

Le face-à-face protestataires/police se tend

Au terme de la manifestation de samedi dernier, 31 interpellations étaient signalées.
Photo: Laurent Blum
Luxembourg 5 1 16.01.2022
Manifestation anti-covid

Le face-à-face protestataires/police se tend

La police grand-ducale a été proactive pour stopper rapidement, samedi, le cortège non déclaré qui venait de démarrer depuis la gare. Quitte à montrer les muscles plus que d'habitude.

(pj avec Steve Remesch) - Le weekend promettait d'être «chaud» sur le front des manifestations, et cette mi-janvier a de nouveau donné du fil à retordre aux forces de l'ordre. Des policiers luxembourgeois (sans renforts venus de Belgique) qui, de vendredi soir à samedi en fin d'après-midi, ont été sur plusieurs fronts. Au terme des différents cortèges, un homme reste en détention provisoire. Le jeune homme, un Luxembourgeois de 26 ans, est ainsi soupçonné de rébellion.


Corona Demo 11. Dezember 2021 auf dem Glacis in Limpertsberg. (Foto: Alain Piron)
Une manifestation redoutée devant Robert-Schuman
Le site hospitalier du Kirchberg a été cité dans plusieurs appels à cortège pour les jours à venir. De quoi faire réagir le ministre de la Sécurité intérieure.

Mais, des procédures d'enquête ont été ouvertes contre 16 autres personnes qui avaient également été arrêtées lors d'une manifestation (non autorisée) pour violence envers les policiers. Au total, 31 participants à ce rassemblement ont fait l'objet d'une garde à vue, selon le bilan officiel fourni par la police.

Massivement déployée dans les rues de la capitale, samedi, la police a notamment fait démonstration de sa force en bloquant un groupe de quelque 300 manifestants partis peu avant 15 heures depuis la gare centrale. 

Pas question pour les agents de laisser ces contestataires des choix sanitaires aller plus loin avenue de la Liberté, d'où une confrontation musclée entre la rue Glesener et la place de Paris. 

S'en est suivi un contrôlé généralisé des identités, comme l'avait laissé entendre le ministre de la Sécurité intérieure à la suite des premières «turbulences» début décembre. 

Pour ce 17 janvier, les autorités restent en alerte. En effet, plusieurs messages postés sur les réseaux sociaux ont appelé à une manifestation sauvage devant le site du Kirchberg des Hôpitaux Robert-Schuman.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quartier de la gare à Luxembourg
Deux policiers ont essuyé des coups lors d'une violente rixe impliquant entre 40 et 50 individus sur la place de Paris à Luxembourg, samedi matin. L'un des policiers a été plus gravement blessé.
Les deux premiers policiers arrivés sur les lieux de la rixe ont été violemment pris à partie par certains individus.